La Tate et le groupe Lujiazui signent un protocole d’accord pour accompagner l’ouverture du musée d’art de Pudong à Shanghai

Lors d’une cérémonie à la Tate Modern de Londres, le 11 juin 2019, la Tate et le groupe Shanghai Lujiazui, l’un des principaux promoteurs publics de Chine, ont signé un protocole d’accord dans le cadre du développement du musée d’art de Pudong à Shanghai (PMoA). Pendant 3 ans, la Tate apportera son expertise dans un certain nombre de domaines et produira l’exposition inaugurale du nouveau musée de Shanghai, actuellement construit par Jean Nouvel et qui devrait ouvrir à la mi 2021.

La signature officialise l’accord de coopération signés par les 2 partenaires pour une durée de 3 ans.

La Tate apportera au PMoA son expertise dans des domaines tels que les services aux visiteurs, les opérations, la gestion des œuvres d’art et la gestion des expositions, le développement des publics et l’éducation.

Kerstin Mogull, directrice générale de la Tate, et M. Bao Shuyi, directeur général adjoint du groupe Lujiazui. Photo : Tate © Ben Fisher

Tate produira l’exposition inaugurale du musée, composée d’oeuvres de la collection de Tate, suivie de deux autres expositions qui présenteront d’autres œuvres de la collection nationale de Tate au public chinois.

Les deux parties ont « pour objectif de maintenir un partenariat stratégique à long terme ».

Lors de cette cérémonie, la Tate et le groupe Lujiazui étaient représentés respectivement par Kerstin Mogull, directrice générale de la Tate, et Judith Nesbitt, directrice des partenariats nationaux et internationaux de Tate, et par M. Bao Shuyi, directeur général adjoint du groupe Lujiazui. Les autorités chinoises et britanniques étaient représentées par M. Zhu Di, directeur général du département des arts du ministère de la Culture et du Tourisme de la République populaire de Chine et maire adjoint de district du gouvernement populaire de Shanghai Pudong, M. Yu Peng, ministre-conseiller du bureau de la culture de l’ambassade de Chine au Royaume-Uni ainsi qu’Helen Whitehouse, directrice adjointe, Musées et biens culturels du ministère britannique du Numérique, de la Culture, des Médias et des Sports.

M. Zhu Di, directeur général du département des arts du ministère de la Culture et du Tourisme de la République populaire de Chine, a déclaré: « Je suis ravi d’être à Londres pour assister à la cérémonie de signature du protocole d’accord entre le groupe Lujiazui et la Tate, au nom du ministère de la Culture et du Tourisme de la République populaire de Chine et du gouvernement populaire de la nouvelle région de Shanghai Pudong. Nous sommes ravis d’avoir la Tate en tant que consultant auprès du Musée des arts de Pudong et de signer le protocole d’entente. Les civilisations s’enrichissent en apprenant les unes des autres. Lorsqu’il sera inauguré, le PMoA sera une scène de dialogue à travers l’art entre la Chine et le Monde. Nous avons l’intention de devenir un acteur majeur dans les échanges culturels et la coopération entre la Chine et d’autres pays. Nous sommes impatients de coopérer avec la Tate et, nous l’espérons, avec d’autres musées de premier plan du monde entier, à l’instauration d’un nouveau musée d’art à ciel ouvert dans la ville mondiale ouverte, innovante et inclusive de Shanghai, nous souhaitons contribuer à la promotion des échanges culturels à travers le monde et à la communication entre l’Est et le Ouest ».

Kerstin Mogull, directrice générale de la Tate a commenté: « Nous reconnaissons et admirons l’ambition de cette nouvelle institution d’art public et sommes ravis de travailler avec le Pudong Museum of Art pour les conseiller sur leur parcours historique vers l’ouverture en 2021 et au-delà. Il s’agit d’un projet d’envergure internationale visant à créer un Musée d’art dans l’une des villes les plus passionnantes, dynamiques et peuplées du monde. La plus grande exposition de la Tate à ce jour a eu lieu à Shanghai l’année dernière, nous souhaitons donc approfondir notre engagement auprès du public. Nous sommes ravis d’avoir l’occasion de partager notre expérience pour aider Lujiazui à atteindre cet objectif au cours des trois prochaines années ».

Avec cet accord, la Tate ne pose pas son premier pied en Chine. Une exposition de la Tate « Paysages de l’esprit: chefs-d’œuvre de la Tate Britain (1700-1980) », présentée au Musée de Shanghai en 2018, a accueilli plus de 615 000 visiteurs en 3 mois. Elle est considérée comme l’exposition la plus fréquentée de la Tate dans le monde, depuis la naissance du musée.

L’exposition à Shanghai et en Chine a été rendue possible grâce à une subvention de 1,7 million de dollars du gouvernement britannique. Ce financement avait été annoncé par l’ancien ministre britannique des Finances, George Osborne, lors d’une visite dans la  capitale chinoise en 2015. Le financement de l’exposition de Tate faisait partie d’un vaste projet de financement d’une programmation culturelle britannique en Chine, doté d’un budget de 9,25 millions de dollars US. L’initiative culturelle du Royaume-Uni comprenait également 2,1 millions de dollars américains destinés à la British Library, qui exposait des œuvres de Shakespeare et de Sir Arthur Conan Doyle en Chine, ainsi qu’une subvention de 660 000 USD pour permettre à des étudiants chinois de participer à un programme de formation du Royal Opera House.

L’investissement public du gouvernement britannique semble avoir porté ses premiers fruits.

Un nouveau hub artistique de Shanghai à Pudong

L’Atelier Jean Nouvel (AJN) a conçu le musée d’art de Pudong. La construction de ce bâtiment a débuté en septembre 2017, son achèvement est prévu pour le début de 2021 et s’ouvrira au public à la mi-2021.

Le PMoA se concentrera principalement sur la « présentation et l’échange d’art international moderne ou contemporain, accompagné d’expositions d’art nationales ». PMoA a pour ambition de devenir « un point de repère culturel international pour Shanghai et une plate-forme importante pour la communication culturelle et artistique mondiale ».

Vue aérienne du PMoA et du quartier de Pudong (c) Ateliers Jean Nouvel

Le chantier, situé dans le quartier des affaires de Lujiazui, s’étend sur une superficie de plus de 50 000 mètres carrés et le bâtiment aura deux étages au sous-sol et quatre étages au dessus du sol, d’une hauteur totale de 30 mètres.

(c) Ateliers Jean Nouvel

Le musée d’art de Pudong, est un projet culturel majeur dans la nouvelle zone artistique de Pudong. Un quartier nouveau qui va également accueillir l’annexe du Musée d’art de Shanghai, dont la construction a commencé en 2017. Située à l’ouest du musée des sciences et de la technologie de Shanghai, la nouvelle branche couvrira une superficie totale de 105 000 mètres carrés, 3 fois la surface du musée actuel, et devrait être achevée en 2020. Après l’achèvement des travaux, il est prévu que le nouveau musée pourra accueillir 20 000 visiteurs par jour. Il comprendra des espaces ouverts, tels que des lieux pour les loisirs, des terrasses et des jardins, afin d’offrir aux visiteurs une meilleure expérience. La technologie numérique avancée sera utilisée dans les expositions et dans l’ensemble du musée dans l’espoir « d’attirer un nombre croissant de jeunes visiteurs ». Le musée Lujiazui permettra également aux visiteurs d’accéder à une partie de ses réserves et de ses installations de restauration.

Ce nouveau hub artistique de Shanghai sera en concurrence avec le nouveau district culturel rival du West Bund, dont le West Bund Art Museum, conçu par David Chipperfield, accueillera une branche du Centre Pompidou, à partir de novembre 2019.

SOURCES: Tate, www.art-critique.com, artnet.news, China Daily

PHOTOS: Tate, Ateliers Jean Nouvel

Date de première publication: 15/06/2019

Le Musée Picasso Paris et la Fondation Giacometti devraient s’associer à un nouveau musée privé chinois pendant 5 ans

Rapport annuel « Theme Index parcs de loisirs et musées » TEA / AECOM: les tendances des musées en 2018

Les musées chinois annoncent une hausse de 16% de leur fréquentation en 2018

Avec facebook et instagram, la Tate Britain offre à ses visiteurs une expérience d’art en réalité augmentée

La fréquentation des musées et lieux de patrimoine dans le Monde, en 2018

Le Met Museum de New York va lancer une boutique sur la plateforme ecommerce Tmall d’Alibaba

Soutenue par le groupe coréen Hyundai Motor, la Tate annonce l’ouverture de son nouveau centre de recherche « Hyundai Tate: Transnational »

Laisser un commentaire