Le collectif teamLab crée une nouvelle exposition d’art numérique en plein air, au parc Mifuneyama Rakuen (Japon)

Le collectif artistique numérique japonais teamLab a créé une exposition d’art numérique, installée en plein air. «A Forest Where Gods Live» accueille ses visiteurs dans le parc Mifuneyama Rakuen à Takeo, au Japon, du 22 juillet au 8 novembre 2020. C’est la 6ème année que teamlab déploie sa créativité sur l’ile de Kyushu.

teamLab a transformé une partie du parc en jardin, en utilisant les arbres de la forêt naturelle. A proximité du parc se trouve le célèbre arbre sacré Okusu, vieux de 3000 ans, planté dans le sanctuaire Takeo.

La nouvelle exposition temporaire de teamLab se concentre sur « la relation continue entre la nature et les humains ». Les visiteurs peuvent y explorer la forêt, les rochers et les grottes de Mifuneyama Rakuen.

Les frontières entre le jardin artificiel et la forêt ne sont pas claires, ce qui permet aux clients de ressentir « comme une relation continue et sans frontières avec la nature ».

Explorer la relation entre la nature et les humains

Avec cette exposition composée de 22 œuvres d’art uniques, teamLab espère que les visiteurs « se perdront dans l’exposition et dans la nature, en étant également témoins de la façon dont la nature peut devenir un art ».

« Perdus dans la nature, là où les frontières entre le jardin artificiel et la forêt ne sont pas claires, nous pouvons avoir l’impression d’exister dans une relation continue et sans frontières entre la nature et les humains », a déclaré teamLab à Forbes. « C’est pour cette raison que teamLab a décidé de créer une exposition dans ce vaste espace labyrinthique, afin que les gens se perdent et se plongent dans l’exposition et dans la nature ».

Dans le même article du 29/07/2020, le journaliste de Forbes écrit « à l’intersection de l’exposition qui examine la relation sans frontières de l’expérience humaine avec la nature en utilisant le parc comme sa toile vierge éthérée, se trouve un pays des merveilles offrant de belles installations lumineuses et artistiques qui combinent harmonieusement l’art, la nature et la technologie. »

La nature comme écrin d’une oeuvre d’art

Cette nouvelle exposition permet à teamLab de prouver une nouvelle fois « que la technologie numérique non matérielle peut transformer la nature en art sans lui nuire – la forêt et le jardin peuvent être utilisés tels quels pour créer des œuvres d’art ».

« La forêt, les rochers et les grottes de Mifuneyama Rakuen se sont formés au fil des ans, et les gens de tous âges y ont cherché un sens au fil des millénaires », explique teamLab sur son site web. « Le parc que nous connaissons aujourd’hui est au sommet de cette histoire. C’est la relation continue entre la nature et les humains qui a rendu la frontière entre la forêt et le jardin ambiguë, gardant ce patrimoine culturel beau et agréable ».

L’exposition «Une forêt où vivent les dieux» est ouverte au public du 22 juillet au 8 novembre 2020.

SOURCE: Teamlab

PHOTOS: Teamlab

Date de première publication: 29/07/2020

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Le collectif Japonais teamlab ouvrira sa première exposition permanente européenne, à Utrecht, en 2024

Laisser un commentaire