Chaque saison, le Réseau Canadien d’Information sur le Patrimoine RCIP met en lumière des technologies prometteuses, émergentes ou éprouvées qui sont utilisées pour et par les musées. Dans ce numéro, le RCIP se penche sur deux nouveaux rapports de recherche susceptibles d’intéresser les musées canadiens et français.

Numéros précédents :
Hiver 2014Automne 2014Été 2014Printemps 2014;

« Horizon Report for Museums » du New Media Consortium (NMC)

nmc_itunesu.HRMuseum2015-170x170Le Horizon Report > 2015 Museum Edition du NMC (en anglais seulement) est le fruit d’une collaboration entre le NMC et le Balboa Park Online Collaborative (BPOC). Ce rapport de recherche approfondi fait partie de la série Horizon Report du NMC qui décrit les technologies naissantes susceptibles d’avoir des répercussions éducatives importantes dans un éventail de secteurs partout dans le monde au cours des cinq prochaines années.

Le plus récent rapport porte sur six tendances clés et sur six défis importants pour le secteur muséal. Le rapport ne fournit pas seulement de l’information sur l’incidence des tendances et des défis sur les musées, il décrit aussi leurs répercussions sur les politiques, la direction et les pratiques, en plus d’énumérer un certain nombre de ressources utiles pour chacun de ces aspects.

Les répercussions cernées sur trois horizons temporels comprennent les suivantes :

nmc 2015-Museum-Report-Graphic-1024x846

nmc Cover-Museum-Report 2015_border-211x300Répercussions à court terme (une année ou moins)

  • Apportez votre propre appareil (AVPA)
  • Jeux et ludification

Répercussions à moyen terme (2-3 ans)

  • Services géodépendants
  • Espaces‑marqueurs

Répercussions à long terme (4-5 ans)

  • Interfaces utilisateur naturelles
  • Internet des objets

Les défis comprennent les suivants : élaborer des stratégies numériques, améliorer la culture numérique des professionnels des musées, établir un juste équilibre entre nos vies branchées et débranchées, mesurer l’incidence des nouvelles technologies, les préoccupations liées à la protection des renseignements personnels, continuer de réaliser des progrès sur le plan de la technologie, et les flux des travaux et l’infrastructure.

Les tendances examinées comprennent les suivantes : élargissement de la notion de visiteurs, accent accru sur les expériences participatives, collaboration accrue entre les organisations, accent accru sur l’analyse des données en ce qui a trait aux opérations des musées, élargissement des frontières de la créativité, et augmentation du nombre d’entreprises privées dans le secteur de l’éducation muséale.

Présentation résumée du rapport

> Download the NMC Horizon Report > 2015 Museum Edition (PDF)

Vidéo de présentation du rapport:

Les ressources sur lesquelles le comité d’experts s’est penché peuvent être consultées à l’adresse suivante :http://museum.wiki.nmc.org/.

Rapport « Trendswatch 2015 » du Center for the Future of Museums

Cette édition d’un rapport annuel (en anglais seulement) du Center for the Future of Museums met en évidence six tendances que le personnel et les conseillers du Centre estiment être très importantes pour les musées et les collectivités dont ils font partie. Un bref résumé, des exemples et des commentaires sur l’importance pour la société, ainsi que des suggestions de mesures que les musées pourraient mettre en place, sont fournis pour chaque tendance. Le contenu du rapport est de nature générale, mais ce dernier comporte de l’information sur certaines tendances précises en ce qui a trait à la technologie.

center future of museums 2015_TrendsWatch_CVR_FNLLes six tendances examinées sont les suivantes :

1)      L’économie « ouverte » : remplir le pipeline de données

2)      L’éthique partout et pour tout : gérer l’aspect moral relatif au milieu de travail

3)      Le caractère personnel : les besoins ne sont pas les mêmes pour tous

4)      Une vague se dresse : le paysage changeant du risque

5)      Technologie portable : quand la mention « apportez votre propre appareil » désigne un chandail et des chaussures

6)      Len‑te‑ment : il vaut mieux être une tortue qu’un lièvre

Le premier chapitre se penche sur la culture ouverte, dans toutes ses variations, et sur ce que cela signifie pour les musées. Il est question de quelques‑uns des chefs de file du mouvement de la culture ouverte, mais aussi des gestes que les musées peuvent poser pour effectuer la transition vers des données ouvertes.

Le chapitre sur la personnalisation se penche sur la façon dont la technologie a accru la capacité de personnaliser les biens, le contenu et les expériences. L’information qui se rapporte plus particulièrement aux musées porte sur les adhésions assorties de modalités et d’avantages adaptés aux préférences des membres et sur les communications personnalisées, mais s’accompagne d’un avertissement selon lequel ce type de personnalisation nécessite une grande quantité de données.

La troisième tendance technologique dont il est question est celle de la technologie portable. Cette industrie connaît une forte croissance depuis les dernières années et les musées devront décider de l’approche à adopter à cet égard. Le rapport indique que cela s’inscrit dans la lignée logique du concept « apportez votre propre appareil », qui a également été décrit comme une technologie clé dans le rapport, mais remarque que les musées devront se montrer proactifs en ce qui a trait à l’élaboration de politiques concernant l’utilisation de technologies portables.

Présentation résumée du rapport

Les rapports antérieurs sont également disponibles sur le site de Trendswatch.

Dernier rapport de recherche pratique de Culture24

Consultez aussi le résumé de notre troisième rapport Let’s Get Real, publié récemment.

Article paru le 10 juin 2015 sur le site du RCIP

 A LIRE AUSSI SUR LE SITE DU RCIP:

Comment les métadonnées rendent possible le Web sémantique (février 2015)

WordPress peut-il héberger des sites Web complets? (janvier 2015)

Répercussions sur le droit d’auteur de l’utilisation de la technologie « Google Street View » dans les musées (décembre 2014)