Toulouse diffuse gratuitement sur le web 2 000 images d’oeuvres d’art des musées de la métropole

Comme beaucoup, les musées de Toulouse n’ont pas l’espace et la capacité d’exposer l’ensemble des oeuvres qu’ils conservent dans leurs réserves. Alors que la ville va bientôt célébrer ses 2 000 ans, la mairie a donc décidé de créer un site internet où sont déjà disponibles 2 000 reproductions d’oeuvres d’art. Le site « 2000 ans, 2 000 images » a été mis en ligne le lundi 3 octobre 2016.

toulouse-2000ans_ip

Ces images représentent des tableaux, sculptures, estampes et dessins que les amateurs, chercheurs, étudiants ou experts ne pouvaient admirer jusqu’à ce jour que dans les salles des musées de Toulouse, voire dans leurs réserves.Pour rendre accessible ces « trésors cachés », la mairie de Toulouse amis en ligne le lundi 3 octobre 2016 le site  « 2 000 ans – 2 000 images » qui permet au plus grand nombre d’accéder aux œuvres les plus remarquables des musées toulousains ainsi que de certains monuments (dès aujourd’hui Basilique Saint-Sernin, et demain Couvent des Jacobins). Au total 2 000 images d’œuvres d’art sont déjà consultables en ligne.

« Un véritable musée virtuel pour lequel chaque établissement culturel – musée des Augustins, musée Saint-Raymond, musée Paul-Dupuy, musée Georges-Labit, Muséum d’histoire naturelle, MATOU (Musée de l’Affiche de Toulouse) ou encore la Basilique Saint-Sernin – a opéré une sélection d’objets remarquables issus soit des expositions permanentes, soit de leurs réserves », indique le communiqué de la mairie de Toulouse.

« Un musée virtuel et participatif »

Ce nouveau site correspond à un engagement de campagne de Jean-Luc Moudenc, qui visait à « faciliter l’accès des (jeunes) Toulousains aux oeuvres de nos musées ».

« L’accès à la culture pour tous est la pierre angulaire de l’action culturelle municipale. Après le succès de la carte Muséelibre – plus de 36 000 cartes délivrées en deux ans – nous travaillons avec Pierre Esplugas-Labatut, adjoint en charge des musées, à développer l’offre muséale. Nous continuons à œuvrer pour la découverte par le plus grand nombre de cet exceptionnel patrimoine », a expliqué au site toulouseinfo.fr le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc.

« Le projet était donc initialement destiné aux écoliers via la création d’un CD. Mais ce support nous est d’une part apparu obsolète et d’autre part nous avons voulu élargir l’offre au grand public. Ce travail se concrétise aujourd’hui avec avec la création de ce musée virtuel et participatif », a ajouté au site actu.cotetoulouse.fr Pierre Esplugas, l’adjoint en charge des musées à la mairie de Toulouse.

Ce nouveau portail numérique de ressources sera enrichi au fur et à mesure des acquisitions des musées municipaux et de la numérisation des collections. Le musée des Abattoirs rejoindra à terme le dispositif.

Montrer la richesse et la variété des collections des musées de Toulouse 

Le site 2000ans2000images.toulouse.fr a pour ambition de montrer la richesse et la variété des collections des musées de Toulouse. Les internautes peuvent ainsi découvrir au fil de leur exploration web une affiche publicitaire de Guyenne et Gascogne, signée par l’agence Havas en 1950, un outil biface datant du paléolithique inférieur, une Vierge de Piété datant de 1510 et même le célèbre masque de théâtre kyogen (Japon, XVIIIe) qui ressemble au jacques Chirac des guignols.

toulouse-site-collection-page-masque-dogon

Issues des collections permanentes ou des réserves, ces œuvres sortent ainsi des murs du Musée des Augustins, du Musée Saint-Raymond, du Musée Paul-Dupuy, du Musée Georges-Labit, du Muséum d’Histoire Naturelle, du Centre de l’Affiche, Musée de l’Affiche de Toulouse ou de la Basilique Saint-Sernin.

Les portail permet une recherche des oeuvres de 3 manières: par auteur/artiste, discipline ou musée/monument.

Les utilisateurs peuvent placer leurs oeuvres préférées dans une galerie personnelle, créée gratuitement et sans identifiant et mot de passe.

Chaque fiche oeuvre se compose d’une image (non zoomable) et d’informations techniques (Numéro d’inventaire, Dénomination / Titre / Désignation, Auteur, Rôle de l’auteur, Date de création / Datation, Matière, Technique, dimensions, Domaine / Discipline, Situation (localisation dans les salles des musées).

Pour jouer un rôle de médiation et d’accompagnement, ce véritable « musée virtuel » propose une fiche explicative sur l’artiste et l’œuvre rédigée par les équipes des différents musées toulousains.

Conditions d’utilisation

Le contenu du site « 2000 ans – 2000 images »  est constitué « de documents qui sont tombés dans le domaine public ou de documents documents pour lesquels la Ville de Toulouse / Toulouse Métropole a reçu une autorisation de diffusion pour son site de diffusion des collections numériques ».

 Des conditions d’utilisation sont donc précisées: « Nous vous rappelons qu’une œuvre relève du domaine public lorsque soit les droits patrimoniaux sont échus, soit 70 ans après la mort de son auteur. Au terme de cette période, et sauf exceptions prévues par le législateur, les ressources deviennent libres de droits patrimoniaux. La Ville de Toulouse / Toulouse Métropole s’engage à retirer, à la demande d’un ayant-droit, tout document qui aurait été mis en ligne indûment.  

Dans le cas d’un usage privé des documents de « 2000 ans – 2000 images », vous avez la possibilité de télécharger et d’imprimer ces images. Dans le cas d’un usage public ou commercial, pour toute forme de publication (papier ou électronique, à des fins commerciales ou non), vous devez vous adresser à la Ville de Toulouse / Toulouse Métropole pour obtenir une demande d’autorisation. 

La Ville de Toulouse / Toulouse Métropole ne dispose du droit d’utilisation des données de « 2000 ans – 2000 images »   que pour son site Internet. Les articles d’usagers et commentaires d’internautes sont sous droits d’auteur et par conséquent toute utilisation de ces données, autre que pour un usage privé, doit faire l’objet d’une demande par courrier électronique ou postal auprès de la ville qui la transmettra aux auteurs. …

Soyons courtois…

Si vous êtes amené à reproduire ou utiliser, en ligne ou hors ligne, des ressources numérisées par la Ville de Toulouse / Toulouse Métropole, nous vous demandons de faire figurer les mentions suivantes :

  • Une référence à la Ville de Toulouse 
  • Une référence au musée concerné 
  • Une référence à la collection dont l’oeuvre a été extraite 
  • Un numéro d’identifiant (cote ou identifiant numérique) de la ressource utilisée ».

Après Paris et son portail de collections muséales, Toulouse joue ainsi la carte de ma numérisation et de la diffusion mutualisée et gratuite des collections muséales territoriales.

SOURCES: Ville de Toulouse, toulouseinfo.fr, actu.cotetoulouse.fr

Date de première publication: 05/10/2016

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Une application tactile intégrée à une vitrine compare monnaies et bustes antiques au Musée Saint-Raymond de Toulouse

Le muséum de Toulouse demande à ses visiteurs et aux internautes d’imaginer ses collections de demain

Le Muséum de Toulouse lance sa campagne de crowdfunding « Tous pour Twiga » avec Culture Time

La Cité de l’espace de Toulouse au coeur d’un projet éducatif international avec le Houston Space Center et le Singapore Science Centre

Pour naturaliser une nouvelle girafe, le Museum de Toulouse va faire appel au financement populaire

Le musée des Augustins de Toulouse lance la V2 de son application mobile, incluant des contenus en langue des signes

Les musées de Toulouse aiment la photographie amateur

Laisser un commentaire