Tour de France des expériences culturelles estivales originales 2021 (30/08/2021)

Partager :

Immersion, activité ludique, visite de nuit, arts hors les murs, siestes littéraires, art et jardins, festivals artistiques en ville ou à la campagne … les lieux culturels et collectivités territoriales rivalisent d’imagination pour offrir à leurs visiteurs de nouvelles expériences durant l’été 2021. Le CLIC France propose un Tour de France (non exhaustif) de ces expériences culturelles estivales innovantes. 

Ce dossier est progressivement enrichi par les contributions de la communauté CLIC France. redaction@club-innovation-culture.fr

Lire également sur le site du CLIC France: Tour de France des expériences d’escape game culturel durant l’été 2021

* AUVERGNE RHONE ALPES

  • Annecy Paysages (du 3 juillet au 26 septembre 2021)

Depuis 3 ans, Annecy paysages développe une autre forme de rapport à la culture et à l’art dans l’espace urbain. Le public est ainsi invité à parcourir un itinéraire en ville et en plein air, ponctué d’installations artistiques et paysagères dans les espaces naturels et patrimoniaux de la ville.

Durant 3 mois, artistes, designers, architectes et paysagistes sont invités à livrer leur vision de la ville, en imaginant une œuvre créée spécialement in-situ. Pour cette nouvelle édition, le parcours réunit une quarantaine d’œuvres à découvrir 7 jours sur 7, de jour comme de nuit. Une invitation à la promenade et… à prendre son temps !

Site web du festival

(Annecy Paysages)

  • « Les Lumières sur le Bourbonnais », Département de l’Allier (du 9 juin au 18 septembre 2021)

Le festival « Les Lumières sur le Bourbonnais » propose des spectacles son et lumière gratuits sur différents édifices du département de l’Allier, du 9 juin au 18 septembre 2021, dès la tombée de la nuit jusqu’à 23h30. 

. La façade de l’église Notre-Dame

L’histoire de la ville de Châtel-Montagne prend forme sur la façade de l’église Notre-Dame. L’édifice illuminé permet de partir à la rencontre de l’art roman et ses spécificités. Montagnes, tourbières, rivières, le patrimoine naturel ainsi que les légendes locales seront au rendez-vous.

La façade s’illumine au rythme de la musique. Différents tableaux se créent sous les yeux des spectateurs. L’un deux met en avant l’environnement local, les paysages formés par les montagnes bourbonnaises qui se transforment au fil des saisons pour revêtir leur manteau blanc en hiver. Un autre tableau est consacré à la construction de l’église, édifice majeur du village datant de l’époque romane.

. L’hôtel de la Borderie, Cusset

Ce show lumineux place sous le feu des projecteurs les façades de la Taverne Louis XI de l’Hôtel de la Borderie et ses alentours. Résolument moderne, le spectacle fait découvrir le prestigieux et surprenant passé historique de la ville, sans omettre d’évoquer une période plus contemporaine.

lumieres-bourbonnais.com/

(Source: Département de l’Allier)

  • Immersion nocturne au Brou Monastère royal, Brou Bourg-en-Bresse ( 3 juillet 2021)

Le monastère royal de Brou propose une immersion nocturne le 3 juillet 2021 à 19h.

Le monastère accueille les visiteurs pour une découverte de son église et ses cloîtres illuminés, de ses riches collections du musée et ses expositions temporaires « Valadon et ses contemporaines » et « Ma région en briques ». Lors de la déambulation dans la nef de l’église, les visiteurs sont invités à découvrir des maquettes en Lego avec l’association So Brick.

En fin de soirée, un atelier de déconstruction de la fresque de Brou composée de 19 630 briques est proposé. Une exploration du monument sous un angle inédit, entre ateliers participatifs et déambulation ludique.

Gratuit, réservation obligatoire sur www.monastere-de-brou.fr

(Source: monastère royal de Brou)

* BRETAGNE

  • Expositions « Au-delà de la couleur, le noir et le blanc dans la Collection Pinault », au Couvent des Jacobins de Rennes, et « La couleur crue » au Musée des Beaux-Arts de Rennes (du 12 juin 2021 au 29 août 2021)

Après le succès de « Debout ! » en 2018, Pinault Collection, la Ville de Rennes et Rennes Métropole renouvellent leur collaboration pour la présentation d’un parcours inédit d’œuvres de la collection d’art contemporain de François Pinault.

Paul McCarthy Bear and Rabbit on a Rock, 1992 Teste da mascotte, pelliccia acrilica, armature di metallo, gommapiuma, piedistallo in formica / Mascot heads, acrylic fur, metal armature, foam rubber, formica pedestal / Têtes de mascottes, fourrure acrylique, armature en métal, caoutchouc mousse, socle en formica, 270 x 190 x 130 cm

Cette nouvelle exposition intitulée « Au-delà de la couleur, le noir et le blanc dans la Collection Pinault », s’installe au Couvent des Jacobins, du samedi 12 juin 2021 au dimanche 29 août 2021.

Une importante sélection de plus d’une centaine d’œuvres, créées par 57 artistes, français et étrangers, dont beaucoup n’ont jamais été présentées dans les expositions de la Collection Pinault, explore les nombreuses pratiques de la création contemporaine (peinture, sculpture, dessin, photographie, vidéo, mode).

L’exposition invite le visiteur à s’interroger sur la symbolique du noir et du blanc, la résonance affective de ces deux couleurs et leur capacité à accompagner les recherches plastiques les plus radicales et les plus minimales.

En écho, l’exposition « La couleur crue » au Musée des Beaux-Arts de Rennes, explore de son côté les relations entre couleur et matière dans l’art contemporain. Derrière ce lien étroit, apparaissent les questions de l’existence de la couleur à l’état naturel, des matériaux et savoir-faire mis en œuvre, ou encore de la dématérialisation de la couleur dans sa relation à la lumière. Cette seconde exposition réunit 28 artistes auxquels s’ajoutent 16 autres dans le parcours permanent du musée. Elle se concentrera sur une approche sensible de la matière des œuvres et sur l’expérience des visiteurs face à elles à travers peinture, sculpture, objet, texte, son, installation ou vidéo. Le commissariat est assuré par le Musée des Beaux-Arts (Jean-Roch Bouiller) et les deux centres d’art contemporain 40mcube (Anne Langlois) et La Criée (Sophie Kaplan).

À cette occasion, la Ville de Rennes et Rennes Métropole proposent EXPORAMA, un nouveau rendez-vous annuel estival pour affirmer leur engagement dans la création et la diffusion de l’art contemporain.

Site web de l’exposition

(Source: Collection Pinault, Ville de Rennes)

* CENTRE VAL DE LOIRE 

  • Biomimétisme au jardin au Domaine de Chaumont-sur-Loire (du 8 mai au 7 novembre 2021)

L’objectif de cette édition du festival international des jardins au Domaine de Chaumont-sur-Loire est de remettre la nature, aussi bien la faune que la flore, au cœur de la réalisation des projets humains. « La nature n’est alors plus une ressource ou une contrainte, mais une véritable source d’inspiration ».

Site web du festival

(Source: Domaine de Chaumont-sur-Loire)

  • Siestes littéraires au Musée Balzac de Saché (du 19 juillet au 23 août 2021)

Le Musée Balzac à Saché organise des siestes littéraires à l’ombre de ses arbres centenaires. Les visiteurs profitent du silence des lieux pour se ressourcer, allongés dans un transat ou sur l’herbe.

En écoutant des extraits des œuvres de Balzac lus par une médiatrice du musée, ils peuvent lâcher prise et se laisser aller à une douce méditation.

Durée : 30 min. Tarif : 2,50 € (accès au musée non inclus). Sur réservation (places limitées) : 02 47 26 86 50 ou museebalzac@departement-touraine.fr.

Site web du musée

(Source: département de Touraine)

  • Festival 2021 de Chambord (Du 3 au 17 juillet 2021)

Pour fêter sa dixième année d’existence, le Festival de Chambord sera exceptionnellement composé de 17 concerts dont quelques surprises : un concert en forêt, un récital au pied de l’escalier à double révolution, une soirée en hommage au roi du tango argentin Astor Piazzolla, un concert-lecture avec Vanessa Wagner et Arthur H, et un nouveau concept : une promenade musicale dans le château, après sa fermeture…

10 bougies à souffler et 17 occasions de croiser des artistes de talent qui présenteront des programmes allant du baroque à la musique contemporaine !

Découvrir la programmation : cliquez-ici

(Source: Domaine de Chambord)

* HAUTS DE FRANCE

  • Château de Chantilly, « Le Rocher des Trésors » (du 17 au 20 septembre 2021)

« Le Rocher des Trésors » est spectacle immersif à découvrir le vendredi 17, samedi 18, dimanche 19 et lundi 20 septembre 2021 à 21h30 au château de Chantilly. pour revivre l’histoire du Château de Chantilly jusqu’à la somptueuse fête orchestrée par François Vatel en l’honneur du Roi-Soleil, il y a 350 ans.

Un spectacle son et lumière avec projections de vidéos monumentales, figurants, chevaux, musique et feux d’artifice où les événements historiques s’enchaînent, les grands personnages se croisent, les décors se succèdent et l’émotion gagne.
Durée : 1h par spectacle

(Source: Château de Chantilly) 

  • Video Mapping festival, agglomération Douaisis (du 27 au 28 août 2021)

Le Video Mapping festival a vu le jour en 2019, lors de la première édition organisée avec le soutien de Douaisis agglo, ce sont l’hôtel-de-ville de Douai, l’église d’Arleux et le château de Bernicourt de Roost-Warendin qui s’étaient animés.

Les vendredi 27 et samedi 28 août, de 21h30 à minuit, les artistes du Video Mapping festival s’emparent des églises de Cuincy, Sin-le-Noble et Waziers de l’agglomération de Douaisis. Douaisis Tourisme met en place des navettes entre les 3 sites.

Les œuvres seront projetées en boucle sur les trois sites concernés, ce qui laisse le temps aux visiteurs de découvrir les trois mapping vidéo.

(Source: Douaisis Agglo)

  • Festival international de jardins Hortillonnages Amiens (du 29 mai au 17 octobre 2021)

Créé en 2010 par Gilbert Fillinger, alors directeur de la Maison de la Culture d’Amiens, le Festival a pour vocation de promouvoir la jeune création paysagère et artistique dans un site naturel d’exception de la Métropole d’Amiens que forment les Hortillonnages.

Disposés sur des îlots, les jardins et les installations plastiques du Festival international de jardins | Hortillonnages Amiens forment un parcours poétique qui invite le public et les habitants à poser un regard décalé, drôle ou critique, mais toujours inédit, sur cet environnement complexe, son histoire et son devenir ; c’est aussi une découverte en itinérance douce qui permet de questionner les liens entre nature, culture, agriculture et patrimoine en regard des nombreuses incidences provoquées par le changement climatique.

Au fil des 11 éditions, près de 170 jardins et installations ont été produites par 260 paysagistes, plasticiens et architectes ; elles ont été appréciées par plus 400.000 visiteurs. L’édition 2021 propose 21 installations artistiques.

Site web du festival

(Source: région Hauts de France)

* NORMANDIE

  • Un été au Havre 2021 (du 26 juin au 19 septembre 2021)

20 œuvres et installations dans l’espace public, 18 artistes, 10 événements, 41 lieux 4 parcours d’art dans la ville, 5 grandes expositions … L’aventure d’Un Été au Havre a commencé en 2017 pour célébrer les 500 ans de la fondation de la ville et du port. Jean Blaise, directeur artistique, (et créateur du Voyage à Nantes) a saisi cette occasion unique pour imaginer un anniversaire grandiose sur plusieurs mois, fêté par plus de deux millions de visiteurs.

Largement plébiscitée par les habitants du territoire et les visiteurs, soutenue par les pouvoirs publics et les acteurs économiques, Un Été Au Havre est devenue une manifestation récurrente. Ainsi, au Havre, la saison estivale est le moment d’un rendez-vous ambitieux avec l’art, le patrimoine et la culture, revitalisé chaque année par de nouvelles œuvres d’art contemporain qu’Un Été Au Havre livre à l’espace public.

Au fil des éditions, une collection permanente se constitue, qui s’enrichit chaque été, transformant peu à peu la ville en exposition d’art contemporain à ciel ouvert, accessible à tous.

Grâce à l’intervention dans l’espace public d’artistes de renommée internationale, chaque année, Le Havre attire et séduit un large public, qui vient profiter d’Un Été au Havre et s’émerveille aussi du caractère balnéaire, festif, culturel, sportif, de cette destination souvent méconnue.

Durant l’été 2021, 20 œuvres et installations monumentales seront visibles dans l’espace public. Chiki, Pierre Delavie, Arthur Gosse, Guillaumit, HéHé, Laura Kopf, Patrick Murphy, Antoine Schmitt, Fabio Viale apporteront des œuvres éphémères à la collection existante.

Ce programme dans l’espace public se complète de 5 grandes expositions : Fabio Viale, sculptures, dans un lieu emblématique du patrimoine havrais, dans le cadre du partenariat avec le Casino du Havre – Groupe Partouche  > du 26 juin au 19 septembre 2021, Philippe De Gobert – Du merveilleux en architecture au conte photographique au MuMa, Musée d’Art moderne André Malraux > du 29 mai au 7 novembre 2021, Théo Mercier, Nécrocéan au Portique, Centre régional d’art contemporain du Havre > du 26 juin au 26 septembre 2021, et EXHIBIT ! Quitter la gravité au Tetris, Salle de musiques actuelles, pour explorer la création numérique dans le cadre d’une exposition collective en lien avec l’Espace multimédia Gantner (Belfort) > du 26 juin au 5 septembre 2020, et Australie – Le Havre, l’intimité d’un lien, au Muséum d’histoire naturelle du Havre > du 5 juin au 7 novembre 2021.

Programme complet du festival

(Source: Un été au Havre)

  • Voisins de campagne (du 19 juin au 19 septembre 2021)

Créé en 2017, « Voisins de Campagne » est né à l’initiative de six familles, propriétaires de résidences remarquables réparties entre Rouen, Fécamp et Neufchâtel-en-Bray. Ces familles souhaitaient inviter un.e artiste à porter un regard singulier et contemporain sur leurs demeures, témoins remarquables du patrimoine et de l’histoire de la région normande.

Voisins de Campagne #2

« Voisins de Campagne » témoigne d’un engagement privé inédit : ni celui de collectionneurs ni celui de simples mécènes, ces six familles ont en effet choisi d’accueillir et d’accompagner un temps de recherche et de création.

Ils ont noué un dialogue nourri et parfois intime avec les artistes, dont le projet n’est pas simplement le fruit d’un rapport à un espace donné mais l’aboutissement d’une relation avec un lieu et ses habitants – une histoire et parfois l’histoire, des projections et des imaginaires multiples et contradictoires. Les familles, enfin, financent la production des œuvres et l’événement public.

« Voisins de Campagne #2 » est coordonné par la Galerie Duchamp, Centre d’art contemporain de la Ville d’Yvetot et le SHED, Centre d’art contemporain de Normandie et bénéficie d’un partenariat avec le Frac Normandie Rouen. La Galerie Duchamp & le SHED sont soutenus par le Ministère de la Culture / DRAC Normandie, la Région Normandie et le Département de la Seine-Maritime.

Intitulée « Matter-of-fact », la 2e édition de « Voisins de Campagne » réunit cinq artistes, en résidence dans cinq propriétés privées remarquables de Normandie. Ils et elles ont produit une œuvre ou un ensemble d’œuvres, conçu pour le lieu et fabriqué sur place. Parallèlement, les artistes sont réuni·e·s dans une exposition collective à la Galerie Duchamp. 

Site web du festival

(Source: festival)

  • Flaubert 21 (toute l’année 2021)

2021 est l’année du bicentenaire de la naissance de Gustave Flaubert. Sa naissance et sa vie en Normandie, son attachement à cette région notamment comme territoire d’écriture d’une partie de son œuvre, sa notoriété internationale et la traduction de ses œuvres dans toutes les langues font de Gustave Flaubert un artiste hors norme dans l’histoire de la Normandie.

Afin de lui rendre hommage, l’écrivain normand est célébré à travers l’opération « Flaubert 21 ». Il s’agit de 150 projets labellisés et 200 rendez-vous, couvrant l’intégralité de l’œuvre Flaubert. L’objectif de ce programme est de faire connaître, d’éclairer et de revisiter son œuvre grâce à des manifestations variées : lectures, conférences, débats, expositions, spectacles, initiatives numériques… Il y en a pour tous les goûts !

Pour beaucoup, collectivités, associations, artistes, universitaires, amateurs, le festival Flaubert 2021 permet de rendre hommage à l’auteur, d’éclairer et de revisiter son œuvre, grâce à des manifestations variées, qui  contribueront au rayonnement du territoire normand.

De nombreux acteurs du monde artistique et culturel, universitaire, éducatif ou touristique se mobilisent autour de cet événement et des projets très variés enrichissent aujourd’hui une programmation variée et ouverte à tous.

En plus des nombreux évènements proposés (spectacles, expositions, rencontres …), signalons dans la programmation:

. une visite virtuelle pour les publics distants ou empêchés. Une balade menée par une guide, à suivre, à distance, en direct. Lors de la visioconférence, chacun peut découvrir les lieux rouennais qui ont inspiré ou qui ont vu passer Flaubert. Interactivité et échanges sont complétés par des contenus multimédia. Lors de la visite live, la guide déambule dans les rues rouennaises. Tarif unique 8 €/personne Horaire : 18h30-19h15. Site de la visite Virtuelle

. un jeu enquête. Normandie Livre & Lecture propose de découvrir l’écrivain normand par l’intermédiaire d’un jeu d’enquête ludique, mêlant extraits d’œuvres et correspondances. Les joueurs, en famille ou entre amis, sont alors invités à plonger dans la vie de l’auteur à la recherche de l’identité du « Cher ange », dont Flaubert parla avec tendresse. Télécharger le jeu en format papier (à imprimer). Le Mystère de l’Ange

Les membres fondateurs de l’événement sont la ville de Ry, la ville de Canteleu, la ville de Lyons-la-Forêt, la ville de Rouen, la ville du Havre, la ville d’Évreux, la ville de Deauville, la Métropole Rouen Normandie, le Département de la Seine-Maritime, le Département de l’Eure, l’Université de Rouen Normandie et la Région Normandie.

Site web du festival

(Source: Flaubert 2021)

NOUVELLE AQUITAINE

  • Parcours nocturne enchanté à l’arsenal de Rochefort – Charente Maritime (à partir du 2 juillet 2021)
l'Affiche d'Océana Lumina © CARO – Moment Factory

Ce parcours nocturne présente une évocation poétique de la conquête des mers, combinant éclairage, paysages sonores, musique, vidéo et effets spéciaux...un spectacle unique en Nouvelle Aquitaine.

Le parcours Oceana Lumina est présenté à proximité de la Corderie Royale, du côté Charente.

La trame narrative racontera le voyage d’un botaniste au XIXe siècle, avec différentes étapes où alterneront instants haletants et moments plus contemplatifs.

Ce projet est à l’initiative de la Communauté d’Agglomération de Rochefort Océan dans le cadre de « magnifier l’Arsenal des Mers » et c’est tout naturellement que le choix du créateur de spectacles s’est tourné vers Moment Factory. Au-delà de leur renommée internationale, il est apparu évident de rassembler « performance, divertissement, spectacle expérientiel et lumineux » sur ce site prestigieux. Une autre façon de (re)découvrir ce grand Arsenal en bord de Charente.

Moment Factory, entreprise canadienne, parcourt tous les continents pour transporter les visiteurs dans un monde fantastique et transformer les histoires en émotion. On peut déjà lister de nombreux parcours nocturnes à son actif : Alta Lumina, Kamuy Lumina, Rainforest Lumina, Foresta Lumina, Terra Lumina, Vallea Lumina, Sakuya Lumina, Island Lumina, Tonga Lumina…

Lancé le 2 juillet 2021, pour une centaine de représentation, ce spectacle multi sensoriel offre une expérience immersive mêlant technologie, poésie, fond sonore…un émerveillement pour petits et grands pendant 1 heure, à parcourir à pied, au coeur de l’arsenal des Mers.

Pour rappel, le site culturel permet de s’immerger dans l’aventure maritime de Rochefort. Il réunit des sites d’exception, telle que la frégate l’Hermione et sa toute récente visite guidée du Bosco (maître d’équipage), la Corderie Royale qui propose depuis 2020 une balade sonore extérieure, l’Accro-mâts pour escalader les cordages ou encore le Musée national de la Marine.

Site web de l’expérience

(Source: Ville de Rochefort)

  • La Littorale #8, Biennale internationale d’art contemporain, Anglet (du 7 août au 31 octobre 2021) 

La Littorale, Biennale internationale d’art contemporain Anglet-Côte basque présente tous les deux ans un parcours d’œuvres éphémères, réalisées par des artistes de différentes nationalités, sur le littoral d’Anglet.

Depuis 2005, La Littorale, biennale internationale d’art contemporain Anglet – Côte basque, allie art et océan autour d’une exposition à ciel ouvert, dans un cadre naturel d’exception, le littoral atlantique. Ce dernier sert d’écrin à la production d’œuvres éphémères et inédites conjuguant la beauté du site avec des démarches artistiques contemporaines conçues par des artistes confirmés ou représentatifs de la scène émergente.

La Littorale témoigne ainsi de l’action remarquée de la Ville d’Anglet, troisième ville du département des Pyrénées-Atlantiques, en faveur de l’art contemporain, depuis plus de trente ans.

La Littorale, appellation choisie lors de la 6è édition par le commissaire Paul Ardenne pour la biennale a permis de souligner son ancrage géographique. Elle s’est imposée au fil des éditions comme une manifestation majeure de la région Nouvelle-Aquitaine et aussi trouvé sa place au plan national.

En 2021, la Biennale internationale d’art contemporain Anglet-Côte basque se déroule sur deux sites, à la Chambre d’Amour et à La Barre-Parc écologique Izadia. Elle est placée sous la direction artistique de Lauranne Germond – COAL (collectif agissant pour l‘émergence d’une nouvelle culture de l’écologie et de la nature), commissaire invitée.

« Cette 8e édition de la biennale entend réveiller nos sens et remuer nos consciences, nous rappelant ainsi notre condition de vivants parmi le vivant. Autour du thème « L’écume des vivants », douze artistes célèbrent ainsi la vie et le mouvement, la poésie et le vivant à travers leurs œuvres éphémères installées sur le littoral d’Anglet. Spécificité de cette édition, les parcours sont jalonnés de points d’attention au vivant et à notre environnement, brouillant ainsi les frontières entre œuvres et nature. Une invitation à renouveler notre lien à l’art et à la nature et à intensifier notre présence au monde ».

Site web de l’évènement

(Source: ville d’Anglet)

* OCCITANIE

  • Sol Infini. Parcours d’art contemporain en vallée du Lot (du 4 juillet au 5 septembre 2021)

“Sol infini” 2021 invite sept artistes à investiguer le géologique, chacun à travers leur sensibilité.
« Sur cette terre du Quercy, où la géologie porte les traces de la présence ancestrale de l’océan, où depuis les temps préhistoriques, nature et culture interagissent continuellement, ils interrogent le devenir de ce qui n’est pas toujours visible, la mémoire de la terre et son histoire mêlée à celles des hommes. Son­dant ces lieux souterrains, ils cherchent à voir, sentir et connaître le monde ».

Installé au cœur du Quercy, le festival propose d’autres activités associées au parcours : festin de paysages, observations des étoiles, cinéma en plein-air… Artistes: Roger Rousseau, Alexandra Pouzet, Bruno Almosnino, Alexandre Chanoine, Mario de Vega, Laura Molton et Flore de Maillard. Commissariat Martine Michard / Artiste associé Yann Leguay.

Découvrir les artistes en résidence

Site web du festival

(Source: MAGCP)

* PACA – REGION SUD

  • Exposition La Mer imaginaire et cinéma en plein air, Villa Carmignac, Porquerolles (jusqu’au 17 octobre 2021)

La Fondation Carmignac, créée en 2000 à l’initiative d’Édouard Carmignac, est une fondation d’entreprise qui s’articule autour de deux axes : une collection qui comprend près de 300 œuvres et le Prix du Photojournalisme qui soutient chaque année la production d’un reportage photographique d’investigation.

Chaque été, depuis juin 2018, la Fondation Carmignac donne rendez-vous au public sur l’île de Porquerolles à la Villa Carmignac, au milieu d’un site protégé, pour y découvrir des expositions temporaires, un jardin de sculptures habité par des oeuvres spécialement créées pour le lieu ainsi qu’un programme d’actions culturelles et artistiques. Depuis le 20 mai 2021, la Villa Carmignac inaugure sa quatrième saison avec l’exposition . Le site propose également un programme de séance cinéma en plein air en juillet et août 2021.

Pour la quatrième saison de la Villa Carmignac, l’exposition transforme ses espaces en un muséum d’histoire naturelle sous-marin interrogeant les interactions entre notre civilisation et le monde subaquatique.

Conçue par le commissaire américain vivant à Los Angeles, Chris Sharp, elle puise son inspiration aussi bien dans l’architecture du lieu – les espaces immergés sous la villa et son plafond d’eau – que dans les œuvres de la collection : la fontaine aux cent poissons de Bruce Nauman, la fresque sous-marine de Miquel Barceló ou encore le homard perché sur une chaise de Jeff Koons.

« À travers des œuvres aussi bien modernes que contemporaines, l’exposition entend célébrer la mer comme un monde précieux et évocateur, grouillant de vie connue et inconnue, mais aussi, d’une manière plus mélancolique, un monde sous-marin qui disparaît pour, peut-être un jour, ne plus exister qu’à travers notre imagination et celle des artistes ».

En écho à La Mer imaginaire, une carte blanche est donnée à Miquel Barceló pour métamorphoser toute la galerie voûtée de la Villa. Ressac est une peinture que l’on pénètre, faite de couches successives de plâtre et d’argile épousant tous les volumes et les surfaces de l’espace – murs, sols et parois vitrées. Peinture projetée sur l’architecture, elle évoque le mouvement de retour d’une vague violente sur elle-même.

Au Fort Sainte-Agathe et à la Villa Noailles, une commande photographique a été faite à Nicolas Floc’h sur les fonds marins de Porquerolles et de ses îles voisines, grâce à un partenariat avec le Parc National de Port-Cros.

Quelques artistes de l’exposition: Jean-Marie Appriou, Miquel Barceló, Camille Henrot, Paul Klee, Yves Klein, Jeff Koons, Dora Maar, Henri Matisse, Bruce Nauman, Alex Olson …

Du 1er juillet au 19 août, tous les jeudis, la Villa est ouverte jusqu’à 21h et propose à partir de 21h30 une programmation de cinéma en plein air dans ses jardins, en écho à l’exposition La Mer imaginaire. Chaque séance se compose d’un film court et d’un long métrage.

Quelques films présentés: La Sirène de Georges Méliès (durée 4’08), 20 000 lieues sous les mers
de Richard Fleischer, My Octopus TeacherLa Sagesse de la pieuvre de Pippa Ehrlich et James Reed, Abyss de James Cameron, Planète Océan de Yann Arthus-Bertrand, Moby Dick de John Huston, La Vie Aquatique de Wes Anderson, L’Odyssée de Pi de Ang Lee et Ponyo sur la falaise de Hayao Miyazaki (durée 1h41).

Site web de la fondation

(Source: Fondation Carmignac)

  • Château La Coste, Aix en Provence (été 2021)

Chaque été, le Château La Coste à Le Puy-Sainte-Réparade au cœur de la Provence (à 20 min d’Aix en Provence) convie les visiteurs à une immersion entre vignes et art. Sa promenade Art & Architecture de deux heures permet d’explorer le Domaine en toute liberté et de contemplez les œuvres de différents artistes et architectes (Louise Bourgeois, Richard Serra …). Au cours d’une promenade à travers bois, champs d’oliviers et vignes, les visiteurs prennent le temps de se familiariser avec les installations des artistes et architectes invités au Château La Coste.

Aujourd’hui, la collection compte près d’une quarantaine d’œuvres, principalement des sculptures. Chaque jour, à différents horaires, une visite guidée est proposée avec l’un des guides-experts de Château La Coste, pour prolonger les découvertes sur les différentes œuvres.

En complément de la collection permanente du domaine, deux galeries, au village, dans les anciens chais réaménagés par Jean-Michel Wilmotte et l’autre dans l’ancienne cave à vins de La Bastide, ou dans le pavillon de Renzo Piano au milieu des vignes, accueillent régulièrement des expositions temporaires.

Ces expositions permettent en complément des sculpteurs et architectes, de recevoir et découvrir des peintres, vidéastes, plasticiens ou photographes. Durant l’été 2021, les deux expositions sont consacrées à Giacometti (du 19 juin au 12 Septembre 2021) et à Roni Horn (du 1er Juillet au 24 Octobre).

Au sein du domaine, Tadao Ando a souhaité créer un bâtiment, qui est aussi une œuvre proche de la nature, dans l’esprit des peintures de Cézanne. Ce centre abrite dans l’une des ailes du V un espace d’accueil et une librairie. L’autre aile de cette construction en V est dédiée au restaurant de Tadao Ando longeant l’eau et faisant face aux vignes.

Site web du lieu

(Source: Château La Coste)

  • Friche Escalette à Marseille (du 1er juillet au 31 août 2021)

Pour la 5ème saison estivale, par visite guidée de 15 personnes maximum, la friche de l’Escalette rouvre ses portes du 1er Juillet au 31 août 2021, ainsi que les week-ends de septembre et octobre 2021.

Au coeur des calanques de Marseille, propriété du collectionneur Eric Touchaleaume, la friche dévoile une nouvelle installation de briques, un parcours de sculptures et un bungalow démontable de Jean Prouvé.

Site web du lieu

(Source: Friche de l’Escalette)

  • Les Rolling Stones à l’Orange Vélodrome, Marseille (du 10 juin au 5 septembre 2021)

L’exposition immersive itinérante intitulée « Exhibitionism » lancée à Londres en 2016 change de nom, devient « Unzipped » et s’installe à Marseille du 10 juin au 5 septembre 2021.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Orange Vélodrome (@orangevelodrome)

L’exposition retrace à travers plus de 400 objets (costumes, décors de scène, instruments de musique, paroles manuscrites, affiches, visuels, pochettes de disques originales) l’histoire incroyable de ce groupe mythique fondé en 1962. Treize salons sont occupés par l’expo qui s’étend sur pas moins de 2 000 mètres carrés, entièrement redécorés, et réaménagés. Le public peut déambuler à travers ces espaces pour découvrir l’univers des Rolling Stones.

Un salon est notamment entièrement consacré aux déclinaisons du célèbre et incontournable logo « tongue and lips », signature du groupe depuis les années 1970, dessiné par John Pasche, un jeune designer anglais pour 50 livres sterling.

L’expo propose également des scénographies iconiques : l’appartement misérable que partageaient Jagger, Richards, et Jones à leur début sur Edith Grove a été reproduit en grandeur nature à partir des photos d’archives et les souvenirs du groupe. Les spectateurs pourront traverser l’appartement et découvrir le berceau des Rolling Stones, là où « ils apprennent les rudiments du blues et se passionnent ». « Ils vont y construire, leurs mythes, leurs chansons, tout se passe dans ce petit appartement » raconte Philippe Manœuvre.

(Source: toutelaculture.com)

  • Commanderie de Peyrassol (Provence) (tout l’été)

Durant l’été 2021, le domaine Commanderie de Peyrassol prend une toute nouvelle dimension. Un nouvel accueil, plus spacieux,  et surtout le parcours dans les vignes et les sous-bois de la formidable collection de sculptures du domaine a été profondément remanié pour encore mieux faire résonner art et nature.

De nouvelles acquisitions, de Bertrand Lavier, Daniel Buren, Pascale Marthine Tayou ou DeWain Valentine, viennent enrichir la découverte. Une exposition temporaire de l’artiste majeur, Anish Kapoor, rend la destination incontournable.

Site web du lieu

(Source: Commanderie de Peyrassol)

* PARIS – ILE DE FRANCE

  • Festival « Traversées du Marais » – Paris (du 03/09/2021 au 05/09/2021)

Le festival des « Traversées du Marais » est un parcours d’arts de rue dans les plus beaux lieux du Marais, du vendredi 3 au dimanche 5 septembre 2021. Au programme de la danse, des performances théâtrales, des promenades, des visites d’ateliers d’artistes… Au total ce sont 28 lieux emblématiques de ce quartier historique (Gaité lyrique, Carreau du Temple, Centre Pompidou, Musée Cognacq-Jay…) qui seront au rendez-vous à travers 47 propositions artistiques gratuites et ouvertes à tous.

Le Musée de la Chasse et de la Nature est le premier a démarré les festivités le 3 septembre 2021 à travers la projection d’un film de Marie Losier dans la cour du Musée.

(Programme complet)

  • « La Corée cubiquement imaginée » Centre culturel coréen – Paris (du 21/07/2021 au 20/08/2021)

Le Centre culturel coréen de Paris prend le relais de l’exposition présentée à l’Unesco en juillet 2021 en proposant un final haut en couleurs. Afin de clore en beauté cette exposition, qui s’inscrit en parallèle de l’Année internationale de l’économie créative au service du développement durable à l’Unesco, trois de ses volets sont présentés dans deux des espaces du Centre.

Tout d’abord, c’est à travers l’espace hallyu et grâce à la réalité virtuelle que le public plonge dans l’univers palpitant du film multiprimé de Bong Joon-ho, Parasite. La visite se poursuit dans l’auditorium, où des œuvres en mapping vidéo du groupe « d’strict » et de l’artiste Yiyun Kang saisiront le public par leur déploiement de formes et couleurs.

Un événement inédit au Centre Culturel, mêlant redécouverte de la notion d’espace et jeux de lumières chamarrées.

Entrée libre sur réservation.

(Source: Centre culturel coréen)

  • « Lumières de Blandy : un voyage spectaculaire au cœur du Moyen-Âge » Château de Blandy-les-Tours – Seine-et-Marne (du au

Cet été, le château de Blandy-les-Tours invite à prendre part à une aventure envoûtante à travers « Lumières de Blandy », un spectacle immersif inédit et spectaculaire.

Site web du lieu

(Source: château de Blandy-les-Tours)

  • Inquiétances des temps à l’Abbaye de Maubuisson • Saint-Ouen-l’Aumone – Val d’Oise (du au

Conçue pour l’Abbaye de Maubuisson, l’exposition « Inquiétances des temps » propose un parcours dans la collection vidéo du Centre national des arts plastiques, déployée en cinq plateaux successifs qui exposent et déclinent des formes de résistance, « d’inquiétance ».

L’exposition se diffuse en ligne et s’affiche également in situ.

. En ligne du 25 avril au 29 août : diffusion d’une partie des œuvres vidéo sur le site www.inquietances-des-temps.com et sur la chaîne YouTube de l’Abbaye de Maubuisson, en quatre plateaux successifs.

. In situ du 3 juillet au 29 août : exposition d’une sélection de vidéos dans les murs de l’Abbaye de Maubuisson, dans le cadre d’un cinquième plateau.

Chaque plateau s’accompagne d’un épisode d’Hors-Champ de l’historien de l’art Hugo Martin et d’une projection spéciale.

Capture d’écran du film de Dania Reymond, La Tempête, 2016, 10′

Une soixantaine de films choisis parmi les 1 000 films de la collection vidéo du Cnap

« L’évenement Inquiétances des temps s’inspire de l’œuvre littéraire du cinéaste et écrivain allemand Alexander Kluge, Chronique des sentiments- Livre II – Inquiétance du temps, dont l’instabilité, l’étrangeté et l’inquiétude constituent les motifs principaux. Dans son œuvre, Alexander Kluge expose des formes de résistance qui font écho à bien des œuvres contemporaines. »

Le Cnap présente pour cette exposition près de 60 films issus de sa collection. L’ensemble des films choisis est imprégné des problématiques de notre époque : celle de l’exil, des lieux de vie, de figures de résistances et d’utopie engagées pour faire face à « l’inquiétance du temps ». L’ensemble met en perspective des générations, des origines nationales et géographiques et des formes narratives extrêmement variées. Il reflète la diversité des quelques 1 000 films rassemblés au sein de la collection vidéo du Cnap, qui témoignent de la richesse et de la complexité d’une production vidéographique internationale ainsi que de la capacité des œuvres à inventer un art filmique et sonore mettant en perspective une géographie mondiale et une cartographie du temps.

Site web de l’événement

Durant son « estival », l’Abbaye de Maubuisson propose d’autres événements.

(Source: CNAP, Abbaye de Maubuisson)

  • « Secret d’Arcadie » au Musée du Louvre (du 10 juillet au 29 août 2021)

Cet été, le musée du Louvre met au défi de percer le Secret d’Arcadie, nouveau grand jeu de l’été, gratuit et en plein air. Une enquête ludique et captivante, à mener en famille ou entre amis, du 10 juillet au 29 août 2021, pour une découverte inattendue du jardin des Tuileries. 

Conçu par l’agence L’Equipe ludique, en étroite collaboration avec les jardiniers des Tuileries, Secret d’Arcadie invite à ouvrir les yeux sur le jardin grâce à des énigmes d’observation, de réflexion et de logique, dans un parcours d’environ 1h15. Alliant poésie, sensibilisation à la biodiversité et au patrimoine du jardin, le jeu passionnera novices comme joueurs confirmés à travers ses énigmes variées.

Secret d’Arcadie se veut une parenthèse enchantée où l’observation des moindres détails de l’environnement est au centre de la réflexion et des échanges entre les membres de l’équipe : seuls huit cartes, un plan papier et un crayon sont nécessaires pour jouer.

Secret d’Arcadie se joue gratuitement en équipes de 2 à 6 personnes, à partir de 8 ans. En plein air, en famille ou entre amis, le jeu respecte les mesures de lutte contre la propagation de la COVID-19.

Réservation

(Source: Musée du Louvre)

  • Salgado et Jarre à la Philharmonie, Paris

Accompagnée d’une création sonore, véritable symphonie-monde imaginée par Jean-Michel Jarre à partir des sons concrets de la forêt, l’exposition « Salgado Amazônia » de Sebastião et Lélia Salgado restitue aussi la voix et le témoignage des communautés amérindiennes photographiées.

Outre la fragilité de cet écosystème, l’exposition met en exergue la richesse de l’univers sonore amazonien en faisant dialoguer les impressionnants clichés de Salgado avec une création inédite de Jean-Michel Jarre conçue à partir de sons concrets de la forêt.

Le bruissement des arbres, le cri des animaux, le chant des oiseaux ou encore le fracas des eaux qui se précipitent du haut des montagnes, collectés in situ, au cœur de la forêt amazonienne, composent un paysage sonore adapté au parcours de Salgado.

Présentation de l’expérience sur le site de l’institution.

(Source: Philharmonie de Paris)

  • Un hôtel-musée Banksy à Paris (jusqu’au 31 décembre 2021)

Accessible depuis l’Espace Lafayette-Drouot, qui accueille l’exposition sur le célèbre street-artiste Banksy jusqu’au 31 décembre 2021, l’hôtel-musée Banksy de Paris est la réplique du Walled Off Hotel créé par l’artiste, en 2017, à Bethléem, en Palestine.

Situé rue du Faubourg-Montmartre à Paris, l’hôtel a ouvert ses portes le 9 juin 2021.

Sur deux étages, une trentaine de chambres abrite des copies des œuvres de Banksy pour se plonger dans son univers.

Certaines de ces chambres sont sans portes pour simplement accueillir le visiteur, d’autres sont plus « traditionnelles » pour éventuellement y dormir.

La réservation est proposée en ligne au tarif de 117 euros par nuit.

Pour reproduire l’hôtel cisjordanien, les deux frères à l’origine de l’exposition ont « travaillé à partir de photographies détaillées ». « Bien sûr, les espaces de notre hôtel ne sont pas les mêmes, mais nous avons gardé l’esprit des lieux. On théâtralise l’œuvre de Banksy », expliquait Hazis Vardar dans une interview accordée au JDD.

Signalons que l’exposition Hôtel de Paris fait partie des nombreuses initiatives « commerciales » lancées autour de Bansky, et sans son consentement. Sur son site officiel, l’artiste déclare d’ailleurs : « Le public devrait savoir qu’il y a eu une récente vague d’expositions sur Banksy, dont aucune n’est consensuelle. Elles ont été organisées entièrement à l’insu de l’artiste, sans sa participation. Merci de les considérer en conséquence ». L’artiste y liste une série d’expositions non consenties, « utilisant » son nom partout dans le monde. De Las Vegas à Sydney, elles sont au nombre de 27… et celle de Paris en fait partie.

Site web de l’exposition et de l’hôtel

(Source: presse)

* PAYS DE LA LOIRE

  • Le Voyage à Nantes 2021 (du 3 juillet au 12 septembre 2021)

Le Voyage à Nantes est un parcours à travers la ville de Nantes et de Saint Nazaire, matérialisé par une ligne verte tracée au sol. Il conduit d’une œuvre d’art à un élément remarquable du patrimoine, des “incontournables” de la destination à des trésors méconnus, d’une ruelle historique à une architecture contemporaine, d’un point de vue étonnant sur la ville à un incroyable coucher de soleil sur l’estuaire.

Le Voyage à Nantes estival vient enrichir la collection permanente grâce à des installations, temporaires ou définitives, d’œuvres dans l’espace public.

La place Graslin transformée en playground géant (photo Patrick Garçon).
La place Graslin de Nantes transformée en playground géant (photo Patrick Garçon).

Parmi les nouveautés 2021: un bateau échoué place Royale (imaginé par le sculpteur marseillais Ugo Schiavi et inspiré par le roman « Sécheresse » de l’écrivain de science-diction J.G Ballard, ce bateau de commerce fragmenté, percé et rouillé est traversé par le flux et le reflux de l’eau qui ruisselle et suinte de toutes parts puisque la fontaine continuera à fonctionner), une grande piste de rollers (l’agence d’architectes nantaise Titan a installé une piste de roller derby gigantesque de 38 mètres de diamètrede forme circulaire qui recouvre la quasi totalité de la place Graslin), un castor sur un arbre couché porte Sauvetout (à partir de la figure d’un castor en bronze doté d’une queue en écaille argentée, dominant son nouveau territoire depuis une quinzaine de mètres, Laurent Le Deunff met en scène une histoire fictive pour ce vestige urbain) …

… voiles colorés et projections passage Sainte-Croix (vidéos, installations, sculptures, performances… l’artiste Ulla Von Brandenburg habille le passage Sainte-Croix pour le VAN, jusqu’à le métamorphoser), un caméléon aux Machines de l’île (deux mètres de long pour 150 kilos… petit dernier de la famille des Machines de l’île, le caméléon géant a fait son apparition en public), des œuvres à partir d’objets récupérés au Château des Ducs (l’artiste béninois Romuald Hazoumè est l’invité exceptionnel d’Expression(s) décoloniale(s) et y présente une vingtaine de pièces réalisées à partir d’objets récupérés, dont certaines réalisées spécialement pour le musée (Maques, salle 18) qui viennent ainsi côtoyer les objets de collection), un parfum à élire au château des Ducs (trois parfumeurs renommés ont été invités par le Van à venir découvrir la ville pour l’interpréter par un parfum ! Une seule de ces trois créations originales sera commercialisée fin novembre 2021. Les Nantais et les autres voyageurs de passage sont invités à voter pour choisir leur fragrance préférée) et des sculptures monumentales à Saint-Nazaire (sur une petite plage située à l’avant port de Saint-Nazaire, les artistes Daniel Dewar et Grégory Gicquel ont imaginé une œuvre composée de trois sculptures monumentales (Le Pied, le pull-over, le système digestif), qui invitent à la promenade).

Programme complet en ligne

(Source: Voyage à Nantes)

* FRANCE ENTIERE

  • 2021, l’été polaire (du 10 juin au 10 octobre 2021)

« Territoires regardés comme lointains, encore relativement préservés et méconnus, les Pôles fascinent autant qu’ils témoignent de la fragilité du monde. Arctique, Antarctique comme Subantarctique sont aujourd’hui des révélateurs sans concession de la gravité des changements climatiques, des atteintes à la biodiversité comme des confrontations entre grandes puissances. Au regard de la crise sanitaire globale que nous traversons, les Pôles nous rappellent l’évidente interaction humaine sur l’écosystème de la planète ».

Paola Pivi – Untitled (zebras), 2003 • 140 x 171 cm • Photographie de Hugo Glendinning • Avec l’aimable autorisation de l’artiste et de la Galerie Perrotin pour 2021, l’Été polaire.

Partout dans le monde, la société civile et la jeunesse se mobilisent car elles comprennent l’urgence de ce combat. Pendant quatre mois, du 10 juin au 10 octobre, 2021, l’Été polaire, célèbre partout sur le territoire hexagonal et ultramarin (26 villes), à l’adresse d’un large public et sous toutes les formes, la magie, la richesse et les enjeux de ces mondes polaires. Cette première saison produit, encourage, fédère comme labellise une centaine de rendez-vous géopolitiques, culturels, scientifiques et éducatifs.

 

2021, l’Été polaire est un appel aux initiatives de tous comme à l’action de chacun d’entre nous : sans nos deux extrémités, nous ne survivrons pas ! Alors, pour reprendre l’expression de Paul-Émile Victor, du 10 juin au 10 octobre 2021, passons du rêve à l’action !

Site web de l’événement

(Source: 2021, l’été polaire)

  • Les spectacles de l’Opéra national de Paris dans toute la France 

Cet été, les spectacles de l’Opéra national de Paris sont à nouveau diffusés en plein air.

Lancée en 2014, l’opération « Opéra d’été » a pour but de favoriser l’accès du plus grand nombre aux œuvres du patrimoine lyrique et chorégraphique, et propose aux communes et départements français la diffusion gratuite, entre juin et septembre, en plein air ou dans un lieu patrimonial adapté, d’un ou plusieurs opéra(s) et/ou ballet(s) captés au Palais Garnier ou à l’Opéra Bastille.

Un partenariat original avec les collectivités et institutions 

Dans le cadre de cette opération, l’Opéra national de Paris cède gratuitement aux communes ou départements le support numérique libre de droit de la captation du spectacle, sur un support vidéo et audio haute définition . En contrepartie, le partenaire s’engage à diffuser gratuitement la captation de ce spectacle, sur grand écran et en plein air, entre juin et septembre, en prenant à sa charge la location du matériel de diffusion et de sonorisation, ainsi que les frais d’organisation.

Participations confirmées au 20/06/2021:

. Bouches-du-Rhônes : Le Songe d’une nuit d’été et Les Indes galantes (17/09/21 et 18/09/21) au Parc Athéna

. Cannes : Le Barbier de Séville de Gioacchino Rossini (29/08/21) Place de la castre

. Cantal : Le Barbier de Séville de Gioacchino Rossini (06/08/21) au Château d’Anjony et Les Indes Galantes de Jean-philippe Rameau (14/08/2021) au Château de la commune des Ternes

. Cergy : Les Indes Galantes de Jean-philippe Rameau (10/07/2021) à l’Espace culturel visage du monde

. Mandelieu la Napoule : Le Barbier de Séville de Gioacchino Rossini et Le Songe d’une nuit d’été de Georges Balanchine (27/07/21 et 10/08/21) au théâtre Robinson

. Pas-de-Calais : Le Songe d’une nuit d’été de Georges Balanchine (20/08/21) au Château d’Hardelot

. Toul : Play d’Alexander Ekman (29/06/21), Le Barbier de Séville de Gioacchino Rossini (13/07/21), Les Indes Galantes de Jean-philippe Rameau (17/08/2021) et Le Songe d’une nuit d’été de Georges Balanchine (07/09/21) au Cinéma Citéa

. Esquibien / Audierne : Les Indes galantes de Jean-Philippe Rameau et Play d’Alexander Ekman ( 16/07/21 et 08/08/21) au Théâtre Georges Madec

. Hauts de Seine : Play d’Alexander Ekman et Les Indes galantes de Jean-Philippe Rameau ( 13/07/21 et 15/07/21) à la seine musicale

. Val de Marne : Le Songe d’une nuit d’été de Georges Balanchine (07/08/21 et 21/08/21) au Parc départemental la Plage Bleueu / Parc départemental des Lilas

. Villerupt : Le Barbier de Séville de Gioacchino Rossini (25/06/21) à la salle de cinéma « Le Rio »

. Yquebeuf : Les Indes galantes de Jean-Philippe Rameau (26/08/21), Play d’Alexander Ekman (27/08/21), Le Barbier de Séville de Gioacchino Rossini (28/08/21) et Le Songe d’une nuit d’été de Georges Balanchine (29/08/21) à l’Espace culturel d’Yquebeuf

. Yvelines : Le Barbier de Séville de Gioacchino Rossini (04/09/21) au Parc de la Brunetterie (Orgeval); Le Songe d’une nuit d’été (04/09/21) de Georges Balanchine au Haras des Bréviaires (Bréviaires); Le Barbier de Séville de Gioacchino Rossini (04/09/21) au Stade municipal d’orsonville et (11/09/21) au Parc des Sophoras (Montesson); Le Songe d’une nuit d’été (11/09/21) de Georges Balanchine au Parce de Diane (Les clayes sous bois); Le Barbier de Séville de Gioacchino Rossini (11/09/21) à la Ferme Deschamps (Houdan) et (18/09/21) au Parc Fonfon (L’etang la ville); Le Songe d’une nuit d’été (18/09/21) de Georges Balanchine à la Crèche Les petits moulingués (Boissy sans avoir); Les Indes galantes de Jean-Philippe Rameau (18/09/21) au Domaine de Mme Elisabeth (Versailles); Les Indes galantes de Jean-Philippe Rameau (25/09/21) au Domaine de la Geneste (Chateaufort); Le Barbier de Séville de Gioacchino Rossini (25/09/21) au Château de Monte Cristo (Le port Marly) et (25/09/21) au Stade de la Conche (Mezieres sur seine)

(programmation complète)

(Source: Opéra national de Paris)

SOURCES: institutions

PHOTOS: institutions 

PHOTO CAROUSEL: Affiche de l’évènement « Le Rocher des Trésors » au Château de Chantilly

Date de première publication: 30/06/2021

Le musée du Louvre, la Philharmonie de Paris, l’Opéra de Paris sont membres du CLIC France.

Partager :

Laisser un commentaire