Tour du monde des nouveaux musées et de leurs dispositifs numériques

movinf

A travers le monde,  de nouveaux musées naissent ou d’autres se rénovent. A l’occasion de ces (ré) ouverture, leur présence sur internet et dans le champs des dispositifs numérique est souvent renforcée. Focus sur l’identité 2.0 de 4 nouveaux musées étrangers.

Site web du Museum of moving image

Museum of the Moving Image, New York

Le nouveau Museum Of the Moving Image a trouvé ses nouveaux espaces dans l’Astoria de New York et propose au public depuis plus d’un mois un nouveau cinéma avec 267 places assises, une salle de visionnage et des expositions temporaires. Avec un budget de $67 millions de rénovation, le bâtiment inclut désormais un café et surtout un laboratoire média pour les étudiants.

movie-3

Ce nouveau musée permet également aux visiteurs de jouer à des jeux vidéos d’arcade ou encore dans des courts films d’action. Le site internet du musée reprend la programmation et exploite la fonction de compte personnalisé. L’internaute est ainsi invité à se créer un compte afin de gérer par la suite son calendrier en fonction des films programmés ou des évènements au musée. Cela traduit l’intention du Museum of the moving image qui plus qu’un lieu d’observation, veut être un lieu d’interaction avec son public.

Le Mathaf, Qatar

The Arab museum of modern art au Qatar, appelé le Mathaf,  a dernièrement ouvert ses portes en présentant 3 expositions mettant en parallèle les œuvres historiques et modernes de l’art arabe.

mathaf1

Leur site internet se veut simple et épuré. Les lignes graphiques avec un bandeau omniprésent sur la page et des corner de type « post-it » témoignent d’une volonté minimaliste.

Site web du Mathaf

ArtScience Museum, Singapour

Du côté asiatique, le luxueux complexe Marina Bay Sand de Singapour abrite -depuis le 19 février 2011- « the ArtScience Museum ». Cet espace, à l’architecture évoquant une fleur de lotus géante, accueillera les expositions internationales dites « blockbuster » mais également des expositions permanentes sur près de 21 galeries. Après 4 années de construction, ce musée est appelé à devenir un lieu de réflexion et de partage propice aux changements mondiaux en matière d’art et de sciences.

marina

Doté d’une surface de plus de 4.600m2, le musée entend être au carrefour de l’art et la science, que ce soit dans le domaine de l’architecture, du design, des technologies et des medias. Ouvrant ses portes le 19 février, le site internet met en avant les 3 expositions qui seront ouvertes au public. Si les informations et les contenus ne sont pas très développés, la billetterie en ligne ainsi que les informations pratiques sont très visibles !

Une des premières expositions du Musée présente les trésors de Mongolie, datant du IXe siècle, jamais exposés auparavant en dehors de leur pays d’origine pour la plupart. L’exposition permanent, « A journey trough Creativity », immerge le public dans une série de galeries intitulées « Curiosité », « Inspiration » et « Expression ». Chacune d’entre elles propose un parcours et des présentations multimédias afin d’explorer l’innovation et les processus artistiques.  Ce nouveau musée, inauguré le 19 février dernier par le premier Ministre du pays, entend devenir le symbole culturel de Singapour.

Site web du ArtScience Museum

Computer History Museum, Californie

En Californie, the Computer History Museum débute sa mise à jour numérique ! L’institution entend mettre en ligne l’intégralité de ses collections se référant au « computing » mais également aux langages, aux théories et philosophies sur l’informatique. Le site internet est aujourd’hui une véritable base de données sur le sujet et une nouvelle ressource pour les chercheurs ou étudiants.

computer

Avec 8 entrées de recherches dans les collections, le musée a réalisé un réel travail d’inventaire et de défragmentation ! The Computer History Museum possède également une chaine Youtube suivie par 8 700 abonnés. Avec plus de 160 vidéos, la chaine à été visité près de 2640 000 fois en 3 ans et totalise plus d’1 million 800 000 vues pour ses vidéos ! Un beau score qui révèle le bon usage des réseaux sociaux par l’institution pour son public dit « geek ».

Site web du Computer History Museum

Laisser un commentaire