Tour du Monde des musées et archives consacrés à l’histoire et à l’art LGBT+ (15/10/2021)

Partager :

Dans le monde, des musées et archives consacrés à l’histoire, à la culture et aux causes LGBT+ jouent un rôle essentiel dans la poursuite continue de l’égalité des droits et de la représentation de cette communauté. Ces institutions – qu’elles fassent la chronique du mouvement de libération des homosexuels des années 1960 ou mettent en valeur l’art contemporain queer – écrivent à la fois leur propre avenir, et leur propre histoire, à leur manière. Pour reprendre les mots de la sénatrice homosexuelle Tammy Baldwin : « Nous tous qui sommes ouvertement homosexuels vivons et écrivons l’histoire de notre mouvement ». New York, San Francisco, Los Angeles, Chicago, Fort Lauderdale, Berlin, Amsterdam, Melbourne, Toronto … le CLIC France propose un tour du monde des musées LGBTQIA+ dans le monde et de leur offre numérique.

* AUX ETATS UNIS

  • Musée américain LGBTQ+, American LGBTQ+ Museum, New York, USA

Dans le cadre de la nouvelle expansion de la New York Historical Society, le plus ancien musée de la ville accueillera bientôt l’American LGBTQ+ Museum.

Une fois terminé, l’espace d’exposition de 6 500 mètres carrés sera le tout premier musée de la ville de New York consacré à l’histoire et à la culture mondiales LGBTQIA +.

Jusqu’à son ouverture en 2024, le musée proposera une programmation virtuelle sur son site Web ainsi que des expositions et évènements en coopération avec la New York Historical Society.

thelgbtqplusmuseum.org Facebook Twitter  Instagram

  • Musée d’histoire GLBT, GLBT History Museum, San Francisco, USA

Situé dans le quartier de Castro à San Francisco, le musée d’histoire GLBT à but non lucratif est surnommé le « Smithsonian gay » pour son étonnante collection permanente d’objets historiques sur le thème LGBT+ qui remontent à 1850.

Bien que le musée se concentre sur San Francisco et la région du nord de la Californie, le centre archive et présente également des documents donnés du monde entier.

En tant que membre du programme national Musées pour tous, l’entrée y est gratuite pour les visiteurs tous les samedis.

Premier musée LGBT du genre dédié uniquement à la cause, il permet aux visiteurs d’avoir un aperçu de la légende locale et de la figure politique Harvey Milk ainsi que d’explorer des expositions permanentes couvrant tout, des documents d’archives aux arts graphiques.

Le Musée espère prochainement multiplier par 10 sa surface d’exposition grâce au soutien de la Ville de San Francisco. (ARTICLE CLIC: )

glbthistory.org Facebook Twitter  Instagram Youtube

  • Archives de l’histoire des lesbiennes, Lesbian Herstory Archives, New York, USA

Dans les années 1970, un groupe de femmes qui faisaient à l’origine partie de la Gay Academic Union, basée à New York, a fondé les Lesbian Herstory Archives, car l’histoire des gays était toujours dominé par une perspective patriarcale.

Aujourd’hui, l’organisation de Brooklyn rassemble toujours des documents pour documenter l’histoire lesbienne de tous les horizons géographiques, culturels, politiques et économiques et des contextes historiques, « permettant aux générations futures d’enquêter et de réévaluer en permanence l’expérience lesbienne ».

lesbianherstoryarchives.org Facebook Instagram

  • Musée Leslie-Lohman d’art gay et lesbien, Leslie-Lohman Museum of Art, New York, USA

Les collectionneurs new-yorkais Fritz Lohman et Charles Leslie ont rassemblé des œuvres d’art sur le thème LGBT pendant des années avant de présenter leur collection dans leur loft de Soho en 1969. Cinquante ans plus tard, le duo a créé Leslie-Lohman Museum of Art, l’une des premières institutions LGBTQIA+ du pays pour la créativité queer, amassant plus de 30 000 œuvres d’art visuelles diverses qui s’étendent sur trois siècles.

En 2017, le Leslie-Lohman Museum of Gay & Lesbian Art a ouvert un nouvel espace sur Wooster Street, dans lequel il continue d’organiser des expositions temporaires, une librairie et une programmation publique.

leslielohman.org Facebook Twitter Instagram Vimeo

  • Temple de la renommée nationale des sports gays et lesbiens, National Gay & Lesbian Sports Hall of Fame, Chicago, USA

Le National Gay & Lesbian Sports Hall of Fame de Chicago est le seul lieu dédié au sport et à la communauté LGBT+, aux États-Unis et même dans le monde.

Situé à l’intérieur du Center on Halsted à Boystown, le quartier gay de Chicago, le lieu a ouvert ses portes en 2013 pour partager l’héritage des pionniers qui ont « amélioré le sport et l’athlétisme pour la communauté LGBTQ », et honorer chaque année les nouveaux athlètes LGBTQIA +.

Créé peu de temps après que le basketteur Jason Collins soit devenu le « premier joueur gay » de la NBA de son histoire, le temple des sportifs gays a également intronisé les légendaires Greg Louganis, Megan Rapinoe et Billie Jean King. L’équipe des Chicago Cubs a également été honorée pour avoir été la première franchise professionnelle à organiser une journée de sensibilisation LGBTQ en 2001.

Facebook Twitter Wikipedia

  • ONE National Gay & Lesbian Archives, Los Angeles, USA

S’appuyant sur la vaste collection de l’activiste Jim Kepner, ONE National Gay & Lesbian Archives est devenue l’un des plus grands centres de documentation et d’archives LGBTQIA+ dans le monde.

Depuis 2010, l’ONE a conservé plus de 2 millions d’articles pour promouvoir la sensibilisation aux enjeux LGBTQIA+, dont 30 000 volumes de livres et de périodiques, 4 000 films, 21 000 vidéos et 6 900 enregistrements audio.

Les archives font partie du réseau des bibliothèques de l’Université de Californie du Sud (USC Libraries). Elles disposent également d’un espace satellite, ONE Gallery, situé à West Hollywood, qui accueille des expositions et des conférences.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ONE Archives (@onearchives)

En septembre 2021, les archives ONE des bibliothèques de l’USC ont annoncé que les collections de deux des premières organisations gaies et lesbiennes des États-Unis, ONE Incorporated et Mattachine Society, étaient désormais accessibles via la bibliothèque numérique de l’USC.

Grâce à une généreuse subvention du National Endowment for the Humanities(NEH), des milliers de dossiers administratifs et de dossiers de correspondance issus de ces collections sont désormais numérisés et disponibles en ligne. Les documents numérisés dans le cadre de ce projet mettent en lumière les années pré-Stonewall du mouvement pour les droits des LGBTQ. Aux États-Unis, les premières organisations homophiles ont toutes été fondées en Californie : la Mattachine Society (née en 1950), ONE Incorporated – One Magazine (1952 et 1953) et les Daughters of Bilitis, les premières organisations gaies et lesbiennes d’envergure nationale.

« Les documents numérisés à partir de ONE Inc. et des dossiers de la Mattachine Society sont remarquables pour la lumière qu’ils jettent sur les premiers militants américains pour les droits LGBTQ et les mondes habités par les personnes gaies, lesbiennes et de genre non conforme à l’époque pré-Stonewall. Ensemble, ils ont joué un rôle fondamental dans la lutte pour les droits civiques, et leurs efforts pour créer un sentiment d’identité et de communauté ont créé un héritage durable pour les futurs mouvements de libération LGBTQ ».

one.usc.edu/ Facebook Twitter Instagram Youtube

  • Musée national et archives de Stonewall, Stonewall National Museum & Archives, Fort Lauderdale, USA

Une des principales institutions culturelles du pays dédiées à l’histoire LGBT+, le Stonewall National Museum & Archives détient plus de 30 000 livres de fiction, de non-fiction, de biographie et d’art liés aux émeutes cruciales de Stonewall, en 1969 à New York. 

En 2020, le musée a déménagé de l’enclave gay historique Wilton Manors dans le bâtiment historique de la bibliothèque de Fort Lauderdale.

Le second musée gay de Floride accueille des expositions itinérantes, des projections de films, des lectures et d’autres événements.

Le Stonewall National Museum & Archives est un lieu de recherche et d’éducation, non seulement pour les visiteurs, mais aussi pour les historiens, universitaires et étudiants faisant des recherches sur la culture LGBT+.

Avec une subvention de la Fondation Mellon, le Stonewall National Museum & Archives a entrepris la numérisation de l’ensemble de sa collection. En septembre 2021, une partie de ces ressources a déjà été mise en ligne dans un nouveau site web chronologique sur l’histoire LGBT. (ARTICLE CLIC: )

stonewall-museum.org Facebook Twitter  Instagram

  • Musée Andy Warhol, The Warhol, Pittsburgh, USA

L’artiste pop Andy Warhol a laissé une marque audacieuse à la fois dans le monde de l’art et dans la culture queer.

Avec le musée Andy Warhol, Pittsburgh aux États-Unis accueille une vaste collection de ses œuvres originales qui comprend 900 peintures, 2 000 œuvres sur papier, 1 000 gravures uniques, 77 sculptures, 4 000 photographies et plus de 4 350 films et bandes vidéo sur ou de Warhol.

Le plus grand musée dédié à un seul artiste, le musée Andy Warhol prête très souvent des œuvres de sa collection à d’autres institutions mondiales et accompagne également financièrement de nombreux programmes artistiques.

À ce jour, la fondation a versé près de 250 millions de dollars en subventions en espèces à plus de 1 000 organisations artistiques dans 49 États et à l’étranger et a fait don de 52 786 œuvres d’art à 322 institutions dans le monde.

www.warhol.org Facebook Twitter  Instagram Youtube

  • Maison Tom of Finland, Tom of Finland House, Los Angeles, USA

L’artiste finlandais Touko Laaksonen – bien que vous le connaissiez probablement mieux sous le nom de Tom of Finland – est peut-être l’illustrateur queer le plus prolifique de tous les temps.

L’ancienne maison du virtuose Echo Park, propriété du partenaire commercial de Laaksonen, Durk Dehner, est désormais le siège de la Fondation Tom of Finland , qui abrite la plus grande collection d’art Tom of Finland. (Certains disent que c’est le plus grand dépôt d’art homoérotique au monde.)

Les visiteurs peuvent apprécier plus de 1 500 pièces du travail de Laaksonen et plus de 100 000 images, documents et films pornographiques d’époque à l’intérieur de la maison Tom of Finland , qui a été désignée monument historique et culturel. par le LA Conservancy en 2016.

tomoffinland.org Facebook Twitter  Instagram Youtube

  • Musée mondial du SIDA, World AIDS Museum, Fort Lauderdale, Floride, USA

Le World AIDS Museum de Fort Lauderdale propose une présentation de l’histoire du SIDA, en s’appuyant sur des témoignages des personnes touchées par l’épidémie.

En tant que toute première institution dédiée au VIH/SIDA, l’association s’efforce d’atténuer « la stigmatisation persistante associée au virus, tout en organisant des programmes éducatifs et des séminaires pour promouvoir le dialogue entre les jeunes et les personnes à risque ».

Par-dessus tout, le World AIDS Museum est « un hommage émotionnel aux vies perdues à cause du virus et une reconnaissance des luttes quotidiennes auxquelles des millions de personnes sont encore confrontées aujourd’hui ».

Site web Facebook Twitter Instagram Youtube

* DANS LE RESTE DU MONDE

  • Archives Lesbiennes et Gay d’Australie, Australia Lesbian & Gay Archives, Melbourne, Australie

Dirigée par une communauté de bénévoles et fondée en 1978, l’Australia Lesbian & Gay Archives ALGA rebaptisée en décembre 2020 Australian Queer Archives (AQuA) est installée à Melbourne. Composée de plus de 150 000 objets LGBTQ, remontant aux premiers colons du pays, cette institution propose également des conférences universitaires, des visites guidées et des promenades historiques.

En plus d’accueillir des expositions sur le site principal des archives et de la bibliothèque, la communauté organise également diverses expositions en coopération avec des galeries partenaires à travers l’Australie, se joignant naturellement aux grands événements du calendrier tels que Sydney Gay & Lesbian Mardi Gras et Midsumma Festival.

En mars 2021, AQuA a publié l’ouvrage « A History of LGBTIQ+ Victoria in 100 Places and Objects ». Commandé par Heritage Victoria et préparé par Australian Queer Archives (AQuA), cette publication recense 100 objets, lieux et collections d’importance pour les communautés LGBTIQ + de Victoria, « donnant vie aux expériences de personnes queer et de genres divers à partir des années 1830 à Melbourne et dans la région de Victoria ».

En juillet 2021, The Australian Queer Archives (AQuA) a déménagé au Victorian Pride Centre.

queerarchives.org.au Facebook Twitter

  • International Homo/Lesbian Information Archive, IHLIA LGBT Heritage, Amsterdam, Pays-Bas

Une vaste ressource de documents LGBTQ est conservée à Amsterdam par l’organisation International Homo/Lesbian Information Archive, IHLIA LGBT Heritage. Cette collection est née et s’enrichit depuis 199 au sein de la bibliothèque publique de la ville.

Aujourd’hui, les archives IHLIA conservent la plus grande collection de contenus et d’objets LGBT+ dans toute l’Europe. Parmi les plus de 110 000 articles conservés, figurent des exemplaires uniques et rares de livres et d’autres documents imprimés liés à la culture LGBT+. Seule une faible partie de la collection est disponible en ligne.

Des expositions peuvent être visitées gratuitement toute l’année dans l’IHLIA Plaza. Les archives peuvent être consultées dans le centre de documentation sur rendez-vous.

ihlia.nl/en  Instagram  Twitter  Facebook

  • Les ArQuives, Toronto, Canada

Soutenues à l’échelle nationale depuis 1973 dans le cadre de la politique progressiste du Canada, les archives nationales LGBTQ du pays sont devenues une institution culturelle reconnue.

À Toronto, The ArQuives (Canadian Lesbian & Gay Archives) abrite aujourd’hui l’une des plus grandes collections historiques queer au monde.

En complément des souvenirs, publications, œuvres d’art, enregistrements sonores et vidéo et d’autres documents centrés sur le Canada, The ArQuives se distingue par sa collection d’objets physiques, notamment des drapeaux LGBTQ et d’affiches.

En plus d’une collection unique, The ArQuives propose également des visites, des expositions saisonnières, des présentations et des événements vitrines, ainsi qu’une mise à disposition d’un grand nombre de ses documents sous forme numérique.

arquives.ca Facebook Twitter  Instagram

  • Musée Schwules, Schwules Museum, Berlin, Allemagne

Considéré comme le premier « musée gay », le musée Schwules de Berlin est né en 1984 avec une première exposition à l’intérieur du musée de Berlin.

Le succès et la popularité de cet événement ont conduit un groupe d’amis à lancer un musée dédié à la vie LGBTQ. Situé dans le quartier Tiergarten depuis 2013, les visiteurs peuvent y trouver un éventail d’œuvres d’art et d’objets répartis dans quatre salles d’exposition, ainsi qu’un atelier, un café et d’autres espaces événementiels.

schwulesmuseum Facebook Twitter  Instagram

SOURCES: musées, presse

PHOTOS: musées

PHOTO du caroisel: façade du Leslie-Lohman Museum of Gay & Lesbian Art (compte facebook du musée)

Date de première publication: 20/10/2021

Partager :

Leave a Comment