Tracteur en lego et ruches dans Paris … le financement participatif soutient de nouveaux projets originaux des institutions patrimoniales

Après une forte croissance en 2015 (voir le baromètre du CLIC France), le crowdfunding patrimonial est à nouveau dans l’actualité en ce début d’année. Deux nouveaux projets démontrent que cette forme de financement peut s’adapter à tout type d’institution et à des projets très variés. 

Pour faire écho au grand débat de la fin de l’année 2015 sur les enjeux climatiques, la Monnaie de Paris lance, du 6 janvier au 22 février 2016, une campagne de mécénat participatif pour l’installation de trois ruches sur le toit de son bâtiment parisien. L’objectif est de 15 000€, à atteindre avant le 16 février 2016.

Après plus d’un an de travaux, le Compa – Musée de l’agriculture, situé à Chartres, ouvre à nouveau ses portes, avec une refonte complète de son parcours muséographique. A l’occasion de cette réouverture, TractoBrick, un tracteur à taille réelle réalisé en briques LEGO®, sera dévoilé : une 1ère mondiale ! L’objectif pour le musée est de financer 10 000€ de cette construction, du 18 janvier au 18 mars 2016 sur Ulule.

MISE A JOUR DU 08/04/2016

La campagne TractoBrick est un succès: 144% de l’objectif atteint, 14.473€ collectés grâce à 249 contributeurs, soit un don moyen de 58.12 euros

La campagne Save a bee est un succès: 114% de l’objectif atteint, 17.131€ collectés grâce à 190 contributeurs, soit un don moyen de 90.16 euros

Lire l’article du CLIC Campagnes de crowdfunding dans les lieux de patrimoine français achevées en 2016: près de 280.000€ collectés pour 16 campagnes réussies (07/04/2016)

Equipe Compa Merci Bd

TractoBrick, une mascotte spectaculaire pour le 1er musée d’Agriculture de France

Le Compa, musée du Conseil départemental d’Eure-et-Loir, a été inauguré en 1990 par Jack Lang, Ministre de la Culture et Henri Nallet, Ministre de l’Agriculture. Labellisé Musée de France, il est classé aujourd’hui parmi les premiers de la région Centre-Val de Loire pour sa fréquentation avec plus de 50 000 visiteurs annuels.

musee1 (2)

Cette réalisation colossale reproduit à l’identique le tracteur CLAAS ARION 460, qui a reçu la médaille d’or au Salon International de la Machine Agricole en 2015. Elle est destinée à devenir la mascotte du musée et aura une place de choix au sein de la grande nef des machines, aux côtés d’une dizaine de tracteurs de collection retraçant l’histoire de la motorisation.

Visuel TractoBrickCe tracteur unique, conçu avec plus de 800 000 briques LEGO®, équipé d’une cabine panoramique et connectée, est promis à devenir un outil pédagogique et ludique ainsi qu’un vecteur d’image, d’innovation et de technicité ! Il sera aussi un véritable ambassadeur du Musée et du Département à l’échelle nationale et internationale lors de son TractoTour.

Pour cette campagne de financement participatif, le choix du musée s’est porté sur la plateforme Ulule qui a déjà contribué aux succès de grands projets patrimoniaux (Musée d’Orsay, Cité de l’Architecture…). Cette collecte de fonds est accessible du 18 janvier au 18 mars 2016. L’objectif est de recueillir 10 000 euros en 2 mois. Chacun, particulier ou entreprise, est invité à contribuer au projet TractoBrick ; quel que soit le montant de la participation apportée, une contrepartie sera adressée au donateur. A la date du 21 janvier 2016, 2.116€ ont déjà été récoltés, soit 21% de l’objectif visé.

TractoBrick est actuellement en cours de fabrication dans les locaux d’ERC-Briques, unique constructeur certifié professionnel LEGO® en France et l’un des 16 en Europe

 Save a Bee, be a hero

Fondée en 864, la Monnaie de Paris est la plus ancienne des institutions françaises. Elle cultive depuis douze siècles une haute tradition dans les métiers d’arts liés au métal. Depuis 2008, la dernière usine au coeur de Paris est engagée dans une nouvelle dynamique de transformation de son site parisien, le projet MétaLmorphoses: faire de ce « coffre-fort » un lieu ouvert sur la ville pour faire connaître son patrimoine et créer des vocations. En 2017 ouvriront quatre rues piétonnes traversantes, un parcours des métiers représentant nos savoir-faire et un jardin de 500m2 au coeur du site. Ce nouvel espace de vie et de détente verra ainsi le jour en plein 6ème arrondissement de Paris.

Dans le cadre de cette démarche, la Monnaie de Paris a choisi d’ouvrir ses portes à de nouvelles occupantes: les abeilles.

Capture d’écran 2016-01-08 à 09.57.03

Trois ruches vont en effet être installées sur le toit de la Monnaie de Paris par Audric de Campeau, apiculteur à Paris. Les abeilles Frère Adam – variété adaptée à l’environnement urbain – vont pouvoir créer un miel de Paris à la saveur toute particulière grâce à la spécificité des fleurs parisiennes. Véritable ouvrière de la nature et de sa diversité, l’abeille permet de polliniser plus de 80% des plantes à fleurs. Sans ce maillon indispensable de la biodiversité, 75% de notre alimentation viendrait à disparaître.

La Monnaie de Paris propose avec cette campagne de mécénat participatif de devenir acteur de ce mouvement de protection de la biodiversité. Les fonds récoltés grâce à Culture Time serviront à l’installation des ruches, au soin des 180 000 abeilles, à la production et même au design du pot de miel numéroté à la main. L’objectif est de 15 000€ afin de financer le projet « Save a bee ». Chacun peut participer à partir de 10€, avec en contrepartie des cartes postales, des entrées d’exposition, des pots de miel, des visites privées du chantier, jusqu’à donner son nom à une des ruches pour les dons supérieurs à 3 000€. L’avancée du projet est à suivre sur les réseaux sociaux avec le mot-dièse #saveabee, jusqu’à la clôture de la campagne le mardi 16 février 2016.

FireShot Screen Capture #748 - 'Save a Bee_ Bee a Hero ! I Culture Time' - www_culture-time_com_projet_save-a-bee_utm_source=siteMDP&utm_medium=Agenda&utm_campaign=06012015_saveabee_agenda

Le projet est soutenu par la Mairie de Paris et le Crédit Agricole. Le 21 janvier 2016, deux semaines après l’ouverture de la campagne, 44% de la somme (6.657€) avait déjà été rassemblée grâce à 60 donateurs.

La campagne sur Culture Time.

Ces deux collectes rejoignent les autres campagnes de crowdfunding en cours dans les lieux français de patrimoine historique, artistique et scientifique

Lire à ce sujet: Crowdfunding 2015 dans les lieux de patrimoine français: 46 campagnes réussies pour une collecte globale de 540 893€

SOURCES: Musée du Compa, Monnaie de Paris

Date de première publication: 08/01/2016

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Crowdfunding 2015 dans les lieux de patrimoine français: 46 campagnes réussies pour une collecte globale de 540 893€

Artips diffuse sur une nouvelle application ses anecdotes originales au sujet d’un artiste ou d’une oeuvre d’art

Musée américains: les mécènes doublent le don et favorisent l’accueil du public le vendredi

Le musée Guimet va acquérir une armure de samouraï grâce aux internautes

Campagnes de crowdfunding en cours dans les lieux français de patrimoine historique, artistique et scientifique

Dominique Tourte (Editions Invenit): « Avec le livre augmenté, nous cherchons à explorer de nouvelles modalités d’interactions texte/image »

« Loveitaly » une plateforme de crowdfunding pour sauver le patrimoine italien

Le Muséum de Toulouse lance sa campagne de crowdfunding « Tous pour Twiga » avec Culture Time

Patrum, l’application de mécénat populaire des musées du Vatican suscite la polémique

Laisser un commentaire