Jusqu’en septembre 2016, le public peut participer à la troisième opération « Ticket Mécène » du CAPC de Bordeaux

En 2016, le CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux renouvelle pour la troisième fois son opération de financement participatif, Ticket Mécène®, destinée à collecter des fonds pour l’acquisition d’une nouvelle œuvre pour la Collection du musée. 

Après le succès des deux premières éditions, Ticket Mécène 2016 propose aux visiteurs du CAPC de contribuer à l’acquisition de l’œuvre Hidden in Plain View de Naufus Ramírez-Figueroa. Grâce aux dons des visiteurs, le CAPC musée avait déjà acquis en 2013 l’installation Understanding Through Peace de Nicolas Garait-Leavenworth et en 2015 la sculpture Discrepancies with E.G. 1 de Leonor Antunes.

MISE A JOUR DU 1er SEPTEMBRE 2016: l’opération a été clôturée avec succès le 20 août 2016, la somme prévue ayant été récoltée avec un mois d’avance.

3

L’opération Ticket Mécène®, imaginée par le CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux, est une campagne de mobilisation pour l’enrichissement d’une collection publique. Les visiteurs du CAPC musée sont invités à devenir des mécènes de la Collection, démarche qui établit un lien direct entre le citoyen et son musée.

Ce dispositif original propose à chaque visiteur se présentant à l’accueil du musée de contribuer par un don de 3 euros minimum, en plus du billet d’entrée, à l’enrichissement de la Collection de l’institution. Pour chaque euro collecté l’association des Amis du CAPC abonde d’un montant complémentaire, ce qui amplifie la communauté autour de la Collection. La présentation de la campagne et de son dispositif se fait à l’accueil du musée autour d’un visuel de l’œuvre. Chaque visiteur-mécène reçoit un badge Ticket Mécène, symbole de son soutien.

Grâce à ce dispositif, l’œuvre acquise rejoint la Collection du CAPC musée, riche de 1 307 œuvres de 208 artistes. Ce projet, déjà suivi par d’autres musées en France comme le musée des Beaux-Arts de Chartres, intègre pleinement les réflexes du financement participatif dans la sphère artistique et vient s’ajouter aux processus habituels d’acquisition et d’enrichissement des collections, en permettant au grand public de s’impliquer directement dans la vie d’un musée.

Le Ticket Mécène® a reçu, en 2013, le Prix de l’innovation en mécénat, de la part de l’Association Française des Fundraisers.

3

C’est la troisième année que le musée se lance dans une telle opération. En 2013, pour la première édition, l’objectif avait été atteint grâce à l’apport de 796 visiteurs-mécènes en 2013 et celui de 1004 en 2014 – 2015. Cette opération est soutenue depuis son origine par Les Amis du CAPC, auxquels se sont associées pour chaque campagne les galeries représentant les artistes concernés.

Une somme minimale de 3 euros est demandée au donateur pour que les frais de gestion du don soient proportionnellement les moins importants possibles (inférieurs à 10%). Ces frais de gestion comprennent la communication sur l’opération et l’édition des badges offerts aux donateurs ainsi que leur invitation à la présentation de l’œuvre.

Les avantages du don sont multiples :

  • Contribuer à l’enrichissement de la Collection du CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux et donc à l’accès dans la région à des œuvres contemporaines importantes favorisant le rayonnement culturel du territoire.
  • Participer à une opération inédite qui permet de s’engager dans la vie culturelle du territoire.
  • Faire partie d’une communauté d’acteurs mobilisés sur un projet commun.
  • Participer à “l’ouverture de caisse” moment fort de l’acquisition d’une œuvre, habituellement réservé aux professionnels, autour d’un verre de l’amitié.
  • Bénéficier d’une déduction fiscale de 66% du don effectué. A titre d’exemple, un don de 6 euros, ne coûtera que 2 euros au donateur après déduction fiscale.

Pour cette troisième campagne Ticket Mécène, le CAPC musée a choisi une œuvre d’un artiste d’exception, Naufus Ramírez-Figueroa.

photo_1

Hidden in Plain View

2014

Polystyrène expansé, résine et pigments

182 x 56 x 42 cm

La sculpture Hidden in Plain View (Caché à la vue de tous) est une œuvre issue de l’installation No sé como decir no sé (Je ne sais pas comment dire je ne sais pas). Elle représente un personnage tentant, vraisemblablement, de se cacher dans un tronc d’arbre creux, mais qui est trahi par l’appendice qui surgit de l’autre côté du tronc, appendice long et mince qui renvoie autant au nez de Pinocchio qu’à une prothèse de clown.

Cette œuvre évoque la violence exercée sur la mise en scène, proposée en 1977 par Rubén Morales, de la pièce de théâtre du dramaturge guatémaltèque Hugo Carrillo, El corazón del espantapájaros (Le cœur de l’épouvantail, 1975), dans laquelle on voyait des étudiants des beaux-arts costumés en clowns, jouer le rôle de policiers, de soldats et de responsables politiques. Cette proposition déclencha des menaces de mort sur Morales et son équipe, amenant à une interruption des représentations et indirectement à une autocensure de la part des milieux du théâtre. Naufus Ramírez-Figueroa souligne l’ambigüité de cette situation : les acteurs et le metteur en scène ayant des aspirations révolutionnaires, le public était néanmoins composé de bourgeois soutenant la création, et détenant le pouvoir de faire taire les voix dissidentes. L’œuvre a été présentée, d’octobre à décembre 2014, à la Galerie Sultana à Paris dans le cadre de l’installation No sé como decir no sé. L’opération est soutenue en 2016 par Les Amis du CAPC et la galerie Sultana.

Laisser un commentaire