Avec sa nouvelle visite virtuelle, le Musée de la Romanité de Nîmes ouvre ses portes au plus grand nombre

Partager :

Afin de maintenir l’accès à ses œuvres et le lien avec son public, le 8 février 2021, le Musée de la Romanité de Nîmes a lancé une visite virtuelle inédite à 360°. Au fil de six sections emblématiques du parcours, la visite alterne panoramas complets, zooms sur certaines œuvres, points de vue et uniques et commentaires des médiatrices du musée. Fabrice Cavillon, directeur général du Musée de la Romanité, raconte la genèse et les coulisses de ce projet numérique.

« Dispositif de médiation numérique innovant, cette visite virtuelle à vocation pérenne constitue également un formidable moyen d’accès à la culture pour les publics les plus éloignés. Un prolongement logique des missions premières du musée » explique l’institution nîmoise.

https://twitter.com/MuseeRomanite/status/1358735338521387009

  • Quand la culture rencontre le futur…

Accessible depuis le site web www.museedelaromanite.fr, cette visite virtuelle fait découvrir le musée au fil de 6 sections, alternant panoramas complets, zooms sur certaines œuvres, points de vue uniques, angles inhabituels et commentaires inédits des médiatrices du musée.

Il est possible de survoler la maison de Gailhan grâce à des prises de vue en drone pour comprendre le mode de vie des peuples gaulois. Des récits sur la pratique des têtes coupées sont disponibles mais aussi des voyages d’un objet du musée vers le lieu de sa découverte sont proposés (ex. Propylée/Jardins de la Fontaine) afin de le resituer dans son contexte d’origine, etc.

En quelques clics la visite est personnalisée, le visiteur s’arrête où il le souhaite, revient en arrière ou avance jusqu’à l’œuvre de son choix. Il accède ainsi à des contenus créés spécialement pour l’occasion : interventions des médiatrices, « off » du musée (ex. transport et installation spectaculaires d’objets lors des travaux) ou vues aériennes de mosaïques.

  • Les collections du musée à portée de clic

En attendant de pouvoir repasser du virtuel au réel, la visite à 360° permet donc à tous de (re)découvrir le musée grâce à un parcours sur-mesure et des contenus exclusifs.

Son caractère ludique et pédagogique en fait un outil particulièrement adapté aux publics scolaires. Les enseignants pourront y trouver de nombreux focus, avec la possibilité de choisir le ou les extraits les plus adaptés à leur cours. Tout est à la carte : thématique et durée pour offrir ainsi à leurs élèves un point de vue nouveau, vivant et adapté sur la romanité.

Accès direct à la visite virtuelle

  • 6 QUESTIONS A FABRICE CAVILLON (directeur général du musée de la Romanité)

Comment est née l’idée d’une visite virtuelle ?

Dans le cadre de la fermeture prolongée des musées, nous avons eu une volonté de continuer à proposer un accès à la culture pour tous. Cet accès à la culture pour tous se traduit par le développement d’outils numériques telle que la création d’une visite virtuelle immersive, originale et inédite. De plus, digitaliser les collections correspond à l’ADN du musée – son fondement muséographique.

Cette visite virtuelle propose des contenus archéologiques précis et riches d’informations. Ces contenus sont vivants, immersifs et diversifiés (interventions, cartels, voix off, etc.) pour tous tous les publics.

Comment et pourquoi avez vous choisi l’entreprise Impakt 360 ? 

Impakt 360 est une start up locale, incubée à l’open tourisme lab de Nîmes. Ils nous ont contacté pour diversifier leur activité dans le monde des musées, dans le cadre d’un partenariat « gagnant gagnant ».

Nous leur offrions le support / équipement culturel pour développer leur savoir faire (nous sommes aujourd’hui une vitrine pour eux) et de notre côté cela nous permettait de développer de nouvelles formes de visites pour garder le lien avec les publics et renforcer la découverte des collections hors les murs.

Quel a été le budget de ce projet ? 

Pour ce projet, il n’y a pas eu de budget à proprement parlé. C’est un partenariat public / privé, dans lequel le musée apporte des ressources humaines en conception et suivi de projet, de l’expertise et du contenu. Il n’y a donc pas de coût pour la prestation. C’est un VRAI partenariat.

Comment la visite virtuelle peut-elle évoluer à court et plus long terme ?

A court terme, la visite virtuelle veut offrir un accès aux contenus du musée en cette période de fermeture mais aussi favoriser la création de contenus éducatifs avec l’intervention des guides-conférencières sur 6 thèmes.

A long terme, ces objectifs pédagogiques seront repris à des fins touristiques : encourager, grâce à un outil consultable dans le monde entier, un public éloigné à se rendre au musée. La virtualisation permet à des publics de découvrir le musée et déclencher l’envie de venir le visiter. Elle valorise l’emplacement face aux Arènes et au cœur du patrimoine, fait découvrir la beauté du lieu, le geste architectural, permet de se rendre compte de la richesse des collections et des savoirs qu’offre le musée et met en valeur l’articulation du patrimoine avec le territoire.

Quel est le positionnement global du Musée de la Romanité en matière d’innovation et de numérique ?

Le musée de la Romanité souhaite s’inscrire comme une référence nationale en matière d’interactivité et d’expériences numériques. Il veut se positionner en partenaire, précurseur pour de nouvelles formes de visites (comme par exemple l’exposition numérique « Bâtir un Empire ». Article Clic France: « Bâtir un empire » : la nouvelle exposition immersive du Musée de la Romanité ouvre le 20 décembre 2019) et proposer une découverte des collections renouvelée et originale hors les murs. Le musée de la Romanité veut également s’inscrire dans le mouvement mondial de digitalisation des contenus et des pratiques muséales actuelles, une ouverture à 360 sur tous les supports pour tous les publics.

Envisagez vous une version anglaise de la visite ?

Non pas dans l’immédiat, éventuellement dans le cadre de développements futurs.

SOURCES: Musée de la Romanité (CP)

PHOTOS: Musée de la Romanité

PHOTO du carousel: capture d’écran da la visite virtuelle du Musée de la Romanité

Date de première publication: 10/02/2021

Interview réalisée par mail le 9 et 10 févier 2021.

Le musée de la Romanité et la ville de Nîmes sont membres du Clic France.

À-lire-sur-le-site-du-CLIC13

. Covid-19 / Tour de France des initiatives musées & monuments dans un contexte de re-confinement 

. « Bâtir un empire » : la nouvelle exposition immersive du Musée de la Romanité ouvre le 20 décembre 2019

. « Grimoire, mon beau Grimoire, entre sciences et légendes »: la nouvelle publication numérique du Museum de Toulouse

. Domaine départemental de Sceaux, Archives départementales … les Hauts-de-Seine valorisent leur patrimoine avec le virtuel

Les Archives de la Ville d’Avignon valorisent leurs anciennes expositions, en numérique sur internet

. A Nîmes, le nouveau Musée de la Romanité parcourt 25 siècles d’Histoire grâce à des dispositifs innovants de médiation

Partager :

Laisser un commentaire