Web, facebook, mobiles … « les Mystères de Rennes » ont démarré le 15 février

Ce projet innovant associant culture et numérique a pour but de favoriser l’accès des étudiants et des jeunes (15-25 ans) aux collections du musée de Bretagne de Rennes. Après quelques semaines de teasing, le jeu interactif territorialisé a démarré le vendredi 15 février dans la ville de Rennes. L’objectif est de faire interagir le joueur avec les collections du musée, en utilisant les réseaux sociaux, le web et différents réseaux de capteurs disposés dans la ville.

Quatre lieux emblématiques de la ville à conquérir, quatre personnages pour guider sur le territoire, ainsi se présente le dispositif « Les Mystères de Rennes ». Ce jeu est disponible gratuitement sur www.lesmysteresderennes.fr ainsi que sur Google Play pour Smartphones Android et AppStore pour iPhone.

Quatre  » lieux emblématiques  » de la ville

SurInternet ou sur smartphone (applis disponibles sur Google Play et Appstore depuis le 15 février), les joueurs peuvent se mesurer aux  » Mystères de Rennes  » et suivre l’actualité du jeu sur Facebook (plus de 600 amis au lancement du jeu) et Twitter.

Pendant un mois, le jeu numérique entraînera le public dans quatre  » lieux emblématiques  » de Rennes : le Parlement de Bretagne, la place Sainte-Anne, les Champs Libres et la piscine Saint-Georges. Les joueurs trouveront des réponses aux questions propres à chacun de ces sites sur Internet, et plus particulièrement dans les collections en ligne du Musée de Bretagne.

« Avec ce jeu ludique et numérique, le musée souhaite faire découvrir – aux jeunes en premier lieu – ses collections. Au moins celles qui sont consultables en ligne ». Céline Chanas, la directrice du Musée, ne cache pas que le musée a  « du mal à toucher les 15-25 ans  peu enclins à pousser la porte du musée de Bretagne ». Aussi, poursuit la directrice,  » ce dispositif numérique nous donne l’occasion de nous ouvrir au jeune public « . Mais il n’est pas interdit de se lancer dans  » Les mystères de Rennes  » à tout âge.

Les meilleurs en finale

La grande finale des Mystères de Rennes aura lieu le 26 mars 2013 au musée de Bretagne. Les quatre lieux emblématiques auront trouvé leurs maîtres qui se « défieront » pour devenir le maître de la ville et remporter le mini i-pad. Mais ils n’y arriveront pas seuls, les finalistes ont besoin du public pour répondre aux ultimes énigmes qui les attendent au musée de Bretagne.

Un projet de valorisation du patrimoine labellisé service culturel innovant

Le dispositif « les Mystères de Rennes » a été conçu par le Groupe regards, en partenariat avec le Musée de Bretagne – Les Champs Libres et l’IRISA. Il a bénéficié du soutien financier du Ministère de la Culture et de la Communication dans le cadre de son appel à projets « Services culturels numériques innovants 2012 ». Il est l’un des 60 projets sélectionnés parmi 220 candidats, pour une dotation globale d’1,5 million d’euros.

Ce projet, bénéficiaire d’une subvention de 21 000 euros, est le fruit de plusieurs mois de travail avec les Champs Libres, le Musée de Bretagne et l’équipe-projet Triskell de l’Irisa, une équipe regroupant des chercheurs du CNRS, de l’Université de Rennes 1, de l’Inria et de l’Insa à Rennes, reconnue au niveau mondial pour ses recherches en ingénierie des modèles en informatique.

Créé en 2009 à Rennes, le groupe Regards est spécialisé dans la conception de dispositifs ludo-pédagogiques pour les entreprises et les collectivités. La reconnaissance du Ministère vient récompenser deux années de recherche et d’innovation autour des dispositifs interactifs, et va permettre à l’entreprise d’accélérer son développement dans les domaines de la culture et du patrimoine. Cette première saison des  » Mystères des Rennes  » en appelle d’autres et pourra être transposée à l’avenir à d’autres lieux, à Rennes ou ailleurs.

Le projet sur la toile:

site web  facebook  twitter  Présentation vidéo sur YouTube

Google store   iTunes

. « Traquez sur internet les mystère de Rennes » (metropole.rennes.fr)

. « Les mystères de Rennes: vive la Bretagne libre ! » (www.jeuxvideo.com)

Contact : Florian Noutsos – florian.noutsos@groupe-regards.com Tél : 02 99 83 43 82

INTERVIEW: 3 questions à Florian Noutsos, chef de projet, Groupe Regards

. Comment est née ce projet, cette idée ?

Les Champs Libres, le musée de Bretagne et Regards souhaitaient collaborer ensemble afin de mettre en place un projet pour captiver la cible des 15-25. L’idée nous ai venu de créer un jeu intégrant les collections du musée de Bretagne et ayant pour objectif de reterritorialiser les collections du musée sur son territoire et plus particulièrement sur la ville de Rennes.

. Quel est le budget du projet et ses financeurs ?

Le budget du projet est de 150 000 euros. Le Ministère de la culture et de la communication a apporté 21 000 € et le reste a été investi en fond propre par la société Regards. Les Champs Libres on pris en charge les frais inhérent à la communication.

. Est-ce le premier projet numérique de la société Regards en matière de Culture ? Souhaitez vous en développer d’autres ? 

Non ce n’est pas le premier projet numérique en matière de culture. Nous avons également conduit les projets « Sphéricstory », visite des cryptes archéologiques du Musée de Saint Raphael (application mobile sur iOs), la photographie sphérique de visite du phare de Cordouan (site web) et la visite virtuelle du musée Safran (site web).
Nous souhaitons développer d’autre produits culturels et les étendre au niveau national mais nous allons déjà dans un premier temps nous lancer sur le déploiement au niveau national du produit des Mystères de Rennes pour le proposer à d’autres entités ou d’autres villes.

Interview réalisée par mail le 15/02/2013

Laisser un commentaire