Les YouTubeurs, nouveaux influenceurs des jeunes publics ? Les musées et lieux de patrimoine adaptent leur communication et nouent de premiers partenariats avec ces jeunes réalisateurs qui rassemblent des milliers de fans et attirent des millions de vues sur le réseau social de partage de vidéos. Après le département de Rhône-Alpes, c’est désormais au Louvre d’ouvrir ses portes à trois YouTubeurs et à Orsay de moins les ouvrir. 

Le Louvre accueille trois YouTubeurs

En janvier 2016, le musée du Louvre a donné carte blanche à trois YouTubeurs pour réaliser des films sur le musée, ses œuvres, son histoire. Nota Bene, Axolot et Le Fossoyeur de Films ont relevé le défi, présentant chacun deux vidéos.

Découvrez sur la chaîne YouTube du Louvre et sur celles des YouTubeurs, ces films, qui sont six regards différents portés sur le plus grand musée du monde, ses salles, ses collections.

FireShot Screen Capture #059 - 'Nota Bene - YouTube' - www_youtube_com_user_notabenemovies

  • Benjamin Brillaud (alias Nota Bene) – depuis le 1er février 2016 (272 000 abonnés)

« Nota Bene est une émission de vulgarisation de l’Histoire avec un grand H. Le but est de faire découvrir de nombreux sujets en rapport avec l’histoire de façon légère et compréhensible. Compilation d’anecdotes, traitement d’un sujet de société, synthèses de mythologies…apprendre l’histoire, on peut le faire autrement qu’avec énumérations de dates ! L’émission est présentée par Bénabarbe, s’il a une telle pilosité faciale c’est forcément qu’il doit s’y connaître un peu non ? »

Quatre Expéditions au Louvre – sur la chaîne Nota Bene (122 289 vues au 18 février 2016)

- Histoire du Louvre – sur la chaîne Youtube du Louvre (54 135 vues au 18 février 2016)

Les commentaires sur les deux chaînes sont d’ores et déjà très positifs:

« Bravo à toi NotaBéné et au musée du Louvre pour cette collab. Cela prouve qu’on peut être le plus grand musée du monde et avoir une communication originale et dans l’air du temps »

« +Musée du Louvre Bonne idée d’avoir contacté Nota Bene ! Il est génial et bravo pour le bon travail du Musée ! »

« Excellente initiative qui permet, entre autre, de découvrir que le Louvre a une chaîne youtube (personne ne m’avait prévenu) »

« Je découvre la chaine et en plus maintenant si je passe sur Paris j’irai bien vous visiter, j’étais resté encore dans l’image des musées nuls avec les sorties scolaires, si on pouvait avoir un nota bene à chaque sortie ça serait le top =D +1 abonné »

« je trouve juste énorme qu’un musée aussi prestigieux comme le Louvre te permette de faire ces deux vidéos d ‘excellente qualité :) »

« Trop bien !! Vous devriez le recruter pour qu’il devienne officiellement le présentateur des prochaines chroniques sur le Louvre ;) »
  • Patrick Baud (alias Axolot) – à partir du 8 février 2016 (347 000 abonnés)

« Au départ, c’est un blog sur lequel vous trouverez des curiosités, des merveilles, des histoires étranges (mais toujours vraies), et d’une façon générale un contenu pensé pour susciter l’étonnement. Aristote disait que la science consiste à passer d’un étonnement à un autre, Platon lui emboîtait le pas en affirmant que l’étonnement est la vraie marque d’un philosophe. Si un tel sentiment est capable de réunir ces deux disciplines fondamentales, il doit pouvoir suffire à justifier un blog !

A présent, Axolot c’est aussi une chaine de web-documentaires sur Youtube, un livre, et une bande dessinée. « 

Deux vidéos à venir

- Les Curiosités du Louvre – sur la chaîne YouTube Axolot (294 053 vues au 18 février 2016)

- Les Chefs-d’œuvre méconnus du Louvre – sur la chaîne Youtube du Louvre (116 993 vues au 18 février 2016)

FireShot Screen Capture #060 - 'Le Fossoyeur de Films - YouTube' - www_youtube_com_user_deadwattsofficiel_about

« Bienvenue sur ma chaîne, repaire de mes deux projets principaux : LE FOSSOYEUR DE FILMS et DEAD WATTS. Le Fossoyeur de Films, c’est mon alter-ego bizarroïde qui fait des chroniques diverses et variées sur le cinéma de genre. Armé de sa fidèle pelle, il déterre des sujets à tout va. Dead Watts, c’est un terrain d’exploration musical qui me permet d’expérimenter tout en gardant en tête l’essentiel : m’amuser et vous amuser. Bon visionnage ! »

Deux vidéos à venir

- Le Louvre au cinéma –  sur la chaîne YouTube du Fossoyeur de Films (129 085 vues au 18 février 2016)

- La Peinture au cinéma sur la chaîne Youtube du Louvre (42 451 vues au 18 février 2016)

Début d’une série de collaborations avec des YouTubeurs français et étrangers, l’invitation lancée à Nota Bene, Axolot et Le Fossoyeur de Films vise notamment à toucher un public nouveau, curieux et pas nécessairement amateur d’histoire de l’art. Depuis 2009, le musée du Louvre développe une démarche pro-active sur les réseaux sociaux. Grâce à ses 14 comptes (Facebook, Twitter, Google+, Instagram, Weibo, WeChat, etc.), le musée du Louvre est suivi par 3,6 millions d’abonnés. Cette présence active lui permet de parler d’histoire de l’art, de raconter la vie du musée, de faire découvrir le travail des conservateurs les jours de fermeture, de partager des coups de cœur – bref, de faire entrer le Louvre dans le quotidien des internautes.

Lire à ce sujet: Top 40 des musées et monuments français sur facebook, twitter et instagram (3 février 2016): l’Orangerie et le Grand Palais en forte progression !

La nuit au musée d’Orsay d’un YouTubeur, moins bien accueillie par le musée

C’est une vidéo vue plus de 192.000 fois sur YouTube depuis qu’elle a été postée le 31 janvier 2016 par le Français Jérôme Jarre qui compte plus de 950 000 abonnés YouTube, un million d’abonnés sur Twitter et deux millions sur Facebook. Dans cette vidéo, il se met en scène dans le Musée d’Orsay où il affirme s’être caché dans les toilettes de l’établissement afin de pouvoir faire une petite visite nocturne, notamment parmi les toiles de Van Gogh.

Selon le site de France Info, les images ont été tournées alors que Jérôme Jarre était l’invité d’une soirée privée organisée par le magazine GQ le 20 novembre 2014. Il porte d’ailleurs les mêmes habits dans les photos de cet événement que dans la vidéo.

« On a effectivement eu un problème avec cet invité lors d’une soirée privée. Il a profité de l’occasion pour aller dans les salles du musée. Mais cela n’a duré que quelques minutes. C’est absolument impossible de se cacher toute une nuit dans les toilettes », explique le Musée d’Orsay

Le Musée d’Orsay réclame le retrait de la vidéo

Dans la description de sa vidéo, Jérôme Jarre précise qu’il ne s’agit pas d’une « invitation à outrepasser les lois mais à casser les règles« . Il espère également que la direction du Musée d’Orsay « ne sera pas trop énervée de voir cette vidéo en ligne car elle pourrait amener beaucoup de jeunes visiteurs ». 

Cependant, comme l’annonce d’ailleurs Jérôme Jarre dans sa vidéo, il s’était engagé à ne pas diffuser ses images. Leur mise en ligne en plein état d’urgence a conduit le service juridique de l’établissement à envoyer un courrier pour exiger le retrait de cette vidéo.

Bien qu’illégal, ce coup de projecteur sur les oeuvres du musée d’Orsay a attiré 1 650 000 vues. Mais la méthode reste évidemment très discutable.

FireShot Screen Capture #062 - 'ENFERMÉ AU MUSÉE D'ORSAY - YouTube' - www_youtube_com_watch_v=86s5V5v8XmI

Un Youtuber présente les vidéos sur les musées de la région Rhone Alpes

La région Rhône Alpes a joué les pionniers en demandant à un jeune Youtuber d’assurer le doublage de sa série « Secret de Musée » qui dévoile, sur le ton de la confidence, une œuvre d’un musée de la région et le secret qui l’entoure. Partant d’un récit autour de cette œuvre, la focale s’élargit au musée et à la destination touristique. 

La narration de « Secrets de Musée » est menée par Patrick Baud, créateur du blog Axolot décrit précédemment. Sa chaîne a généré 7 400 000 vues depuis sa création en 2013.

Lire à ce sujet: Rhône-Alpes Tourisme veut valoriser son patrimoine avec la série TV « Secrets de Musée »

SOURCE: Musée du Louvre, France Info

Date de première publication: 05/02/2016

Date de mise à jour: 18/02/2016

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

DOSSIER / Panorama des partenariats et coproductions TV des institutions muséales françaises (26/01/2016)

Marc Métay (Château d’Amboise): « Le nouveau parcours iPad « Au Service du Roy » emprunte beaucoup de codes du jeu vidéo »

Vendredi 18 septembre 2015: Gallica devient community manager d’un jour du Huffington Post France

Collection Royal Trust lance sa première application iPad jeunesse, sur l’histoire royale d’Angleterre

Site web participatif, Periscope, et table tactile, l’exposition du Mucem « J’aime les panoramas » joue la carte numérique

Site web participatif, Periscope, et table tactile, l’exposition du Mucem « J’aime les panoramas » joue la carte numérique