Grâce à un nouveau site internet, le public peut désormais zoomer sur les détails les plus infimes de l’Agneau mystique, l’une des œuvres d’art les plus majestueuses au monde.

 

L’Adoration de l’Agneau mystique peinte par Hubert et Jan van Eyck en 1432, polyptyque unique et conservé à la cathédrale Saint-Bavon de Gand, a fait l’objet en 2010 d’un traitement de conservation d’urgence auquel l’Institut Royal du Patrimoine Artistique de Belgique a largement participé. Dans le cadre de ce projet, le retable a été temporairement démonté. Cette manipulation exceptionnelle a rendu possible une campagne d’étude, de documentation et surtout de numérisation approfondie dont la Getty Foundation (Los Angeles) a assuré le financement. Chaque centimètre de la composition a été étudié à la loupe et photographié en très haute résolution, aussi bien sous lumière visible que sous infrarouge.

Une restitution numérique exceptionnelle

Toutes ces photos ont ensuite été assemblées digitalement pour obtenir une image extrêmement détaillée qui permet d’étudier le retable à un niveau microscopique jamais atteint auparavant.

Deux ans plus tard la restitution numérique est exceptionnelle. Avec le soutien financier de la Fondation Getty, les images numériques haute définition ont été rassemblées et combinées dans un site internet interactif en anglais “Closer to Van Eyck: Rediscovering the Ghent Altarpiece”. Ce site internet exceptionnel contient 100 milliards de pixels.

Pour la première fois dans l’histoire de l’Agneau mystique, toutes les personnes intéressées pourront explorer l’intérieur des couches picturales à l’aide des réflectographies infrarouges (IRR) et des radiographies. Une mine d’or pour les scientifiques, conservateurs et amateurs d’art du monde entier.

“Ce projet visuel permet un accès inédit aux peintures de l’Agneau mythique » , explique Deborah Marrow, directrice de la Fondation Getty“Ce fut un privilège de coopérer avec une telle équipe internationale de spécialistes »

Ce projet a été réalisé par l’Institut royal du Patrimoine artistique (KIK / IRPA), la Vrije Universiteit Brussel, Universum Digitalis et Lukasweb, avec le soutien financier de la Getty Foundation et de la Nederlandse Organisatie voor Wetenschappelijk Onderzoek (Netherlands Organization for Scientific Research, or NWO).

Ron Spronk, professeura d’histoire de l’art à la Queen’s University of Kingston, Ontario et à la Radboud University de Nijmegen, the Netherlands, chef de projet explique “Le site va donner aux étudiants et chercheurs un accès à des résultats de recherches de qulité unique à la foi sur et sous les peintures du XVème siècle. Nous avons choisi délibérément de donner l’accès aux images en open source pour permettre d’autres projets numériques permettant d’exploiter à nouveau ces images haute définition pour une meilleure étude et compréhension de cette oeuvre d’art.”

Le site web rassemble les images du tryptique dans sa position ouverte ou fermée, et permet aux utilisateurs de zoomer sur chaque élement jusqu’à un niveau microscopique. Les visiteurs peuvent ouvrir deux fenêtres et ainsi comparer deux images du site et de l’oeuvre. Le site est hébergé sur les serveurs haute capacité de l’organisme belge de conservation et restauration artistique KIK/IRPA.

Le site est la dernière étape d’une série d’initiatives financées par la Fondation Getty depuis 2008 pour un montant de 2,5 millions de $. Ce programme ambitieux vise à asssurer la restauration de l’Agneau mystique et plus largement des oeuvres peintes du 12 au 17ème siècle. L’objectif de la Fondation est également de garantir la perennisation de l’expertise dans ce secteur et de permettre l’apparition de nouveaux experts, formés par des spécialistes proches de la retraite. Le programme se poursuit avec d »autres projets menés en coopération avec le Metropolitan Museum of Art, le Prad, l’Opificio delle Pietre Dure de Florence, et le Royal Museums of Fine Arts de Belgique.

Site web closertovaneyck

SOURCES: IRPA, Getty (24/02/2012)