Le collectif d’artistes numériques teamLab ouvrira son « musée » à Tokyo durant l’été 2018

Depuis plus de 15 ans, le collectif d’art japonais expérimental, teamLab déploie ses installations numériques spectaculaires dans le monde entier et multiplie les succès d’audience à Pékin, Tokyo, Londres, Singapour ou Istambul. Le groupe vient d’annoncer son association au promoteur immobilier Mori Building, pour ouvrir un « musée » permanent de 10 000 mètres carrés à Tokyo, offrant uniquement des expériences immersives dans des créations numériques.

teamlab mori museum 1

Le musée qui n’ouvrira pas avant l’été 2018, n’a pas dévoilé encore les détails précis des installations et oeuvres qu’il présentera. Mais les installations d’art numérique interactif déjà déployées par le collectif teamLab devrait trouver leur place dans les différents espaces du Mori Building Digital Art Museum teamLab Borderless.

Le directeur des communications de teamLab, Takashi Kudo explique au site web cnn.com: « Ce sera une expérience immersive. Chaque jour sera une expérience différente. Il y a différents moniteurs et projecteurs et les visiteurs peuvent faire partie du travail, c’est sans frontière et nous voulons transcender les frontières. Quand vous créez quelque chose, il y a déjà des limites, si vous le faites sur une toile, il y a des limites, si vous faites une sculpture, vous ne pouvez pas la changer. le monde n’existe pas vraiment, nous voulons vraiment amener les gens à l’intérieur de nos œuvres. »

« En collaborant avec teamLab, nous espérons que ce« musée d’art numérique » deviendra une nouvelle destination pour les touristes, les amateurs d’art et les amateurs de musées, et aussi renforcer l’attrait et le statut de Tokyo« , a déclaré Ou Sugiyama, chef de projet chez Mori Building.

15 ans d’expérimentations artistiques et numériques

teamLab explore le domaine de l’art numérique depuis sa création en 2001 et en est l’un des pionniers incontestables.

Le nouveau musée s’appuiera largement sur les idées et les technologies utilisées dans les réalisations antérieures du collectif, et notamment les installations interactives présentées dans des galeries, musées, jardins et autres lieux culturels à Londres, Sydney, New Delhi, Cape Town ou Istanbul.

La plus récente installation de teamLab est « Walk, Walk, Walk: Search, Deviate, Reunite », qui a ouvert à la National Gallery Singapore en janvier 2018. A l’intérieur de l’espace interactif, les visiteurs sont invités à flâner parmi les fleurs de cerisiers et les forêts de bambous, en passant devant des piétons numériques qui changent de direction et répondent aux mouvements de la vie réelle.

Vidéo « Walk, Walk, Walk: Search, Deviate, Reunite »: 

Le collectif multidisciplinaire déploie parfois ses création en dehors des espaces muséaux standards, en s’installant à l’extérieur. Dans «Une forêt où les dieux vivent», teamLab a recréé un jardin d’agrément d’époque Edo, avec des rochers, des arbres et des plantes, en utilisant des lumières, des projections, des capteurs et du son. L’exposition, proposée à Saga, au Japon, durant l’été 2017, comprenait également une cascade géante simulée et des milliers de buissons d’azalées qui s’illuminent pour accueillir les visiteurs.

Vidéo «Une forêt où les dieux vivent»: 

Plus récemment, de décembre 2017 à janvier 2018, teamLab a proposé un festival des lumières dans le cadre des ruines du château de Fukuoka (Japon). Le cœur des ruines du château avec ses beaux murs de pierre s’étendant sur 20 000 mètres carrés a été transformé en un espace d’art numérique et de lumière interactive qui change en fonction de la présence humaine. Cette exposition fait partie du projet artistique de teamLab intitulé « Digitized Nature, Digitized City » et qui entend prouver que l’art numérique peut transformer la nature et la ville en art sans leur nuire.

Vidéo festival des lumières dans le cadre des ruines du château de Fukuoka: 

La relation entre l’humain et la nature

Ces installations reflètent la mission principale du collectif d’explorer la relation entre l’humanité et la nature. De la peinture de paysage à l’ikebana (arrangement floral), l’art japonais a longtemps été inspiré par son environnement. Et la nature continue ainsi d’influencer fortement Team lab et son équipe de concepteurs, informaticiens, ingénieurs, programmeurs et créateurs.

Le nouvel espace permanent du groupe, situé dans le quartier d’Odaiba à Tokyo, explorera ces concepts, par la présentation d’anciens ou de nouveaux projets créatifs.

« Nous essayons de trouver la relation entre l’humain et le monde », a déclaré Takashi Kudo, expliquant que la distinction entre les deux est floue. « Au Japon, la nature et les humains (sont ensemble comme) une partie de la nature. »

National Museum of Singapore story of forest teamLab 9

Technologie et artisanat

Selon Peter Boris, vice-président exécutif de Pace Gallery, qui a accueilli quatre expositions de teamLab au cours des dernières années (et notamment, l’exposition « Living Digital Forest and Future Park » à la Pace Beijing, qui a remporté un immense succès au dernier trimestre 2017), les installations interactives peuvent fonctionner dans un musée, mais des questions demeurent quant à la façon de vendre des œuvres expérientielles.

Exposition "Transcending Boundaries", Pace London, 2017
Exposition « Transcending Boundaries », Pace London, 2017

Vidéo de l’exposition « Transcending Boundaries », Pace London:

« Avec des installations à grande échelle, nous ne vendons pas des objets mais une expérience, explique Peter Boris. Les coûts de production de la construction des environnements immersifs, et l’équipe technique nécessaire pour le faire fonctionner, sont vraiment substantiels – souvent des millions de dollars. Le modèle d’affaires se rapproche donc du divertissement, cinéma, théâtre, musique et nous adoptons ce modèle en vendant des billets. »

Takashi Kudo de teamLab estime de son coté que « la production numérique n’est pas différente de tout autre processus artistique. Nous pensons que c’est de l’artisanat. Nous sommes des créateurs (et) nous croyons en l’expérience de quelque chose qui peut changer notre façon de penser, nos valeurs – quelque chose qui peut nous donner des rêves pour notre avenir. « Nous ne savons pas si notre production est ‘art’ ou non, peut-être que cela sera décidé dans 100 ans, mais nous essayons de créer quelque chose en quoi nous croyons. »

Quelques expositions teamLab en cours:

« teamLab Future Park », Cape Town, Afrique du Sud (23/09/2017 – 31/01/2018)

. « teamLab Future Park », Dubai, EAU (11/11/2017, permanent)

« teamLab Future Park », Xiamen, Chine (11/11/2017, permanent)

« teamLab Future Park », Macau, Chine (01/12/2017 – 28/02/2018)

« teamLab Future Park », Hangzhou, Chine (20/12/2017 – 06/05/2018)

« Digital Light Canvas », a Bay Sands, Singapour (22/12/2017, permanent)

« Walk, Walk, Walk: Search, Deviate, Reunite »National Gallery, Singapour (05/01 – 21/08/2018) 

« Music is art », UCCA, Pékin, Chine (12/01 – 11/02/2018)

« teamLab Future Park », Tianjin, Chine (13/01 – 15/07/2018)

Vidéo sur l’activité sketch aquarium dans les expositions teamLab Future Park:

L’espace musée permanent, baptisé Mori Building Digital Art Museum teamLab Borderless, ouvrira ses portes à l’été 2018.

teamLab-Transcending-Boundaries_DR paris villette

L’exposition teamLab « Au delà des limites » au Parc de la Villette du 4 mai au 2 septembre 2018

Dans le cadre de la saison « Japonismes 2018 : les âmes en résonnances », le collectif teamLab présentera au printemps 2018 à La Villette sa première exposition monographique en France, « par-delà les frontières de l’art, de la science, de la technologie et du créatif ».

Dans cette installation immersive et interactive, les tableaux évoluent en fonction des déplacements des visiteurs pour un dépaysement onirique garanti. Les visiteurs seront entourés d’images à 360° sorties tout droit de l’imaginaire de teamLab. D’inspiration à la fois électronique et organique, les tableaux évoluent en fonction des déplacements et des mouvements des visiteurs. L’exposition devient elle-même un organisme numérique vivant qui produit sans cesse de nouvelles images en rupture totale avec notre quotidien, pour un dépaysement onirique. L’exposition est produite en coproduction avec la Fondation du Japon et Encore Productions.

SOURCES: Teamlab, cnn.com, Parc de la Villette

Date de première publication: 29/01/2018

Photos: Teamlab

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Le National Museum de Singapour accueille une nouvelle installation immersive et interactive du collectif japonais TeamLab

Le collectif japonais teamLab installe 15 créations numériques permanentes à l’ArtScience Museum de Singapour

Les chefs d’oeuvres de Gustave Klimt en immersion 360° au Musée d’Art Moderne de Milan jusqu’en janvier 2018

A la Grande Halle de la Villette, l’expo spectacle « Imagine Van Gogh » offre une immersion dans 200 œuvres XXL

En 2018, Culturespaces ouvrira à Paris un musée numérique immergeant le visiteur au sein des gigapixels d’oeuvres majeures

Laisser un commentaire