Pour son exposition exclusive consacrée à Magritte, le SFMOMA propose une galerie d’interprétation immersive

L’exposition itinérante consacré à Magritte s’arrête à San Francisco et intègre une galerie d’interprétation immersive créée en partenariat avec l’agence de design interactif Frog.

L’exposition René Magritte: La cinquième saison (René Magritte: The Fifth Season) présentée exclusivement au Musée d’art moderne de San Francisco (SFMOMA) du 19 mai au 28 octobre 2018 porte sur la seconde moitié de la carrière de Magritte, de 1943 à 1967. Avec des prêts d’Amérique du Nord et du Sud, d’Europe et d’Asie, c’est la présentation la plus complète de l’œuvre tardive de Magritte exposée depuis la mort de l’artiste en 1967. Plus de 20 œuvres sont présentées pour la première fois dans un musée américain. Le SF Moma a souhaité enrichir l’exposition d’une expérience interactive et immersive.

Domaines enchantés et Dominions of Light

Un des points saillants de la présentation exclusive de SFMOMA est une série de cinq toiles rarement présentées du domaine enchanté (1953), le panorama monumental à 360 degrés de Magritte et son œuvre la plus importante.

La peinture murale, de 72 mètres de circonférence, a été commandée pour une salle circulaire dans le Grand Casino de Knokke, en Belgique. Pour l’occasion, Magritte avait créé huit peintures à l’huile dont cinq sont exposées sur un mur de galerie incurvé, dans le cadre de l’exposition au SFMOMA. C’est la première fois en 40 ans que de nombreuses œuvres du Domaine enchanté sont rassemblées dans un musée.

Adjacent au domaine enchanté se trouve une sélection étonnante d’œuvres intitulée The Dominion of Light. Représentant des paysages nocturnes avec de larges paysages en plein jour, les œuvres de cette série montrent la coexistence du jour et de la nuit de manière transparente dans une scène que Magritte a représentée plus de 20 fois au cours de sa carrière. Jusqu’à présent, jamais plus de trois de ces peintures n’avaient jamais été exposées ensemble. Cette exposition offre la première occasion de découvrir simultanément, dans une galerie de musée, sept oeuvres uniques de Magritte, dont deux toiles monumentales qui n’ont jamais quitté l’Europe.

Magritte Interpretive Gallery

Pour renforcer encore le caractère immersif de l’exposition, le SFMOMA a souhaité présenter une Galerie numérique d’interprétation de l’oeuvre de Magritte, en partenariat avec la société de design Frog.

Cette galerie située à la fin du parcours de l’exposition René Magritte: La cinquième saison invite le public à entrer et à expérimenter les mondes et les philosophies de Magritte à travers six interactions basées sur la réalité augmentée.

En utilisant des caméras de détection et une technologie de suivi des mouvements pour créer un environnement immersif, SFMOMA et Frog permettent aux visiteurs d’explorer les thèmes favoris de Magritte à travers une série de fenêtres modifiées et augmentées.

Dans certains cas, les fenêtres fonctionnent comme des miroirs numériques dans lesquels les réflexions des spectateurs ne se comportent pas comme prévu. Dans d’autres, la présence des visiteurs devant la fenêtre ouvre un portail vers une autre réalité.

En regardant au-delà du plan à deux dimensions, la Magritte Interpretive Gallery ajoute une troisième dimension dans laquelle la perception humaine peut être manipulée par le mouvement, des images altérées et des logiciels 3D.

Comme l’écrit Rachel Cros sur le site mashable.com: « Ces dernières années, un certain nombre de musées, d’artistes et d’institutions ont créé des expériences qui combinent l’art avec des suppléments numériques, la réalité augmentée ou la réalité virtuelle. L’un de ces projets provient du Musée d’art moderne de San Francisco (SFMOMA), dans le cadre de sa rétrospective tardive du surréaliste René Magritte: The Fifth Season. SFMOMA a confié à l’agence créative frog design le projet, en leur demandant une intégration technologique interactive qui s’appuierait sur le travail de l’artiste, pas simplement sur le miroir. Frog est revenu avec la « Magritte Interpretive Gallery »: la dernière salle de l’exposition, une galerie de réalité augmentée qui permet aux visiteurs d’interagir avec les interprétations numériques de certaines des œuvres de Magritte présentées, telles que l’emblématique High Society. Contrairement à de nombreuses autres intégrations AR et VR, aucun smartphone ou casque VR n’est requis. Les fenêtres sont les écrans à travers lesquels les visiteurs peuvent apercevoir les mondes modifiés. C’est peut-être l’une des réalisations les plus intéressantes et les plus enivrantes du musée SFMOMA ».

Un audio Guide subjectif

Pour l’exposition, l’équipe médiation du SFMOMA a créé un nouveau guide audio disponible pour les utilisateurs d’iPhone et d’Android. Non conventionnelle et impressionniste, le parcours sonore s’appuie sur un dialogue entre Caitlin Haskell et Gary Garrels, conservateurs principaux des peintures et sculptures du SFMOMA, ainsi que sur les impressions des artistes Vija Celmins et Jeff Koons, et de l’écrivain et ami personnel de Magritte, Suzi Gablik. Des appareils audioguides seront disponibles à la location, ou les visiteurs peuvent télécharger l’expérience gratuitement sur le site web du musée sfmoma.org/app.

L’exposition René Magritte: La cinquième saison s’inscrit dans le cadre du 50e anniversaire de la mort de Magritte, et s’appuie sur la relation de longue date entre le SFMOMA et le musée Magritte à Bruxelles, en Belgique. Organisée par Caitlin Haskell, conservatrice adjointe de la peinture et de la sculpture au SFMOMA, l’exposition a été développée en partenariat avec la Fondation Magritte.

A lire 2 articles de la presse américaine sur la galerie interactive de l’exposition: « SFMOMA’s Magritte Interpretive Gallery lets people play with artist’s work » (SFchronicle.com, 03/047/2018) et « EXCLUSIVE: How SFMoMa turned Magritte paintings into a virtual world » (Mashable, 16/08/2018).

Exposition René Magritte: The Fifth Season, 19/05/2018 – 28/10/2018, SFMOMA

SOURCES: SFMOMA

Laisser un commentaire