Deux initiatives numériques récentes visent à valoriser les pratiques et créations du street art à Paris. Le dispositif numérique « Tour Paris 13″ et l’application mobile « my paris street art » sont lancés à l’occasion du « Mois du Street Art dans le 13e ».

La Tour Paris 13 et son dispositif numérique

Offrir une seconde vie numérique à des œuvres condamnées à une destruction inéluctable, tel est l’objectif de la galerie virtuelle consacrée à la Tour Paris 13, en ligne depuis le 1er octobre. A partir du 1er novembre – date programmée de l’entrée en action des bulldozers pour démolir cet immeuble de logements sociaux situé dans le 13e arrondissement –, pendant dix jours, les internautes pourront voter en ligne pour leurs artistes préférés. Ils pourront choisir parmi les près de 100 artistes, représentants du « street art » venus des quatre coins de la planète qui ont participé au projet original mené par la galerie Itinerrance : investir cette tour et laisser libre cours à leur imagination.

Le projet initié par la galerie Itinerrance fait l’objet d’un site internet très riche en contenus qui se rapproche d’une mécanique de webdoc. Ce dispositif numérique est le fruit d’une coproduction entre la galerie, France Télévisions et le Mouv et d’un partenariat média avec Telerama et Dailymotion.

Le public peut y découvrir la Tour, étage par étage, les coulisses du projet artistique et les artistes présents sur les plus de 4 500 m² d’espaces.

L’expérience digitale en 3 étapes:

. depuis le 1er octobre et pendant un mois seulement, la Tour peut être visitée en réel mais également sur le site internet et sur tablette. Le public peut rencontrer les artistes, les voir à l’oeuvre, à travers photos, vidéos, textes, enregistrements audio et même une bande son produite avec Radio France. Ce fonds est enrichi par les contributions photos des visiteurs. L’actualité de la tour est à suivre sur #tourparis13.

. le 1er novembre, la Tour sera fermée physiquement au public mais les internautes pourront continuer à la visiter virtuellement pendant 10 jours et choisir leurs artistes et créations préférées.

. le 11 novembre, le site remis en ligne n’intégrera que les contenus artistiques sauvés par les internautes. cette dernière version du site restera comme l’unique témoignage de cette aventure artistique originale.

Le site internet est prolongé par une application mobile disponible gratuitement sur Apple Store et sur Google Play, produite par Blogothèque Production.

La Tour Paris 13 est également le sujet d’un documentaire de 52 minutes dont le tournage a commencé en mars 2013 et qui sera diffusé à la rentrée 2014 sur France O, après la captation des dernières étapes de la destruction de la Tour. Ce documentaire de Thomas Lailler suivra le processus de création et l’expérience humaine partagée par les nombreux artistes réunis sur ce projet.

Visuel interactif sur la Tour Paris 13 sur le site du journal le Monde

Site web Tour Paris 13

L’appli « My Paris Street art », musée virtuel à ciel ouvert

 

A l’occasion du « Mois du Street Art dans le 13e », une nouvelle application smartphone pour iPhone et Android a été lancée. «My Paris Street art», conçue par l’association Lartefact, répertorie les différentes œuvres de street art présentes dans la capitale et en proche banlieue.

Invader, Jana & Js, JR, C215, Jef Aérosol, Cyklop, Miss Tic, pour ne citer qu’eux, ces grands artistes du street art sont tous présents dans la capitale. L’application qui a été lancée début octobre 2013 permet au public de découvrir leurs créations et de nombreuses autres. Elle archive la plupart des œuvres, celles commandées par les différentes mairies mais également les créations plus sauvages, voire illégales.

L’application mobile « My Paris Street Art » permet de localiser en un seul clic plus d’une centaine d’oeuvres commentées à Paris et dans plusieurs communes limitrophes dont Bagnolet, Montreuil, Les Lilas, Evry et Vitry. L’application (disponible sur l’App Store et sur Google Play) est également un outil communautaire capable de recevoir les contributions du public, qui peut signaler une œuvre encore méconnue, « offensante » ou « introuvable ». Le public peut ainsi prendre en photo des oeuvres pour les partager avec la communauté et enrichir la carte « My Paris Street Art ».

La mairie de Paris a financé l’application à hauteur de 10 000 euros. Signe que le street art est devenu un « véritable outil de promotion » pour une ville. Et un véritable succès populaire comme en témoigne la file d’attente qui se forme chaque jour au bas de la Tour Paris 13 !

Présentation vidéo de l’application My Paris Street Art

Téléchargement de l’application pour iPhone et pour Android

Cet application existe également sur le web, accessible depuis n’importe quel ordinateur, à l’adresse www.paris-streetart.com/

Sources: lemonde.fr, journaldugeek.com, paris.fr

Date de première publication: 21/10/2013