Le musée de Bibracte, en Bourgogne, a profité de sa rénovation pour mettre en place deux dispositifs numériques de médiation innovants associant réalité augmentée et projections numériques 3D.

bibracte-visitevirtuelle

Bribracte est un site archéologique situé dans le Morvan, en Bourgogne. Cette ancienne ville  fortifiée gauloise, sur le mont Beuvray, est accessible au public toute l’année et fait l’objet de fouilles régulières depuis trente ans. A l’entrée du site archéologique, le musée de Bibracte présente sur 2 000m² d’exposition permanente les résultats de recherches sur l’Europe du Ier siècle avant notre ère. Un espace est également consacré à des expositions temporaires.

Conçu en 1995, le musée de Bibracte a été entièrement rénové entre 2010 et 2013. La muséographie intègre désormais deux dispositifs de médiation innovants faisant appel aux technologies numériques.

Les deux outils ont été conçus par la société ON-SITU, qui avait déjà réalisé notamment les dispositifs en réalité augmentée de l’Abbaye de Cluny (71). (Présentation vidéo du dispositif de réalité augmentée à l’Abbaye de Cluny)

« Survol de l’histoire de Bibracte »

musée bipracte table 1Au milieu de la galerie supérieure du musée, une maquette en relief du mont Beuvray propose une découverte synthétique et dynamique de l’histoire de Bibracte. Une projection numérique verticale vient animer la maquette, apportant des vues aériennes actuelles du mont, des plans des vestiges du site et des restitutions en 3D des bâtiments antiques, pour mieux comprendre la disposition des lieux. Le visiteur voit ainsi la ville se développer, atteindre son apogée, puis disparaître. Une seconde projection, sur une paroi derrière la maquette, apporte des informations complémentaires : court texte d’introduction, images, plans de bâtiments, objets…

L’ensemble est complété par un commentaire audio diffusé dans la salle et disponible en quatre langues sur l’audioguide. Les jeux de lumière des projections permettent de focaliser l’attention des visiteurs sur les éléments adéquats.

« Les archives de la ville »

Sur le sol de la galerie inférieure, le visiteur marche sur un plan du site archéologique de 5 m x 4m. Cette déambulation se transforme en visite virtuelle lorsqu’il le regarde au travers de l’une des dix tablettes tactiles mises à disposition du public.

Bibracte tablette 2Deux applications permettent de découvrir le site. Dans la première, le mont Beuvray apparait en 3D sous nos pieds selon quatre points de vue différents, notamment une vue aérienne actuelle et une vue de la restitution de la ville à son apogée. La seconde application permet d’explorer les archives produites par les archéologues sur une quarantaine de secteurs remarquables du site. Le visiteur pointe sa tablette sur l’un de ces secteurs du plan au sol, indiqué à l’écran par un point rouge, et des documents, relevés, photos et reconstitutions en 3D apparaissent à l’écran.

Pour permettre aux groupes de profiter de l’animation, les tablettes disposent d’un mode grâce auquel leur contenu est projeté en temps réel sur un grand écran. Le groupe s’installe sur des gradins de l’autre côté du plan.

A moyen terme, le dispositif devrait être décliné pour être proposé directement sur le site archéologique. Les deux applications de la tablette devraient également fusionner.

L’enquête de satisfaction menée par le musée suite à sa rénovation et à la mise en place de ces deux dispositifs a démontré que, si 82% des personnes étaient satisfaites de leur visite, 88% plébiscitent en particulier le « Survol de l’histoire de Bibracte ». Le deuxième dispositif a quant à lui conquis les deux tiers des visiteurs.

Le musée dispose également d’une page Facebook comptant 4300 fans.

Le numérique reste au cœur de la réflexion du musée, puisqu’en mai 2014, celui-ci a organisé un colloque en collaboration avec le Réseau des Grands Sites de France sur le thème «Les outils numériques au service de l’interprétation des sites et territoires patrimoniaux».

SOURCE: Musée de Bibracte

Auteur: Carole Heulin

Date de première publication: 15/10/2014

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Pour son exposition Rubens, Bozar Bruxelles propose un vidéoguide associé à la réalité augmentée

Une application en réalité augmentée guide les visiteurs du Jura Suisse sur les traces des dinosaures

Tablette visioguide et table tactile … Culturespaces offre un voyage numérique au cœur de la Nîmes romaine

Des journées de l’archéologie très numériques au théâtre gallo-romain de Mandeure-Mathay

Cherbourg fait revivre son château avec une application mobile en réalité augmentée

Leicester, une ville antique à visiter en réalité augmentée