Les 2 premières éditions de l’Encyclopedia Britannica (1771 et 1773) maintenant disponibles en ligne gratuitement

Le 10 décembre 2018, une version en ligne de la première édition de l’Encyclopaedia Britannica a été publiée par la National Library of Scotland, sur son site web. Cette mise en ligne gratuite intervient exactement 250 ans après la publication des premières pages de ‘Britannica’ à Édimbourg.

Britannica a été conçu, compilé, imprimé et publié entièrement à Edimbourg. Le 10 décembre 1768, les premières pages ont été publiées. L’Encyclopaedia Britannica est d’ailleurs considérée comme l’une des réalisations durables des Lumières écossaises.

« En tant que pièce maîtresse des Lumières écossaises qui ont façonné notre façon de penser, la «Britannica» mérite d’être célébrée et partagée avec un public aussi large que possible » explique la National Library of Scotland.

Avec un point de vue nettement écossais, la première édition mettait en avant deux thèmes: la science moderne et l’identité écossaise. Des gravures explicites relatives aux sages-femmes ont scandalisé les abonnés et ont été arrachées de chaque copie sous les ordres de la Couronne. Heureusement, la bibliothèque en a une copie complète dans ses collections, qui peut être maintenant consultée gratuitement en ligne grâce à une campagne de financement lancée pour assurer cette numérisation.

image Portaits de William Smellie et Andrew Bell par John Kay - NLS CC BY SA 2.0
Portaits de William Smellie et Andrew Bell par John Kay

‘Britannica’ a été conçu par l’imprimeur Colin Macfarquhar (1744 / 5-1793) et le graveur Andrew Bell (1725 / 6-1809).

William Smellie (1740-1795) fut l’éditeur de la première édition. Il avait avait travaillé pour le «Scots Magazine», qu’il a édité pendant cinq ans à partir de 1760.

Le professeur Stephen Brown, de l’Université Trent en Ontario, a déclaré ce qui suit à propos de Smellie: « Sous sa direction, le « Scots Magazine » a adapté les pratiques d’une encyclopédie, comme l’a souligné Smellie en présentant le volume de 1762 où il a décrit l’encyclopédie comme » un travail destiné à promouvoir la connaissance et à en inspirer l’amour au lecteur « .

Il a ouvert sa préface à la première édition de » l’Encyclopaedia Britannica « en affirmant que l’utilité devrait être l’intention principale de chaque publication ». Cette observation succincte est restée la devise de « l’Encyclopaedia Britannica », même sous sa forme numérique.

Bell, qui avait acquis sa réputation de graveur pour le «Scots Magazine», a réalisé les 160 illustrations sur cuivre.

La première édition de 1771 produite en 3 ans

Initialement publiée en 100 parties hebdomadaires à partir de 1768, il a fallu trois ans pour produire l’encyclopédie, qui était composée de trois volumes lors de sa première impression complète en 1771.

La science moderne et l’identité écossaise étaient les deux thèmes de la première édition. Les articles étaient parfois un peu longs – souvent plus de 100 pages.

image NLS CC BY SA 2.0

Lors de la deuxième édition, « Britannica » a été publié en 10 volumes, le troisième en 18 volumes, puis en 20 volumes.

Les éditions se sont développées au cours du 19ème siècle, avec souvent un contenu écrit par des experts dans leur domaine. Au 20ème siècle, « Encyclopaedia Britannica » est devenue la référence dans le monde anglo-saxon.

2 versions disponibles en ligne

Le site web de la National Library of Scotland propose 2 versions numérisées, celle de 1771 et celle de 1773.

image NLS CC BY SA 2.0image NLS CC BY SA 2.0

L’ appel «Britannica» de la bibliothèque visant à financer la numérisation et la publication de plusieurs éditions se poursuit.

Comme on peut le lire sur le site de la NLS: « Nous avons besoin de votre soutien pour faire de ce projet destiné à célébrer les 250 ans de l’Encyclopaedia Britannica une réalité. Avec votre aide, nous avons numérisé et publié en ligne la première édition de ‘Britannica’ . Nous avons maintenant besoin de votre aide pour conserver et ouvrir 210 autres volumes des premières éditions. Nous aimerions également en faire le sujet d’ateliers spéciaux et d’événements d’apprentissage autour de notre prochaine exposition Scottish Enlightenment. Si vous pouvez soutenir notre appel, veuillez visiter notre page de dons« .

L’Encyclopaedia Britannica’ en ligne .

SOURCE: National Library of Scotland

Photos: NLS CC BY SA 2.0

Date de première publication: 28/12/2018

À-lire-sur-le-site-du-CLIC13

Le projet ENCCRE numérise et met en ligne une version complète, annotée et interactive de l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert

14 universités américaines s’associent pour créer une encyclopédie mondiale en 3D qui catalogue plus de 20 000 vertébrés

La Bibliothèque Humaniste de Selestat rouvre ses portes avec une médiation numérique très enrichie

Grâce à la diffusion numérique de leurs archives, Flaubert, Jane Austen et Gabriel Garcia Marquez reprennent vie

Laisser un commentaire