La tapisserie et le musée des Beaux Arts de Bayeux rouvrent virtuellement en février 2021

Partager :

La municipalité de Bayeux a annoncé le 10 février 2021, la réouverture virtuelle des musées de la ville, le MAHB et la Tapisserie de Bayeux, qui sont fermés depuis octobre 2020. Pour la première fois, le panorama complet de la Tapisserie est accessible en ligne et en très haute définition sur le site du musée, offrant une qualité d’images inexistante jusqu’ici sur Internet. Quant au Musée d’Art et d’Histoire Baron Général (MAHB), ses collections d’art et d’histoire se dévoilent désormais à distance grâce à une visite virtuelle.

  • Les collections du MAHB à découvrir en ligne

Après la réalisation d’une captation numérique du musée en janvier 2021, une visite virtuelle qui propose une déambulation dans les 14 espaces du MAHB, à la découverte des collections d’art et d’histoire a été réalisée. La visite virtuelle est désormais accessible sur le site internet des musées de Bayeux et sur l’application EXPLOR VISIT (Appstore / Google Play).

https://twitter.com/BayeuxMuseum/status/1359492180784652288

D’abord, une vue extérieure de la place de l’Arbre de la Liberté et de la Cathédrale contextualise le quartier où se trouve le musée.  Puis l’internaute est  » téléporté » dans le musée et a la possibilité de découvrir les œuvres majeures ou exceptionnelles du musée grâce à la présence de points d’intérêt informatifs, cliquables pendant son parcours.

  • Explorer la Tapisserie de Bayeux en ligne

La Tapisserie de Bayeux est entrée dans une nouvelle ère de médiation pour le grand public grâce à la création d’un panorama numérique qui permet son exploration depuis son écran d’ordinateur ou sa tablette.

Construit à partir des clichés de la Fabrique de patrimoines en Normandie, réalisés en 2017 sur l’œuvre hors de sa vitrine et recalés par les équipes de l’Université de Caen Normandie, de l’Ensicaen et du CNRS, ce panorama numérique en haute définition était un outil très attendu par le monde scolaire, notamment britannique, ainsi que par le public international.

Depuis la page de consultation sur le site Internet du musée, l’internaute accède à la toile brodée dans son intégralité. Les 70 mètres de l’œuvre sont ainsi visibles grâce à une image de base de 500 000 pixels de long sur 5 500 pixels de haut

Parmi les outils d’exploration à disposition, la fonction zoom permet de visualiser l’œuvre dans son ensemble lorsque qu’elle est au minimum et d’aller jusqu’aux détails des motifs brodés en focus maximum. Le panneau d’information latéral propose les traductions des inscriptions latines en français et en anglais, et une règle graduée en bas de l’écran permet de naviguer rapidement vers une scène choisie.

Cette représentation numérique inédite de l’œuvre, construite par les équipes de l’Université de Caen Normandie et de Bayeux Museum, a été confiée à la Ville de Bayeux pour sa diffusion et sa valorisation.

Ce volet numérique participe aussi directement au projet global de refonte du musée, puisqu’il permettra de créer, par exemple, des nouveaux outils de médiation dans le parcours de visite.

  • Une restauration de la tapisserie de Bayeux à partir de 2024

Cette exploration numérique unique tombe également à point nommé, à la veille d’une fermeture forcée du musée de la Tapisserie, pour cause de restauration de cette dernière.

Dans le cadre du projet de rénovation du musée, le comité scientifique en charge du suivi des opérations de conservation-restauration a estimé qu’une restauration de l’œuvre était nécessaire.

Elle devrait être programmée à l’horizon 2024 quand l’établissement muséal actuel devra fermer ses portes au public pour entrer en phase de travaux en vue de la création du nouveau musée (ouverture à l’horizon 2026).

Le but de cette opération sera de stabiliser les altérations structurelles telles les déchirures, de procéder à un dépoussiérage précis de l’œuvre et surtout de limiter les tensions pesant aujourd’hui sur la toile de lin médiévale, causées notamment lors de restaurations anciennes.

SOURCES: Musées de Bayeux

PHOTOS: Musées de Bayeux, MAHB

PHOTO CAROUSEL: Capture d’écran de la visite virtuelle du MAHB

Date de première publication: 18/02/2021

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Covid-19 / Tour de France des initiatives musées & monuments dans un contexte de re-confinement 

. Les 70 mètres de la tapisserie de Bayeux deviennent un fichier numérique de 10 gigaoctets destiné aux chercheurs et au futur musée

. Justine Emard (projet AURA): « avec l’application en réalité augmentée, Je souhaitais faire parler les murs de la ville de Bayeux »

. La ville de Bayeux se visite en réalité augmentée avec l’application mobile AURA et l’artiste Justine Emard

. La Tapisserie de Bayeux revient à la cathédrale en version numérique et en vidéo mapping

Partager :

Laisser un commentaire