L’histoire rejoint le numérique avec le lancement du musée virtuel consacré à Nelson Mandela. Plus de 2000 documents, photos, vidéos sont ainsi répartis en sept sections ou sept salles d’exposition. Ce nouvel espace en ligne retrace pas moins de 83 ans d’histoire du premier président noir de l’Afrique du Sud.

Une légende accessible en ligne

De 1929, avec une carte de membre de l’Église méthodiste, à 2012, avec une photographie prise en compagnie de son arrière-petit-fils Qheya II Zanethemba, les documents personnels de Mandela sont contextualisés et démocratisés. Ce site présente également des dessins ou travaux inédits de Nelson Mandela.

La collection en ligne rend également accessible des archives plus intimes, tels que ses écrits, durant ses 27 ans d’emprisonnement à Robben Island.

Un partenariat avec l’Institut Culturel Google

Pour la création de ce musée virtuel, le Nelson Mandela Centre of Memory de Johannesburg s’est associé à l’Institut Culturel Google (article à lire) et a obtenu un investissement de 1,25 million de dollars. Si le musée, propriétaire des contenus a pu déterminer la sélection mises en ligne, Google a apporté une assistance technique.

Steve Crossan, directeur de l’Institut Culturel de Google explique que ce projet a pour objectif de “rassembler les histoires communes de l’humanité pour les mettre à disposition du plus large public possible, et aider chacun à raconter ces histoires. Et parmi ces histoires il n’y a rien d’aussi inspirant, d’aussi intéressant que celle de Nelson Mandela”.

Après le mémorial de la shoah et les manuscrits de la Mer Morte, il s’agit du 3ème projet culturel mondial soutenu par l’Institut Google.

Retrouvez ce nouveau musée virtuel et consultez les archives en ligne.

Auteur : Simon Hübe

Date de première publication: 04/04/2012 

A lire sur le site du CLIC France :
27.02.2012 – Art et Histoire se conjugent sur les sites web des musées américains
13.02.2012 – Cranach Digital Archive dévoile plus de 400 oeuvres de l’artiste en ligne
7.12.2011 – Google ouvre son Institut culturel européen à Paris