Dans le cadre de Jurassica, programme de mise en valeur du patrimoine paléontologique du Jura, l’espace Dinotec propose depuis le 3 septembre 2014 une application en réalité augmentée pour découvrir le site de Porrentruy et partir sur les traces des dinosaures.

jurassica animation_apatosaurus_still_C1

Soutenu par le programme JURASSICA, le canton suisse du Jura a développé le projet Dinotec à Porrentruy (Suisse). Cet espace d’interprétation scientifique met en valeur un site paléontologique unique en Europe, où une décennie de fouilles a permis de mettre à jour plus de cent traces de dinosaures.

Lorsque les visiteurs découvrent le site, des questions récurrentes surviennent : quelle était la taille des dinosaures par rapport à la nôtre ? Quelles étaient les dimensions de leurs pieds, de leur cou ou de leur queue ? Les dinosaures vivaient-ils dans la ville  de  Porrentruy ?  Comment  leurs  empreintes  ont-elles  pu  être  préservées si longtemps ?

Fidèle à l’origine de son nom (Dinotec est la rencontre des DINOsaures et de la TEChnologie), le centre a toujours souhaité associer les dinosaures aux nouvelles technologies pour permettre une meilleure compréhension de cet univers finalement peu connu, en enrichissant la médiation et en répondant à toutes ces interrogations.

Associer dinosaures et technologie

La médiation de la Dinotec a ainsi été tournée vers le numérique et le didactico-ludique.

. Des tableaux d’information renseignent sur  le  site,  les  dinosaures,  leurs  traces, leurs pistes, et le mur d’enceinte de la cour intérieure présente des silhouettes de dinosaures grandeur nature au design très contemporain.

. Les nombreuses traces des dinosaures sont visibles aujourd’hui sous des vitres de protection et un nouveau système de plaques de verre. La nuit, celles-ci sont éclairées par des LED, « dont les ombres projetées horizontalement donnent à la lumière un effet saisissant, qui fait davantage encore ressortir les empreintes ». Une visite tard un soir d’été ou en fin d’après-midi l’hiver est donc particulièrement enrichissante.

jurassica rsz_jurrassica_app_markertest_2 (2)

Une application mobile avec réalité augmentée

jurassica planFMais depuis le 3 septembre 2014, Jurassica propose également une application pour découvrir le site sur tablette, appelée « Paléoskop ».

Celle-ci contient un carnet de terrain interactif et utilise la réalité augmentée et des visualisations en 3D pour faire apparaître des éléments invisibles ou disparus. Il suffit au visiteur de pointer la tablette vers des marqueurs et les animations ou informations correspondantes s’affichent à l’écran.

Comme l’explique Jurassica: « Cette technologie de pointe permet de voir des éléments jusqu’alors invisibles et propose de nombreux contenus paléontologiques. Le visiteur se glisse dans la peau d’un paléontologue et se lance à la recherche des dinosaures, de leurs traces et de la vérité qui se cache derrière les nombreux mythes au sujet de ces animaux disparus. Avec ce nouvel outil mobile, la Dinotec se révèle comme un véritable musée interactif en plein air. »

Disponible en trois langues, l’application est proposée sur des tablettes à louer directement au Jurassica Museum de Porrentry, au prix de 10 francs suisses (8.25 euros). La réalisation de l’application, confiée aux société Ikonaut et Ludic, a coûté  150 000 francs (124 000 euros).

Teaser de l’application:

L’innovation pour une stratégie de mise en valeur et d’attractivité touristique

Si l’objectif de l’application est de permettre aux visiteurs de mieux comprendre les dinosaures et la paléontologie. Il s’agit également de mettre en valeur le patrimoine paléontologique de la région grâce à une technologie innovante, tout en renforçant son attrait touristique.

SOURCE: Jurassica / Dinotec

AUTEUR: Carole Heulin

Date de première publication: 10/09/2014

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Au museum d’histoires naturelles de NY, des élèves recréent le squelette d’un dinosaure grâce à l’impression 3D

Dinosaures, Lascaux et de Vinci: à chaque exposition son dispositif numérique

Des dinosaures et des e-albums déferlent sur iPad