La Smithonian Institution lance une ligne de bijoux issue de ses collections !

Partager :

La Smithsonian Instotution n’en finit pas d’innover .. et de faire parler d’elle. La première institution muséale américaine et la seule qui bénéficie d’une très large subvention fédérale (797 M$ en 2011) se lance dans la bijouterie. Le Museum d’histoire naturelle du Smithsonian de Washington lance une ligne de bijoux qui sera vendue sur la principale chaine américaine de téléachat. Imaginons Pierre Bellemare venant au secours du jardin des plantes !

Bracelet, broches et autres …

bijoux2

Le Smithsonian de Washington accordera une licence sur certaines de ses pierres précieuses pour créer une ligne de bijoux avec le réseau commercial QVC. La ligne QVC, qui sortira à l’automne, sera d’abord basée sur le diamant d’espoir de la collection du musée. Mais ce n’est qu’un début !

La collection compte près de 375 000 oeuvres dont les boucles d’oreille de Marie Antoinette. Certains bijoux, anneaux, bracelets, épingles et autres broches seront basés sur les designs des pièces du musée, tandis que d’autres seront simplement inspirés par la collection. Toutefois, la ligne n’inclura pas de réels diamants mais des pierres semi-précieuses.

Une mobilisation générale !

Les conservateurs aideront à surveiller la création de la ligne de bijou et enregistreront des entretiens pour la chaine QVC.

bijou
Cette collection de bijoux fait suite aux licences déjà accordées par le Smithsonian pour des meubles, éclairages ou encore des livres basés sur les collections du musée. Une chaine de télévision a également été lancée en 2006 avec Showtimes Networks.

La Smithsonian Institution est à but non lucratif et cherche à couvrir une dette de 2,5 milliards de dollars résultante de ses lourds investissements … Même si les termes de l’accord n’ont pas été divulgués, QVC reversera à l’institution muséale des royalties sur les ventes.

Le site internet de la Smithsonian Institution.

Partager :

Leave a Comment