[DOSSIER] Tour de France: ouvertures et réouvertures de musées et lieux de patrimoine en 2024 (15/02/2024)

Partager :
Temps de lecture : 15 min

Nantes, Paris, Rouen, Saint-Paul de Vence, Toulouse, Troyes … des lieux culturels et artistiques vont ouvrir ou rouvrir leurs portes dans les prochains mois. Ce dossier du CLIC France propose un panorama des créations, rénovations et extensions de musées et lieux culturels réalisées ou programmées en France en 2024. 

Photo carrousel: une des salles de l’extension de la Fondation Maeght © Glamodrama pour Silvio d’Ascia Architecture

(RE)OUVERTURES EFFECTIVES EN 2024

. Musée de la Fondation Bemberg à Toulouse (réouverture le 2 février 2024)

(RE)OUVERTURES PROGRAMMEES EN 2024

. Géode de Paris (réouverture au Printemps 2024)

. Cité Immersive Viking, à Rouen (ouverture au Printemps 2024)

. Rénovation du Musée d’art moderne de Troyes – Acte 2 (ouverture le 16/04/2024)

. Musée Dobrée, à Nantes (réouverture en mai 2024)

. Musée de l’Armée Paris : ouverture du nouveau parcours permanent de 400 m² consacré à l’histoire de l’Hôtel national des Invalides (mi-juin 2024)

. La Fondation Maeght augmente sa surface d’exposition (ouverture le 29/06/2024)

. Musée Jacquemart André, à Paris (réouverture en septembre 2024)

. Cathédrale Notre-Dame-de-Paris (réouverture le 8 décembre 2024)

. Musée Pierre Cardin, à Paris (date d’ouverture non annoncée)

(RE)OUVERTURES EFFECTIVES EN 2024

  • Musée de la Fondation Bemberg à Toulouse (réouverture le 2 février 2024)

A Toulouse, le musée de la fondation Fondation Bemberg a rouvert ses portes le 2 février 2024, après une fermeture en 2020 pour des travaux d’embellissement et de restructuration.

Avec 2 ans de retard, les amateurs d’art découvrent les nouveaux espaces consacrés aux expositions temporaires ainsi qu’une toute nouvelle muséographie.

L’accueil des visiteurs est également amélioré par une nouvelle billetterie-boutique et un accès spécialement dédié aux personnes à mobilité réduite.

Inauguré en janvier 1995 par son créateur, M. Georges Bemberg, le musée de la Fondation Bemberg se trouve dans l’Hôtel d’Assézat – l’un des plus beaux monuments de la Renaissance de Toulouse, classé monument historique en 1914.

“Des œuvres d’art abritées par une œuvre d’art”, le musée est ainsi présenté par Ana Debenedetti, directrice depuis juillet 2022 après des années passées au Victoria & Albert Museum de Londres.

Plus de 700 œuvres de Titien à Picasso

La collection de la Fondation comprend “plus de 700 œuvres”, peintures, sculptures et objets d’art décoratif dont 400 sont présentées dans les 800 m2 d’espace muséal de la fondation.

Pour la peinture ancienne, les Vénitiens de la Renaissance, Titien, Tintoret et Véronèse, cohabitent avec les écoles du Nord, notamment représentées par cinq œuvres de Lucas Cranach l’Ancien. Le XVIIe et le XVIIIe siècle sont présents avec Francisco de Zurbaran (tableau acquis en 2018), Luca Giordano, Antoon Van Dyck, Elisabeth-Louise Vigée-Lebrun, François Boucher… Georges Bemberg avait également collectionné les artistes modernes et notamment les impressionnistes, Caillebotte, Pissarro, Monet ou Renoir, les avant-gardes du début du XXe comme Signac, Vuillard, Derain, Braque, Vlaminck, mais également Degas, Gauguin, Rodin, Matisse, Egon Schiele et Picasso.

La Fondation Bemberg possède également le plus important ensemble de Pierre Bonnard après le musée d’Orsay et le musée Bonnard du Cannet. Une trentaine de ses toiles ornent les murs de la dernière salle.

Pendant les travaux, le musée a dévoilé le chantier et le nouvel accrochage des œuvres grâce aux crayons de l’artiste Christelle Téa.

www.francetvinfo.fr/culture/arts-expos/a-toulouse-la-fondation-bemberg-rouvre-ses-portes-apres-travaux-une-fabuleuse-collection-d-art-de-nouveau-accessible-au-public (31/01/2024)

(Source: Fondation Bemberg)

(RE)OUVERTURES PROGRAMMEES EN 2024

  • Géode de Paris (Réouverture au Printemps 2024)

La Géode rouvre ses portes au printemps 2024 et proposera une expérience cinématographique unique à Paris avec de nouveaux écrans IMAX.

Inaugurée il y a 32 ans et fermée depuis 2018 pour d’importants travaux de rénovation, la Géode s’apprête à ouvrir à nouveau ses portes au grand public dès le printemps 2024. Désormais exploitée par Pathé, ce mythique cinéma, réputé pour sa programmation haut de gamme et son architecture hors du commun, va offrir une expérience totalement inédite grâce à ses nouveaux écrans IMAX.

Située en plein cœur du Parc de la Villette à côté de la Cité des sciences et de l’industrie, la Géode est une figure emblématique du paysage culturel parisien. Sa structure sphérique en acier de 36 mètres de diamètre, œuvre de l’architecte Adrien Fainsilber, fait partie intégrante du paysage du parc.

Avec son écran géant de 1 000 m² qui recouvre la quasi-totalité de la salle, la Géode offre une immersion cinématographique inégalée. Inclinée à 27° par rapport à l’horizon, la salle confère au spectateur l’illusion de faire partie intégrante du film.

A l’occasion de sa réouverture prochaine, les cinéphiles auront le privilège de découvrir une technologie de projection dernière génération avec les programmes en IMAX.

La Géode va poursuivre sa mission éducative avec des documentaires de grande qualité, auxquels s’ajouteront des courts-métrages, des longs-métrages et des films d’animation haute définition.

La date précise de la réouverture ainsi que le programme de la nouvelle saison seront bientôt disponibles.

(Source: presse)

  • Cité Immersive Viking, à Rouen (Ouverture au Printemps 2024)

Située en bord de Seine à Rouen sur un espace de près de 1 000 m2, la Cité Immersive Viking transportera le public au cœur de l’histoire des Vikings en Normandie.

Dans un parcours offrant une expérience immersive inédite, à la fois sensorielle, narrative et ludique, la Cité Immersive Viking fera voyager à la découverte de la culture scandinave, son artisanat, sa mythologie, son histoire, et ses apports fondamentaux à la culture française d’aujourd’hui.

A partir de décors historiques, de murs vidéos 360° ou encore de dispositifs musicaux 3D, les visiteurs pourront revivre les grandes expéditions vikings et découvrir l’héritage de cette époque de la région.

Un labyrinthe de 5 salles thématiques proposera une expérience d’environ 45 minutes.

L’objectif de Cité immersive viking est d’accueillir 100 000 visiteurs par an. Et le tarif d’entrée envisagé oscillera autour de 15 euros.

Cité Immersive Rouen est la première du réseau qui sera déployé en France par la société Cité Immersives.

Cités immersives est une jeune entreprise, créée en 2023. “Aujourd’hui il y a environ 1000 musées en France. 30 % des Français vont dans des musées et nous pouvons constater que les musées d’histoire ont une conception vieillotte puisque 70 % des visiteurs trouvent leur découverte ennuyante alors que 83 % des Français se disent intéressés par l’histoire”, expose Jean Vergès, fondateur et président de Cités immersives.

Cité Immersive Viking: ouverture prévue au printemps 2024.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par CITÉS IMMERSIVES (@cites.immersives)

https://actu.fr/normandie/rouen_76540/rouen-a-quoi-ressemblera-la-cite-immersive-viking-sur-les-quais-rive-gauche_60313407.html (09/11/2023), www.radiofrance.fr/francebleu/podcasts/l-invite-de-8h15-france-bleu-normandie-rouen/ecrans-videos-son-la-future-cite-immersive-de-rouen-doit-attirer-un-public-plus-large-8887569 (10/11/2023)

(Sources: Cité Immersives, presse)

  • Rénovation du Musée d’art moderne de Troyes – Acte 2 (ouverture le 16/04/2024)

Le musée d’Art Moderne de la la ville de Troyes conserve une riche collection d’art du XXe siècle, notamment de Courbet, Rodin, Derain, Degas, Modigliani et Picasso. Après quatre années de travaux de rénovation entamé en 2018, le musée installé depuis 1982 dans l’ancien Palais Episcopal ouvre l’ensemble de ses nouveaux espaces le 16 avril 2024.

Une première étape de réouverture avait eu lieu le 27 décembre 2022, avec un espace de préfiguration au rez-de-chaussée retraçant l’histoire des collections, les artistes phares du musée ainsi que la préfiguration de la seconde partie du parcours permanent sur l’art de l’entre-deux guerres à la fin des années 1960; le début du parcours permanent au 2nd étage présentant l’art de la seconde moitié du 19e siècle et du début du 20e siècle, des Réalistes aux variations autour du cubisme, en passant par les œuvres dites « fauves » et la collection de sculptures d’Afrique et d’Océanie; un nouveau cabinet d’arts graphiques pour une présentation par rotation du fonds d’arts graphiques et des livres d’artistes; une mise en accessibilité de l’intégralité du bâtiment pour les personnes à mobilité réduite et un nouvel accueil agrandi comprenant boutique, toilettes et vestiaires. L’acte 1 de la réouverture donnait également accès à un jardin métamorphosé en lieu de vie et au parcours enrichi de nouvelles sculptures contemporaines, notamment de Germaine Richier et Jean-Pierre Raynaud.

Vaste programme de rénovation

À terme, le musée rénové comprendra :
. un nouveau parcours des collections permanentes étendu sur près de 400 m2 supplémentaires
. un espace de 400 m2 dédié aux expositions temporaires
. un atelier pédagogique dont la surface est doublée pour mieux accueillir les groupes
. et de nouveaux espaces dédiés à l’événementiel.

La rénovation du musée d’Art moderne est financé par l’État/DRAC Grand Est, la Région Grand Est, le Département de l’Aube, Troyes Champagne Métropole et la Ville de Troyes.

La modernisation du musée d’Art moderne s’inscrit dans le cadre d’un projet muséal global qui prévoit aussi la rénovation du musée des Beaux-arts et d’Archéologie et la création du Centre Européen Maille Mode Marques sur le site du Vouldy. 17,9 millions d’euros seront investis par la ville en faveur de ces trois lieux.

Un tableau surprise

En attendant la seconde phase d’ouverture, une surprise accueille déjà les visiteurs au deuxième étage. En 2018, lors de la restauration d’un tableau de Robert Delaunay représentant des athlètes des Jeux Olympiques de 1924, les experts ont découvert une seconde peinture sur l’envers de la toile, recouverte de peinture blanche. L’enquête a révélé une représentation de Bella Chagall, femme du peintre russe. Le nouveau parcours dévoile ce tableau inédit au public à travers une installation miroir.

Un podcast raconte la rénovation du musée

Depuis septembre 2023, la série podcast #DessineMoiUneCollection présente les collections du musée d’Art moderne de Troyes – Collections nationales Pierre et Denise Lévy et raconte le chantier de rénovation.

Cette série en 11 épisodes accompagne la réouverture au public du musée d’Art moderne de Troyes au terme de quatre années de travaux. L’épisode 6 de la série consacrée au mystère du tableau caché de Delaunay a été publié le 25 janvier 2024.

www.musees-troyes.com/art-moderne/ 

(Source: Musées de Troyes, presse)

  • Réouverture du Musée Dobrée, à Nantes (18 mai 2024)

Le nouveau musée Dobrée, à Nantes, ouvrira ses portes au grand public le 18 mai 2024, à l’occasion de la nuit des Musées, a annoncé le Département de Loire-Atlantique.

En travaux depuis 2021, les trois bâtiments ont terminé leur métamorphose et le jardin est en cours de plantation.

Couvrant 500 000 ans d’histoire et cinq continents à travers 2 400 objets présentés, le nouveau musée offrira aux visiteurs “une expérience inédite pour raconter l’histoire originale et curieuse de ses collections”.

Le nouveau musée est installé dans trois bâtiments d’époque différente: un Manoir du 15e siècle, un palais de style médiéval du 18e siècle et un bâtiment moderne des années 1970.

Le parcours se veut chronologique et thématique, avec une surface augmentée d’un tiers pour les collections permanentes.

Parmi les espaces nouvellement ouverts au public, les sous-sols du palais Dobrée accueilleront les pièces antiques des expositions permanentes : de l’archéologie du territoire jusqu’aux Vikings. Le rez-de-chaussée sera consacré au Moyen-Âge et à l’orfèvrerie avec une pièce mythique, le reliquaire en or du cœur d’Anne de Bretagne, qui sera la pièce vedette du musée.

Puis, le musée racontera l’histoire de Nantes jusqu’à l’histoire moderne et les legs des collectionneurs. Le dernier étage dans les combles du Palais Dobrée sera réservé au thème des “ailleurs” : avec notamment des objets en provenance d’Océanie qui seront exposés pour la première fois.

Le projet comprend également un impressionnant jardin anglo-normand, un café et une librairie.

Déjà revu à la hausse en 2020, le coût du chantier de rénovation du musée Dobrée, propriété du Département de la Loire-Atlantique, va finalement passer de 43 à 50 millions d’euros. Soit le double de l’enveloppe prévue à l’origine, en 2016. 

En 2016, le concours pour la rénovation du musée Dobrée a désigné les équipes lauréates: l’Atelier Novembre (architecte), l’agence Moabi (paysagiste) et les Ateliers Adeline Rispal (scénographe).

Des ateliers citoyens de sensibilisation ont été menés de 2017 à 2022 afin d’accompagner par le regard des usagers toutes les étapes de cette renaissance.

www.loire-atlantique.fr/44/tout-savoir-sur-/musee-dobree-le-musee-de-toutes-les-curiosites/c_1272784

france3-regions.francetvinfo.fr/pays-de-la-loire/loire-atlantique/nantes/le-reliquaire-d-anne-de-bretagne-de-nouveau-visible-a-partir-de-mai-2024-au-musee-dobree-a-nantes-2893694.html (21/12/2023)

www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/loire-atlantique/musee-dobree-la-facture-salourdit-encore-90cc0894-6c1d-11ee-b9a5-ad1ff4e9f9fb (16/10/2023)

(Source: Musée Dobrée, Département de Loire-Atlantique)

  • Musée de l’Armée Paris : ouverture du nouveau parcours permanent de 400 m² consacré à l’histoire de l’Hôtel national des Invalides (mi-juin 2024)
Retraçant la vie du monument fondé, en 1674, par Louis XIV à l’intention de ses soldats blessés ou âgés, le nouveau parcours permettra de mieux appréhender les liens entre le musée de l’Armée et les Invalides.

Composé de quatre espaces (une salle d’exposition, une salle immersive, un espace d’accrochages renouvelés et une section « Grand.e Invité.e »), le parcours « L’Hôtel des Invalides : entre histoire et mémoires » est la première étape du grand projet d’extension et de transformation du Musée de l’Armée, MINERVE.

Un parcours pour retracer l’histoire des Invalides

Témoin majeur de l’histoire de France qui en fait un site régalien dès sa fondation en 1674, l’Hôtel des Invalides a évolué au fil des régimes politiques en vigueur : d’abord hôpital sous l’Ancien Régime, puis panthéon militaire sous l’Empire et enfin site patrimonial sous la République.

C’est ce que le parcours « L’Hôtel des Invalides : entre histoire et mémoires » entend montrer à travers 26 pièces singulières, qui relatent et incarnent trois siècles d’histoire.

Quatre espaces et quatre regards sur le musée de l’Armée

Accessible directement depuis le nouvel accueil du Musée installés dans le hall Orient réaménagé, le parcours « Hôtel des Invalides : entre histoire et mémoires » se développe en rez-de-chaussée.

Selon une scénographie créative imaginée par l’atelier Helft&Pinta, la visite commence dans la salle Vauban, ancien réfectoire des pensionnaires des Invalides aux décors fastueux.

Trois autres espaces situés dans le corridor de Valenciennes sont ensuite proposés :

une salle immersive, offrant une rencontre nouvelle entre le visiteur et le bâtiment, conçue comme un véritable spectacle avec une forte dimension esthétique et sensorielle;
un espace d’accrochages renouvelés, consacré à l’actualité du musée de l’Armée, qui propose des explorations thématiques des collections. À l’occasion des Jeux olympiques et paralympiques de Paris en 2024, la première éditorialisation (juin 2024 – mai 2025) aborde la question des liens entre le sport et le monde militaire;
– enfin, le dernier espace, intitulé « Grand.e Invité.e », offre la possibilité à une personnalité du monde militaire, artistique, scientifique, sportif ou politique d’investir le Musée et de prendre la parole à travers la sélection d’une ou deux pièces parmi les collections.

Améliorer l’accueil des visiteurs à l’occasion des J.O.P. 2024

L’augmentation régulière de la fréquentation du Musée (près de 1,2 million de visiteurs en 2023) nécessitait de revoir les modalités d’accueil du public afin de mieux gérer les flux et de garantir une meilleure expérience de visite.

C’est désormais chose faite avec le réaménagement du hall d’accueil et le déplacement de la billetterie, qui interviennent au moment où les Invalides, à côté de l’Esplanade du même nom, site olympique et paralympique, s’apprête à recevoir des visiteurs toujours plus nombreux.

Dans le cadre du projet Minerve, 3 autres nouveaux parcours seront créés : “Forces armées et engagement militaires de la France”; “Après 1945 : de la Guerre froide à nos jours” et “Colonisation, décolonisation : une histoire en partage”.

www.musee-armee.fr/minerve-le-musee-de-demain.html

(Source: Musée de l’Armée)

  • La Fondation Maeght (Saint-Paul de Vence) augmente sa surface d’exposition par une ingénieuse extension du bâtiment (ouverture le 29/06/2024)

La Fondation Maeght, dotée d’une des plus importantes collections d’art moderne et contemporain d’Europe, va augmenter sa surface d’exposition afin d’exposer plus largement ses chefs-d’œuvre. “Il ne fallait rien ajouter mais au contraire soustraire” a déclaré Silvio d’Ascia, Architecte de l’extension.

Dans cette perspective, l’architecte Silvio d’Ascia a conçu une extension du bâtiment de Saint-Paul de Vence en accord avec la construction initiale de Josep Lluis Sert, labellisée “architecture contemporaine remarquable”. Elle en respecte la structure et l’esprit originels tout en permettant de nouvelles possibilités de programmation pluridisciplinaire au retentissement international.

Près de 600 m² d’exposition en plus 

La surface de la Fondation ainsi augmentée (500 m2 d’extension et 80 m2 de reconversion d’espaces existants) rendra possible la conception et le développement d’expositions uniques toujours plus ambitieuses.

Mais aussi la mise en valeur du fonds de bibliophilie, des concerts, conférences, journées d’études, performances…

Générer de nouvelles ressources

Le projet permettra également de diversifier le modèle économique de la Fondation qui pour son fonctionnement et sa programmation travaille avec ses ressources propres.

Il prévoit ainsi deux nouvelles salles reliées par une galerie, ainsi q’un espace introductif à la grande salle, offrant un nouveau parcours intérieur (incluant des élévateurs PMR) et extérieur. 

Ces nouveaux espaces sont creusés en sous-sol et s’ouvrent par de larges baies vitrées vers la pinède (à l’arrière du bâtiment).

L’achèvement des travaux d’extension, prévu pour juin 2024, marquera un tournant majeur de la Fondation Maeght à l’occasion de son 60e anniversaire.

“La Fondation Marguerite et Aimé Maeght n’est ni un musée, ni une galerie. Elle a été créée par ma famille qui a souhaité, dès le début, exposer les artistes que nous avons toujours soutenus. Quelle joie de disposer de nouveaux espaces. Dès l’ouverture, mes parents envisageaient d’ajouter des salles d’exposition. Cette extension permettra d’exposer les richesses de la collection de la Fondation que nous ne pouvions présenter. Je vous donne rendez-vous à l’été 2023 pour l’exposition Riopelle et à l’été 2024 pour l’inauguration des nouvelles salles fêtant ainsi les 60 ans de la Fondation !” a déclaré Adrien Maeght, Président de la Fondation Maeght.

L’extension ouvrira le 29 juin 2024 avec une exposition temporaire “Amitiés, Bonnard-Matisse” ainsi qu’un mois de célébrations pour les soixante ans de la Fondation Maeght (au programme : danse, concerts, lectures, DJsets…).

www.fondation-maeght.com/la-fondation-sagrandit

france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/alpes-maritimes/a-saint-paul-de-vence-la-fondation-maeght-s-agrandit-2659396.html (22/11/2022); www.lefigaro.fr/culture/patrimoine/la-fondation-maeght-s-offre-un-ecrin-augmente-pour-2024-20221120 (20/11/2022);

(Source: Fondation Maeght. Photos: © Glamodrama pour Silvio d’Ascia Architecture)

  • Grand Palais, Paris (juillet 2024)

Fermé au public depuis trois ans, l’un des lieux les plus emblématiques de la capitale française rouvre une petite partie de ses nouveaux espaces pour les Jeux Olympiques et Paralympiques en juillet 2024.

La nef accueillera plusieurs disciplines sportives mais sera à nouveau refermée en août 2024, dans le cadre de la finalisation du vaste programme de rénovation du Grand Palais (valorisation du patrimoine (notamment la Nef restaurée), ouvertures à la lumière du jour, décloisonnement de salles d’exposition et amélioration de l’accessibilité).
rouverture Grand Palais nouveaux muses France 2024
Modélisation 3D du futur Grand Palais à Paris.© Chatillon Architectes pour la Rmn.

Les visiteurs pourront découvrir le nouveau Grand Palais, dans son intégralité, au printemps 2025. L’entrée du Grand Palais et du Palais de la découverte se fera par la même porte, permettant aux publics de circuler entre les espaces et d’accéder à des activités et services gratuits.

www.grandpalais.fr/fr/thematique/le-nouveau-grand-palais

(Source: RMN-GP)

  • Réouverture du musée Jacquemart-André (1er septembre 2024)

Jusqu’au 1er septembre 2024, le musée Jacquemart-André à Paris ferme ses portes pour réaliser de grands travaux de restauration.

Le musée, légué en 1912 par Nélie Jacquemart-André à l’Institut de France et confié à nouveau à Culturespaces en gestion déléguée, se refait une beauté pendant un an.

Plusieurs chantiers de restauration sont réalisés dans l’hôtel particulier, sous la conduite de l’Institut de France, pour préserver le bâtiment protégé au titre des Monuments historiques. Les restaurations portent notamment sur le monumental escalier à double volée, prouesse architecturale de l’hôtel sans doute conçu par l’agence de l’architecte Parent.

“C’est une construction féerique, d’une légèreté surprenante malgré la densité des matériaux qui la composent : la pierre, le fer, le bronze”, précise l’Institut de France dans un communiqué.

Le fumoir et le plafond de la salle à manger peint par Tiepolo seront également restaurés. Des tests récents ont permis de découvrir l’aspect originel de la fresque de Tiepolo qui représente La Renommée annonçant l’arrivée du roi Henri III et qui provient de la Villa Contarini de Mira.

Giambattista Tieppolo, La renommée annonçant la visite du roi Henri III, vers 1745, Paris, Musée Jacquemart-André © Institut de France / Charles Duprat

Aussi, pour se rapprocher de son aspect d’origine, la cour du musée sera revégétalisée et les sculptures seront davantage mises en lumière. Pour améliorer l’expérience de visite et l’accessibilité du site aux personnes à mobilité réduite, le restaurant et la boutique seront également réaménagés.

Des prêts pendant les travaux 

Dans le testament de Nélie Jacquemart, les conditions d’ouverture du musée et l’endroit précis de chaque œuvre sont stipulés. Le légataire doit respecter ces conditions et les prêts des œuvres de la collection ne sont pas possibles lors de l’ouverture du musée. Puisque le lieu est en travaux, les œuvres peuvent, dans ce cas précis, être prêtées pour être vues. La fermeture temporaire du lieu rend donc possible le prêt exceptionnel de plusieurs œuvres majeures.

Parmi les prêts remarquables déjà annoncés par le musée on compte “Les Pèlerins d’Emmaüs”, le “Portrait de la princesse Amélie de Solms” et le “Portrait du docteur Arnold-Tholinx”, chefs-d’œuvre de Rembrandt qui sont présentés dans la Galerie de Psyché au château de Chantilly, en parallèle de l’exposition « Par-delà Rembrandt, estampes du siècle d’or néerlandais » du 14 octobre 2023 au 8 janvier 2024.

Rembrandt van Rijn, Les Pèlerins d’Emmaüs, vers 1628, Paris, Musée Jacquemart-André © Institut de France / Christophe Recoura

“Saint Georges terrassant le dragon”, tableau emblématique de Paolo Uccello (1397-1475) considérée comme l’œuvre la plus rare de la collection italienne du musée, voyage au Louvre-Lens du 27 septembre 2023 au 15 janvier 2024 pour faire partie des « Animaux fantastiques ». Enfin, le Portrait d’homme”, un pastel de Valade (1710-1787) que Nélie Jacquemart avait choisi pour décorer sa propre chambre, est accroché dans “Berthe Morisot et l’art du XVIIIe siècle” au musée Marmottan Monet, du 18 octobre 2023 au 3 mars 2024.

Chaque année, le musée Jacquemart-André accueille près de 400 000 visiteurs.

(Sources: Culturespaces, presse)

  • Cathédrale Notre-Dame-de-Paris (réouverture le 8 décembre 2024)

La réouverture de Notre-Dame-de-Paris est annoncée pour le 8 décembre 2024.

La flèche a été reconstruite il y a quelques semaines, dominant Paris à 96 mètres de hauteur, mais les charpentes nécessitent encore d’importants travaux et la restauration des maçonneries et des voûtes se poursuit à l’intérieur.

notre dame de paris ouverture
Photo: paris.fr

DATES NON PRECISEES

  • Un musée Pierre Cardin à Paris (date d’ouverture non annoncée)

Suite à la disparition de Pierre Cardin, la maison de couture, dirigée dorénavant par son petit-neveu Rodrigo Basilicati-Cardin, se réinvente sur le Faubourg Saint-Honoré. La boutique rénovée conserve l’esthétique futuriste emblématique de la griffe et s’apprête à accueillir une ligne de meubles ainsi que le futur Musée Pierre Cardin.

Suite à la disparition du légendaire couturier Pierre Cardin, la maison éponyme, désormais sous la direction de Rodrigo Basilicati-Cardin, son petit-neveu, s’engage dans une phase passionnante de renouveau.

L’adresse emblématique du Faubourg Saint-Honoré, berceau de l’héritage Cardin depuis 1945, renaît avec la rénovation du numéro 59, lieu de la toute première boutique inaugurée par le créateur visionnaire en 1966.

Dans les mois à venir, le magasin s’étendra de 120 mètres carrés pour accueillir la ligne de meubles et de design de la marque. Quant à l’étage, il abritera le Musée Pierre Cardin, qui retracera les 60 ans de carrière de Pierre Cardin, sur 500 mètres carrés.! Avec 30 000 pièces d’archives allant de 1950 à nos jours, Rodrigo Basilicati-Cardin souhaite créer “un musée dynamique, évoluant tous les six mois pour célébrer l’influence de son grand-oncle dans des domaines tels que l’architecture et la sculpture”. 

pierrecardin.com/musee

(Source: Pierre Cardin, presse)

SOURCES: institutions, entreprises, presse

PHOTOS: institutions, entreprises

Date de première publication: 08/01/2024

Le département de Loire Atlantique, l’Institut de France et Culturespaces sont membres du CLIC

banner clic 2024 V1

Laisser un commentaire