Avec Google, le Musée océanographique de Monaco lance le premier Liquid Galaxy d’Europe dédié aux océans

Le 21 décembre 2012, le Musée océanographique de Monaco a dévoilé sa nouvelle installation : le Liquid Galaxy, imaginé par Google. 

Grâce à cet équipement d’exploration virtuelle, le visiteur peut plonger « à la découverte d’un univers fascinant, à la rencontre d’une biodiversité d’une richesse infinie, des tropiques aux pôles et de la surface aux abysses, pour admirer des trésors encore préservés… et comprendre pourquoi il est urgent de protéger nos océans ». Océans, qui représentent 70% de la surface du globe et plus de 95% de notre biosphère.

Avec le simulateur Liquid Galaxy de Google, qui permet d’accéder au contenu Google Earth propre aux océans, le visiteur est plongé dans un environnement « immersif » et peut explorer intuitivement la planète bleue. Cet simulateur exceptionnel, installé au sein du Musée océanographique, est le fruit de la rencontre entre S.A.S. le Prince Albert II de Monaco, chef d’Etat engagé pour une gestion durable des océans, Google -qui a naturellement étendu Google Earth aux océans-, la Fondation Prince Albert II de Monaco et l’Institut océanographique, qui poursuit ainsi son rôle de médiateur aux services des océans.

Présenté dans la salle Albert Ier, le Liquid Galaxy a été l’une des animations phares des vacances de Noël, avec des rendez-vous d’initiation proposés aux visiteurs et un libre accès durant la journée.

Cette nouvelle activité de médiation prolonge la médiation initiée par le Prince Albert Ier, met en perspective l’évolution de la connaissance des océans et sa diffusion et symbolise aussi la modernité de l’Institut océanographique dans son action de médiation auprès du public, avec toujours ce même objectif : « faire connaître, aimer et protéger les océans ».

Le Liquid Galaxy

Le Liquid Galaxy est à ce jour déployé dans un nombre limité d’institutions, essentiellement aux Etats-Unis. L’installation du Musée de Monaco est la seule en Europe à proposer un contenu dédié aux océans.

Développé par des ingénieurs sur le temps de travail qu’ils consacrent au développement de projets personnels (20 %), le simulateur Liquid Galaxy permet de découvrir Google Earth en situation d’immersion. Le dispositif se présente comme une cabine avec des écrans aménagés en cercle autour du public, qui peut manipuler et interagir et ainsi accéder à n’importe quel point du globe en quelques secondes. Les montagnes, les bâtiments, les vallées et même les fonds marins remplissent le champ visuel périphérique du visiteur.

En savoir plus sur Liquid Galaxy et sur Google Earth

Démonstration vidéo sur YouTube

L’institut océanographique de Monaco sur le web:

www.oceano.org  –  Facebook  –  Twitter

SUR LE WEB:

. reportage vidéo sur France 3

Laisser un commentaire