Le Royal Ontario Museum anime ses expositions gràce à un « game jam »

Le Royal Ontario Museum (ROM) accueille un « game jam » pour inciter les développeurs à animer ses expositions. Cette initiative se déroule en partenariat avec Gamercamp, un festival de Toronto présentant le meilleur de l’art et de la créativité dans les jeux vidéo, et l’université de Toronto.

Prédire le passé

Le terme « game jam » désigne un événement créé spécifiquement pour les développeurs, dans le but de créer des jeux vidéo innovants dans un court laps de temps.

Le « game jam » du ROM aura lieu entre le 9 et le 11 août 2013 dans l’enceinte du musée, avec pour thème ‘Prédire le passé’. Les places sont limitées, de sorte que la taille des équipes ne peut osciller qu’entre une et quatre personnes.

Cet événement se concentrera principalement sur le développement d’un jeu numérique dans le but potentiel d’une utilisation sur  smartphones et tablette qui sont devenues des plateformes si importantes pour la culture.

« L’un des défis du game jam est d’amener les visiteurs du Royal Ontario museum à découvrir davantage du musée en animant les expositions », indique le communiqué du musée.

S’immerger dans la riche histoire du musée

Les développeurs auront accès aux diverses galeries et collections du musée ainsi qu’aux informations des experts d’archéologie ou de cultures anciennes sur les millions d’objet qu’il contient afin de s’en inspirer. Le musée aborde également les questions de propriété intellectuelle -y compris le droit de distribuer et vendre le jeu- en précisant que tout contenu provenant du Game Jam restera la propriété de ses créateurs et non celle du musée ou de ses partenaires.

Le comité du game jam examinera les candidatures et entrera en contact avec les équipes le vendredi 19 juillet. Les jeux finis seront testés au ROM le 19 octobre avant d’être présentés en avant-première le 1er novembre au Gamercamp festival de 2013.

Le Royal Ontario museum poursuit ainsi le mouvement d’ouverture des musées vers le monde des jeux vidéo initié par le Victoria & Albert museum. En effet, le V&A museum a créé en février dernier une résidence ouverte à un game designer. D’octobre 2013 à avril 2014 la jeune conceptrice Sophia George arpentera les galeries du musée afin de trouver l’inspiration pour un nouveau jeu parmi les œuvres britanniques.

Liens :

Le communiqué du site officiel du musée

Les sessions d’information

Liste des galeries du musée accessibles au game jam

Pour plus d’informations, s’adresser à GameJam@rom.on.ca.

SUR LE SITE DU CLIC France :

http://www.club-innovation-culture.fr/nouvelle-etape-numerique-pour-le-va-qui-cree-une-residence-de-game-design/

http://www.club-innovation-culture.fr/le-victoria-albert-museum-accueille-son-premier-game-designer-en-residence/

Auteur: Mathilde Esnault

Date de première publication: 18/07/2013 

Laisser un commentaire