Le palais de la découverte 2025 dévoile sa future offre scientifique et culturelle au nouveau Grand Palais

Après plus de 80 ans de succès et 35 millions de visiteurs, le Palais de la découverte s’est engagé dans sa première grande rénovation. Riche d’un héritage bientôt centenaire, le nouveau palais rouvrira en 2025 avec une offre réimaginée et des aménagements entièrement revus, dans le cadre plus large du chantier du Grand Palais, mené par la Réunion des musées nationaux – Grand Palais (Rmn-GP). La future offre scientifique et culturelle a été révélée le 28 novembre 2022.

Créé en 1937, le Palais de la découverte a révolutionné la manière de présenter la science au plus grand nombre, en France et dans le monde. L’évolution de la recherche scientifique, mais aussi celle des pratiques culturelles, nécessite de réimaginer cette institution presque centenaire. Ce sera chose faite en 2025, à l’issue de travaux de rénovation qui feront découvrir à ses visiteurs un Palais de la découverte refondé.

« Pour relever ce défi, le Palais de la découverte s’est assuré du soutien du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), partenaire scientifique de référence du projet. Ce nouveau Palais de la découverte sera un palais de la recherche, mais aussi un palais des découvertes. Dans un monde où la science joue un rôle crucial, l’accès à la culture scientifique est un besoin essentiel et une condition de la démocratie. Avec sa nouvelle offre et ses équipes de médiatrices et de médiateurs, le Palais de la découverte s’engagera résolument, en 2025 en faveur d’une science partagée » Bruno Maquart, Président d’Universcience.

  • Le palais 2025, les grands principes

Le Palais de la découverte présentera à toutes et à tous la science et la recherche de son temps. À sa réouverture en 2025, le Palais entend relever le défi d’un panorama de la science la plus contemporaine, telle qu’elle se pratique en France et dans le monde, grâce à une offre renouvelée, accessible à tous les publics.

Le CNRS, nouveau partenaire scientifique de référence du Palais, accompagnera les équipes d’Universcience tout au long du projet en mettant à leur disposition des commissaires scientifiques pour chaque discipline et en animant le comité scientifique et culturel qui encadre le projet.

Exposés, ateliers participatifs, expositions, propositions artistiques, expériences immersives, échanges avec des chercheurs… l’offre reposera sur de nouveaux espaces d’exposition et sur la médiation humaine, qui permet une interaction directe avec le public.

Le Palais de la découverte 2025 sera un palais …

. de la science dans tous ses états, abordée à la fois comme un ensemble de connaissances, une démarche et un fait de société, via des approches disciplinaires, interdisciplinaires et multidisciplinaires mêlant sciences fondamentales, sciences appliquées et sciences sociales.
. de la science qui interroge, en permettant aux publics, grâce au partenariat avec le CNRS, d’être en contact direct avec la communauté de la recherche et d’en découvrir le fonctionnement, afin de stimuler la curiosité et de développer l’esprit critique de chacun.
. de la science partagée, qui passe d’un modèle d’apprentissage descendant à celui d’une pratique joyeuse et collaborative des sciences par le biais de multiples activités : incubateurs, projets participatifs, hackathons, mais aussi performances, présentations de projets de recherche, échanges avec de jeunes chercheurs…
. de la science ouverte, grâce à des espaces d’exposition et de médiation plus décloisonnés, davantage ouverts sur le monde et à des dispositifs hybrides, mêlant art, sciences et techniques.

  • Le palais 2025, les nouvelles offres

La nouvelle offre du Palais 2025 comprendra:

Laboratoire du Vivant vue intérieure ©D&W

. des laboratoires équipés d’instruments scientifiques où les visiteurs pourront effectuer des expériences actives – avec un médiateur, un scientifique, un artiste – sur le vivant, l’informatique, la chimie… Ces laboratoires multidisciplinaires seront complétés par des espaces de médiation placés au cœur des espaces d’exposition. Parmi eux, une salle unique en son genre « Le Laboratoire du vivant » présentera un écosystème tropical guyanais en conditions réelles.
. des manipes-icônes, dispositifs dynamiques spectaculaires de grande dimension répartis dans tous les espaces, illustreront un grand principe ou un phénomène scientifique.
. des îlots de curiosité, mini-expositions interactives consacrées aux sciences fondamentales, à la recherche ou à l’actualité scientifique pour aiguiser et développer esprit critique et scientifique.
. une salle à distance équipée d’une technologie numérique immersive permettra au visiteur de se plonger au cœur de grandes infrastructures mondiale de recherche contemporaine.
. une Galerie des enfants, espace et offre inédite d’expositions temporaires art-science à destination des 4-10 ans, co-produite avec la Réunion des musées nationaux – Grand Palais.

Espace d’Astronomie ©Casson Mann
  • Des espaces historiques renouvelés

Le Palais 2025 proposera également de retrouver des espaces historiques renouvelés:
. le planétarium, bénéficiera d’une nouvelle technologie de projection hybride, avec un mécénat d’exception de Konica Minolta France.

. la salle électricité, grâce à des dispositifs imposants et renouvelés, combinera électrostatique et électromagnétisme. Elle sera alors le lieu de découverte de phénomènes étonnants.
. les salles d’exposés aux décors intégralement repensés, accueilleront des démonstrations, souvent spectaculaires, proposées par les médiatrices et médiateurs.

  • Art-science, un axe fort du futur Palais 2025
Espace Agora ©DaW

Avec la nouvelle configuration du Palais de la découverte en 2025, les œuvres historiques commandées par l’État pour L’Exposition internationale des arts et techniques appliqués à la vie moderne de 1937 monumentales bénéficieront d’un nouvel accrochage dans l’ensemble des espaces d’accueil et d’exposition.

Parmi elles, Le Transport des forces de Fernand Léger, unique témoignage du travail de l’artiste pour l’exposition internationale.

Aux côtés des œuvres historiques, le Palais de la découverte 2025 présentera des «Points d’interrogation» : œuvres uniques de commande, résultant de résidences coproduites avec des centres d’art contemporain, elles seront renouvelées régulièrement.

  • À l’affiche en 2025

En préouverture, au printemps 2025:

. LE GRAND BANC D’ESSAI : au printemps 2025, fidèle à son approche expérimentale, le Palais proposera aux visiteurs de tester certaines grandes manipes, en dernière étape de prototypage, et de contribuer à leur amélioration. Une occasion unique d’échanger avec l’équipe de conception, et de participer à la muséographie en train de se faire.
. LES TERRITOIRES INCONNUS : en parallèle sera présentée une exposition originale sur les relations qu’entretiennent aujourd’hui l’art et la science. Sous la direction artistique de Gaël Charbau, conseiller artistique d’Universcience, elle dévoilera en premier lieu un ensemble d’œuvres pérennes commandées à des artistes contemporains, qui rejoindront par la suite les nouvelles salles thématiques du Palais de la découverte.

À la réouverture: ESPRIT CRITIQUE, DETROMPEZ-VOUS !
Pour sa réouverture officielle, le Palais de la découverte présentera l’exposition Esprit critique, détrompez-vous ! après avoir été exposée, en co-production, à Bordeaux (Cap Sciences en 2021) puis Toulouse (Quai des Savoirs en 2022).

Dans un contexte inédit où l’information et la connaissance n’ont jamais été aussi facilement accessibles, le développement de l’esprit critique devient une priorité fondamentale pour notre société.

Depuis 2021, Universcience en a fait un des trois piliers de son projet d’établissement. Au fil d’un parcours inspiré de situations de la vie quotidienne, avec cette exposition, le public part à la rencontre des illusions, des mésinterprétations, des falsifications, des manipulations…

  • Un parcours de visite renouvelé au cœur d’espaces interconnectés

À sa réouverture en 2025, le Palais de la découverte offrira à son public un visage inédit: l’implantation de l’ensemble des offres dans les galeries du Palais proposera un circuit mêlant spatialement offres de médiation et offres en visite libre.

Cette proximité entre les dispositifs permettra de tisser des liens thématiques et de croiser les disciplines scientifiques. L’objectif de cette nouvelle approche muséographique est de créer des rencontres dynamiques, mémorables et directes avec la science en train de se faire.

  • Le groupement de maîtrise d’œuvre chargé de la conception des espaces du palais de la découverte 2025

À l’issue d’un appel d’offres, Universcience a retenu pour la conception architecturale et scénographique des espaces du futur Palais de la découverte un groupement de quinze entreprises dont:
→ Atelier Phileas (mandataire), architecture
→ Casson Mann, scénographie

Interview vidéo de Gary Shelley, directeur artistique de Casson Mann:

→ Cros&Patras et Loma, design des manipes
→ Téra-Création, graphisme et signalétique
→ 8’18, conception lumière
→ Clair Obscur, aménagement du planétarium
→ Lundi 8, ingénierie numérique
→ Fox consulting, zootechnie et phytotechnie
→ CET, bureau d’études techniques (BET)
→ Plan 02, BET environnement
→ Remix, BET réemploi
→ Think Acoustique, BET acoustique
→ Adequat, économie du projet
→ Ame en science, accompagnement scientifique pour le groupement.

En attendant l’ouverture du Grand Palais 2025, Universcience et Unendliche racontenbt son histoire dans une série podcast. (ARTICLE CLIC: Podcast: Universcience et Unendliche Studio racontent « les esprits du Palais » de la découverte)

SOURCE: Universcience (CP)

PHOTOS: Universcience 

Date de première publication: 06/12/2022

Universcience, la RMN-GP et le Quai des Savoirs sont membres du CLIC 

Laisser un commentaire