Le Musée des Beaux-Arts de Montréal lance avec Ubisoft une nouvelle application destinée aux groupes scolaires

Le 15 novembre 2017, le Musée des beaux-arts de Montréal a lancé Quelle Histoire! Une application interactive pour tablette numérique, destinée aux élèves du secondaire. Grâce à l’aide financière d’Ubisoft Montréal et conçu et produit par le MBAM, les groupes scolaires auront l’occasion de parcourir le musée d’une manière originale et interactive.

9200_400x400_acf_cropped_400x400_acf_cropped_400x325_acf_cropped

Ce nouvel outil d’apprentissage pluridisciplinaire propose aux élèves de découvrir la collection d’art québécois et canadien du pavillon Claire et Marc Bourgie du MBAM, et d’explorer des époques et des réalités culturelles diverses à travers des oeuvres d’art. Alliant contenus enrichissant et facilité d’utilisation de la tablette numérique, l’application pédagogique Quelle Histoire! fait évoluer la visite scolaire en mettant l’art et la technologie au service de l’éducation.

Avec ce nouveau format de visite interactif et autonome, le MBAM prévoit étendre ses capacités d’accueil de 60 000 à 100 000 élèves par année d’ici 2020, et ainsi répondre à la demande croissante des écoles. Un beau virage numérique pour le Musée, déjà amorcé avec le lancement de sa plateforme educart.ca en septembre dernier pour rendre sa vaste collection d’art accessible au plus grand nombre.

Partenariat avec Ubisoft

Ce partenariat entre le Musée et Ubisoft Montréal s’inscrit dans le programme Ubisoft Codex, qui a pour objectif d’éveiller la jeunesse, et de développer leur curiosité d’apprendre par le jeu. En soutenant les activités éducatives du MBAM, Ubisoft Montréal offre une contribution à la communauté et célèbre à sa manière le 375anniversaire de Montréal.

« Appuyer le développement de l’application Quelle histoire ! était naturel pour Ubisoft puisqu’elle intègre deux composantes clés du programme Ubisoft Codex, soit l’apport de la technologie à l’éducation ainsi que l’éveil et le développement de l’esprit créatif des prochaines générations. Avec cet outil technologique, nous pensons que le MBAM a la meilleure solution pour augmenter son accessibilité et son attractivité auprès de la relève tout en l’engageant bien au-delà des visites » explique Yannis Mallat, président-directeur général d’Ubisoft Montréal, Québec, Saguenay, Toronto.

Au-delà de la relève, c’est aussi aux familles que le studio souhaite offrir l’accès aux collections du Musée, à l’occasion de ses 20 ans et du 375e anniversaire de Montréal.

« Grâce à notre contribution au programme Coup de pouce aux familles du MBAM, 15 000 laissez-passer seront distribués gratuitement à des familles issues de milieux défavorisés, permettant à 60 000 parents et enfants de bénéficier des bienfaits de l’art : découverte de soi, ouverture sur le monde et développement de la créativité ».

Avec le MBAM, Ubisoft Codex compte désormais 20 partenaires en éducation et 17 initiatives pour soutenir la persévérance scolaire à tous les niveaux.

quellehistoire

En 2016-2017, le Musée a accueilli 55 902 élèves dans le cadre de visites scolaires qui se déroulent sous la forme d’ateliers de création, de parcours des collections et d’activités en lien avec les expositions. Ce nouvel outil de médiation permet au MBAM d’enrichir son offre et de répondre à une demande croissante de la part du milieu enseignant.

Un voyage interactif à travers la collection du MBAM 

L’application Quelle Histoire! convie les élèves de toutes les classes du secondaire à un voyage dans le temps à la découverte de la collection d’art québécois, et canadien. Les élèves sont divisés par groupe de deux, et avancent à leur rythme tout au long du parcours. Cela permet aux enseignants d’offrir aux jeunes une expérience en accord avec leur réalité technologique actuelle, mais également de préserver le niveau d’encadrement et d’apprentissage.

En suivant le fil de l’histoire et en explorant les cultures de diverses époques, les élèves peuvent apprécier les oeuvres par le biais de questions d’observation, de réflexions et de déductions. 

Conjuguant une approche artistique, technologique, sociale et historique, les contenus pluridisciplinaires s’arriment au Programme de formation de l’école québécoise. Un croisement entre l’évolution de l’art et de la société permet à l’élève de situer, par exemple, l’époque des rencontres entre Autochtones et colonisateurs, la vie de leurs ancêtres à l’aube de l’industrialisation, la formation des artistes, le développement de la métropole, la modernité dans l’art, les revendications des artistes au temps des manifestes, etc.

Ce projet vient compléter Educart.ca, la plateforme pédagogique lancée en septembre 2017. (Lire l’article du CLIC France)

L’application a été inspiré par un projet de recherche sur la médiation numérique mené par Marie-Claude Larouche, professeure à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Son contenu a été développé grâce à l’expertise du Département de mieux-être et d’éducation du MBAM. Le volet programmation a été confié à OSEDEA, sous la supervision du MBAM.

Un musée au service de l’éducation

Depuis plusieurs années, le MBAM met ses collections et ses installations au service de l’éducation. Il développe de nombreux projets de médiation culturelle qui s’adressent aux élèves et étudiants de tout niveaux. Il favorise de plus l’accès à la culture des jeunes provenant d’écoles situées dans des quartiers défavorisés. 

mbam

Le MBAM accueille un million de visiteurs chaque année. Il est le musée le plus visité au Québec, l’un des plus fréquentés au Canada, et se classe 18parmi les musées d’art en Amérique du Nord. Avec leurs scénographies originales, ses expositions temporaires croisent les disciplines artistiques (beaux-arts, musique, cinéma, mode, design) et sont exportées à travers le monde. Sa riche collection encyclopédique, répartie dans cinq pavillons, inclut l’art international, les cultures du monde, l’art contemporain, les arts décoratifs et le design, et l’art québécois et canadien. Le complexe du MBAM est de plus doté d’une salle de concert de 460 places, la salle Bourgie.

Sources: MBAM , École Branchée

Date de première publication: 22/12/2017

Crédits photo : Mikaël Theimer

À-lire-sur-le-site-du-CLIC13

. Le Musée des Beaux-Arts de Montréal a lancé sa nouvelle plateforme pédagogique EducArt.ca, codéveloppée avec la communauté éducative

. A Ottawa, le Musée des sciences et de la technologie du Canada rouvre ses portes après 3 ans de rénovation

. Le Conseil des arts du Canada créé un fonds de 88 millions $ canadiens pour « penser les arts à l’ère du numérique »

. La Ville de Montréal répertorie 600 oeuvres d’art public sur une nouvelle plate-forme numérique

Laisser un commentaire