Lascaux IV:  le Centre international d’art pariétal ouvre une nouvelle salle d’exposition immersive

Partager :

Le 4 juillet 2022, le Centre international d’art pariétal Lascaux IV (Dordogne) a ouvert sa nouvelle salle immersive. « Femmes des origines » est le premier film présenté au public. Deux autres suivront d’ici la fin 2022.

Le Centre international de l’art pariétal Lascaux IV se met à son tour à l’immersion par vidéo-mapping. Depuis le 4 juillet 2022, la salle dite « immersive », aménagée à la sortie de la réplique de la grotte de Lascaux propose « Femmes des origines », une projection d’une dizaine de minutes.

  • Déconstruire les préjugés autour des femmes préhistoriques

A la fin du parcours de visite, après la réplique et à la place de la salle dédiée à l’art contemporain, des œuvres numérisées sont projetées sur trois côtés de la salle et au sol.

Accompagnées de musique, sans commentaire, les images animées proposent une sélection de peintures, gravures, statues, extraits de films sur le thème des femmes préhistoriques.

« Il y a plusieurs intentions, explique Jean-Paul Jouary, le scénaristeC’est pour restituer à la fois l’image réelle de la femme du paléolithique supérieur et les représentations proprement artistiques qu’on en a conservées. »

Cette nouvelle expérience vise donc à déconstruire le stéréotype de la femme soumise qui cueille des baies pendant que l’homme part chasser.

Semitour, gestonnaires du lieu d’interprétation, a confié la réalisation du film à Marc Benaïch (Atelier 144).

La société avait déjà conçu et réalisé les dispositifs interactifs et multimédias de la zone 6 du Centre International d’Art Pariétal de Montignac-Lascaux. Cet espace de visite, intitulé « L’art rupestre et l’art du XXe siècle », qui consistait en une « caverne numérique », « une galerie d’art, interactive et dynamique, où les visiteurs pouvaient découvrir de façon ludique et spectaculaire les liens qu’entretiennent les œuvres de Lascaux avec les œuvres de l’art moderne et contemporain ».

C’est dans cet espace qu’a été installé la nouvelle salle immersive rectangulaire. 

Marc Benaïch annonce à Radio France une expérience artistique inédite : « Le visiteur peut se déplacer dans l’image, il n’est pas obligé de rester statique, d’ailleurs ce qui se passe devant lui n’est pas ce qui se passe à droite ou à gaucheOn a essayé d’anticiper les mouvements des visiteurs pour créer une vraie sensation d’immersion. »

  • Premier épisode d’une trilogie

« Femme des origines » présente les représentations féminines de la préhistoire, y compris les fameuses vénus, mais également les créations contemporaines qu’elles ont inspirées.

« Femmes des origines » est le premier volet d’une trilogie. Les deux autres films « Nos frères les animaux » et « Une seule humanité » seront prêts et projetés à Lascaux IV d’ici la fin de l’année 2022.

Avec cette nouvelle salle immersive, le Centre international de l’art pariétal, inauguré en 2016 à Montignac-Lascaux, continue sa progressive transformation et d’adaptation aux nouvelles pratiques, notamment numériques.

  • Des visites guidées à la torche

Lascaux 4 lance également des visites privilèges, plus longues et éclairées avec une torche à led qui imite la lumière des lampes à graisse qu’utilisaient les Cro-Magnon. Un guide accompagne durant deux heures des petits groupes pour qui il commente en détail les peintures et gravures de la grotte préhistorique, répondant aux questions qui se posent dans la grotte, avant de les accompagner dans l’atelier où d’autres explications sur mesure sont données.

Ces visites sont proposées à 35 euros (au lieu de 22 euros l’entrée plein tarif adulte).

Par cette programmation enrichie, le site culturel et le département Dordogne qui en est le propriétaire souhaitent maintenir le niveau de son visitorat. 

« C’est 400 000 à 500 000 visiteurs qui passent autour de Lascaux chaque année, en incluant les visites encore organisées à Lascaux 2 et celles du parc animalier de la préhistoire au Thot dont la fréquentation arrive à 100 000 visiteurs par an » annonce à la Dépêche du Midi Germinal Peiro, le président du Conseil départemental.

SOURCES: CIAP, France Bleue, Dépêche du Midi

PHOTOS : CIAP, France Bleue

PHOTO du carrousel: capture d’écran de la vidéo de France Bleue

Date de première publication: 06/07/2022

Semitour est membre du CLIC France 

Partager :

Leave a Comment