Le musée de Manchester recrute sa nouvelle responsable de l’action environnementale pour relever les défis climatiques

Partager :

Le Manchester Museum vient de nommer Hannah Hartley comme responsable de l’action environnementale, un nouveau poste créé récemment par le musée. Le rôle de Hartley devrait « apporter une action environnementale dans tous les domaines du musée et impliquera d’orienter les pratiques durables du musée et de développer des récits et des programmes en réponse à la crise climatique et écologique ».

Ce nouveau poste créé par le Manchester Museum est en partie financé par le projet Roots & Branches, une collaboration unique entre The Carbon Literacy Project, Museum Development North West et Manchester Museum. Il est également par un financement public complémentaire de la Loterie nationale via le Conseil des arts d’Angleterre.

Le recrutement s’inscrit dans le cadre du programme environmental lancé par Manchester Museum. (ARTICLE CLIC: Le Manchester Museum et ses partenaires lancent la première boîte à outils consacrée aux musée et à leur stratégie écologique)

La directrice du Manchester Museum, Esme Ward, a déclaré que le poste nouvellement créé renforce « l’engagement à construire un monde plus durable et augmente notre capacité à soutenir la pensée et l’action écologiques. C’est fantastique d’accueillir Hannah dans l’équipe et nous avons hâte de voir où son expertise et ses idées nous mèneront. Construire un monde plus durable doit être un effort collectif et je suis impatient de travailler de manière créative et en collaboration avec d’autres pour faire avancer ce travail important pour faire face à l’urgence climatique. »

  • Un nouveau centre de travail collaboratif pour l’action environnementale culturelle

La nouvelle responsable de l’action environnementale sera également chargée de la mise en place et de la supervision d’un nouveau centre de travail collaboratif pour l’action environnementale culturelle, associant les visiteurs, le personnel du musée, les éducateurs, les écologistes, les artistes, les groupes dirigés par des militants, les chercheurs et les étudiants pour des conversations autour de l’action environnementale et la justice sociale.

Avant de rejoindre le musée, Hartley a occupé le poste de chef de projet principal dans les festivals et l’organisateur d’événements XTRAX, gérant une gamme de projets dans le domaine des arts en plein air et dirigeant des initiatives de responsabilité environnementale pour le consortium du festival national Without Walls.

Parallèlement à son travail pour le Manchester Museum, Hannah est évaluatrice stagiaire pour le programme A Greener Festival Awards; membre du groupe de pilotage du réseau GMAST qui rassemble plus de 50 organisations culturelles et créatives du Grand Manchester pour faire face à la crise climatique (dont le Manchester Museum). Elle est également membre du conseil d’administration de Justice in Motion, une compagnie de théâtre physique et une organisation caritative passionnée par l’inspiration de la justice sociale.

Le musée est actuellement fermé dans le cadre d’une rénovation majeure et devrait rouvrir au public en février 2023.

SOURCE: Manchester Museum

PHOTOS: Manchester Museum

Date de première publication: 15/04/2022

Partager :

Leave a Comment

Club Innovation et Culture France

Bonjour

A l’occasion de ses 10 ans, le CLIC France vous propose une nouvelle version de son site web.

Celui-ci sera prochainement enrichi de nouveaux contenus et services.

Si vous souhaitez être tenu informé de l’actualité du CLIC France et des futures évolutions de son site web, nous vous invitons à vous inscrire à notre newsletter.

L’équipe du CLIC France