Le Sainsbury Centre devient le premier musée britannique à introduire le paiement volontaire de manière permanente

Partager :
Temps de lecture : 3 min

Le Sainsbury Centre (Université d’East Anglia) est le premier musée du Royaume-Uni à introduire un système de billetterie universelle « Payez si et ce que vous pouvez » permanent et dans tout le musée, “éliminant la frontière traditionnelle entre la collection et la tarification des expositions temporaires”. L’initiative est lancée le 12 mars 2023, pour l’ouverture de deux nouvelles expositions temporaires. Entre octobre 2022 et janvier 2023, la National Gallery de Londres avait testé ce mode de tarification à la carte pour son exposition Lucian Freud.

Le Sainsbury Centre de Norwich met en place le système de billetterie universel « Payez si et ce que vous pouvez » sur l’ensemble de son offre, remplaçant ainsi ses espaces d’expositions temporaires habituellement payantes et ses expositions permanentes gratuites.

La galerie d’art de Norwich, qui fait partie de l’Université d’East Anglia, a déclaré que l’admission de 14 £ pour les expositions temporaires peut être “prohibitive”, et que ses galeries permanentes gratuites ont “manqué de l’invention créative, du dynamisme et de l’investissement qu’elles méritent”.

Le directeur exécutif du Sainsbury Center, Jago Cooper, a déclaré : “Notre ambition est de permettre et d’encourager davantage de personnes à visiter et à profiter de l’un des musées d’art les plus inédits au monde. Un paysage artistique ouvert et dynamique dans tout le musée offre une meilleure expérience à tous ceux qui nous visitent. Ce n’est que la première de plusieurs transformations que le Sainsbury Centre subira en vue d’une relance majeure en avril 2023”.

  • Paiement à la carte 

A partir du 12 mars, les visiteurs seront invités à “payer uniquement s’ils le peuvent et ce qu’ils veulent” en entrant. Ils recevront alors un billet d’accès à toutes les zones et une carte pour explorer les espaces intérieurs et extérieurs à leur guise.

Les visiteurs seront également invités à s’arrêter dans les deux restaurants/cafés et la boutique mais également à participer à des activités de médiation et d’éducation, gratuites ou payantes.

Cette décision, qui, selon l’institution, est une première pour le Royaume-Uni, devrait “briser la frontière traditionnelle entre la collection gratuite et le prix des expositions temporaires” généralement autour de 14 £.

Le système permanent sera lancé pour l’ouverture de deux nouvelles expositions, “Empowering Art: Indigenous Creativity and Activism from North America’s Northwest Coast” et “Julian Stair: Art, Death and the Afterlife”.

D’octobre 2022 à janvier 2023, la National Gallery de Londres avait proposé à ses visiteurs du vendredi soir de payer ce qu’ils voulaient pour l’exposition Lucian Freud. (ARTICLE CLIC: National Gallery de Londres: les visiteurs du vendredi soir paieront ce qu’ils souhaitent pour l’exposition Lucian Freud)

  • Un accès unique, global et gratuit 

L’introduction d’un point d’accès unique au vaste espace d’exposition ainsi qu’au parc de sculptures de 8 hectares situé dans les champs et les bois dans le cadre des plus de 120 hectates du campus de l’Université d’East Anglia permettra “une approche entièrement nouvelle de l’expérience d’un paysage artistique unique”.

Dans les années 1970, la conception révolutionnaire du musée était célèbre pour enlever l’art des murs et permettre aux gens de choisir leur propre voyage à travers ce qui était à l’époque le plus grand espace muséal ouvert du Royaume-Uni.

Le musée espère que “cette ambition de donner aux gens les moyens de trouver leur propre voie vers l’art sera revigorée par la nouvelle politique tarifaire”.  Cette initiative devrait également donner une plus grande visibilité et un accès plus large et diversifié à “l’une des collections d’art les plus diverses du Royaume-Uni, avec des milliers d’œuvres à apprécier du monde entier couvrant 5000 ans, de la préhistoire au contemporain”.

L’initiative s’inscrit dans un projet de transformation plus large du musée et de l’expérience de visite afin de “captiver l’imagination et le plaisir de chaque visiteur, et de leur donner la liberté de se promener avec cet accès complet” et beaucoup plus abordable financièrement. 

SOURCES: Sainsbury Centre (Université d’East Anglia)

PHOTOS: Sainsbury Centre

PHOTO du carrousel: une des salles du Sainsbury Centre. Page facebook du musée.

Date de première publication: 16/02/2023

banner malaga juin 2024

Laisser un commentaire