Covid-19 / Pendant sa fermeture, la galerie Hastings Contemporary lance une visite guidée de ses salles avec un robot

L’une des galeries britanniques « les plus emblématiques et les plus appréciées pour sa collection art moderne et contemporain » a réagi à la fermeture temporaire due au coronavirus en utilisant la technologie robotique pour fournir à son public un accès à distance à ses expositions tandis que ses portes restent fermées. Démarrage des visites de la galerie avec un robot télécommandé le 1er avril 2020.

La galerie Hastings Contemporary, organisation à but non lucratif, située à Hastings, sur la côte sud de l’Angleterre, s’est associée au Bristol Robotics Lab pour offrir à ses membres et à son public la possibilité de visiter la galerie et découvrir « le meilleur des arts modernes et contemporains » via le Double, un robot de visioconférence à deux roues qui peut être piloté par un opérateur et jusqu’à cinq personnes.

 

View this post on Instagram

 

Hastings Contemporary and Bristol Robotics Lab have teamed up to provide you with the UK’s first ever robot-assisted gallery tours. From next week we will be leading some virtual tours to bring to life the incredible exhibitions we have on offer, all from the comfort of your home. You will be able visit the gallery remotely by using the Double (pictured), a videoconferencing robot on wheels that guides an operator and up to five people through real-time tours of the building. This has been made possible by a partnership with a pioneering research programme D4D, which explores how new technologies can change experiences of disability, social belonging and community engagement. Our trials with the telepresence robot have buoyed the team here in Hastings and will enable a new and pioneering means of continued engagement with our visitors. We are excited to see how we can enable as many people as possible to both access great art and combat isolation, particularly those with underlying health conditions who are having to self-isolate. Stay tuned for more details on how to sign up! Or email info@hastingscontemporary.org to express your early interest. With extra thanks to Praminda Caleb-Solly, professor for Assistive Robotics and Intelligent Health Technologies at the Bristol Robotics Lab, UWE, and Esther Fox, Hastings Contemporary Trustee and Researcher on the D4D project. #robots #robotdouble #virtualtours #artonsea #hastingscontemporary #art #hastings #eastsussex

A post shared by Hastings Contemporary (@_art_on_sea) on

Grâce à ces visites en temps réel, le groupe peut ainsi explorer la galerie et ses expositions en cours, mais également découvrir de très près certaines des oeuvres de la collection, et notamment celles décrivant la plage et la Manche.

Esther Fox, chercheuse contemporaine à la galerie Hastings et conseillère sur le projet D4D, a déclaré: « Ce projet a été rendu possible grâce à un partenariat avec un programme de recherche pionnier D4D, qui explore comment les nouvelles technologies peuvent changer les expériences du handicap, de l’appartenance sociale et de l’engagement communautaire. Jusqu’à présent, nous avons travaillé avec des personnes handicapées pour explorer comment le robot de téléprésence pourrait ouvrir l’accès à des espaces qu’ils ne pouvaient pas expérimenter. Nous sommes maintenant ravis de voir comment nous pouvons permettre à un groupe plus large de personnes d’accéder à un grand art et de lutter contre l’isolement, en particulier ceux qui ont des problèmes de santé ou qui doivent s’auto-isoler. »

Téléprésence et culture

Le robot de téléprésence, développé par Double Robotics, peut fournir « une solution révolutionnaire » aux organisations artistiques telles que Hastings Contemporary pour surmonter les barrières de l’isolement.

Grâce à l’adoption de cette technologie, la galerie est ravie de continuer à « toucher » les familles, les enfants et les visiteurs plus âgés, en offrant la possibilité d’entrer dans l’espace de la galerie dans le confort d’un canapé, d’un lit ou d’une table de cuisine.

Praminda Caleb-Solly, professeur de robotique d’assistance et des technologies de santé intelligente au Bristol Robotics Lab, UWE a expliqué: « Je suis absolument ravie de faire équipe avec Hastings Contemporary dans le cadre de notre projet D4D du Conseil de recherches sur les arts et les sciences humaines pour offrir à des personnes socialement isolées l’occasion d’apprécier l’art via le robot de téléprésence. Il s’agit d’un excellent exemple de la façon dont la technologie robotique peut être utilisée pour aider les personnes dans des situations difficiles telles que celles que nous connaissons actuellement. Il existe d’autres possibilités d’utilisation des robots de téléprésence dans les soins de santé et les services sociaux ».

La galerie prévoit d’abord d’offrir des visites guidées assistées par robot aux visiteurs restés à la maison, dirigés par ses conservateurs et son équipe de médiation, et dans un second temps d’appliquer la technologie pour permettre aux artistes-éducateurs locaux d’animer des cours d’art interactifs auprès des enfants, via le robot explorant la galerie.

« L’expérience du robot de téléprésence contribuera également à approfondir les connaissances scientifiques et la compréhension des problèmes techniques, sociaux et organisationnels liés à l’utilisation de ces technologies et à éclairer la recherche et le développement futurs de nos services auprès des visiteurs » explique la galerie.

Une première en Grande-Bretagne

La technologie de téléprésence télécommandée n’a pas été utilisée dans une galerie britannique de cette façon auparavant (hors l’expérience événementielle Tate by Night en 2017) et Hastings Contemporary est donc « ravie de pouvoir créer une alternative radicale et passionnante à l’expérience de la galerie traditionnelle en exploitant la prochaine génération de matériel robotique et en permettant à l’équipe de la galerie et au public de se rencontrer pendant cette période de test ».

Liz Gilmore, directrice de Hastings Contemporary a déclaré: « Alors que nous naviguons dans cette période de test et que nous devons gérér la perte d’importants flux de revenus, je suis ravie d’embrasser une telle innovation et créativité. Nos essais avec le robot de téléprésence ont motivé l’équipe d’Hastings et permettent d’offrir un moyen nouveau et novateur d’engagement continu avec nos visiteurs. La semaine prochaine, je dirigerai des visites virtuelles pour donner vie aux incroyables expositions proposées, en donnant la priorité aux personnes les plus touchées par le confinement. »

Les visites démarrent le 1er avril 2020. Pour visiter la galerie et être l’une des premières personnes au Royaume-Uni à cette visite avec le robot, l’inscription se fait par e-mail à info@hastingscontemporary.org. Des enregistrements de ces visites seront ensuite mis à la disposition du public.

Imaginer la galerie du futur

La galerie prévoit également d’autres moyens d’utiliser les technologies innovantes pour « mettre la galerie à l’envers » afin que les gens puissent continuer à visiter le lieu et participer à ses activités, tout en restant à la maison.

l’institution imagine notamment le développement d’un nouveau centre en ligne de ressources artistiques, la création de cours d’art numérique sur mesure et des activités d’apprentissage créatif en ligne voire des visites virtuelles en 3D de ses trois expositions de printemps aujourd’hui reportées, Victor Pasmore: Line & Space, Stephen Chambers: The Court of Redonda et Quentin Blake: We Live In Worrying Times.

Comme de nombreux autres organismes artistiques britanniques, Hastings Contemporary a temporairement fermé ses portes conformément aux directives du gouvernement britannique concernant la pandémie de coronavirus COVID-19.

Sur ses comptes sociaux, la galerie propose des activités artistiques.

 

View this post on Instagram

 

We are committed to supporting those working on the front line during these exceptionally challenging times. We believe that art is a tool that can be used to create pockets of calm for people experiencing anxiety. We know that children may be experiencing high levels of anxiety at the moment, especially if their parents or carers work for the NHS. • Over the coming weeks we will be releasing a series of digital resources (that you don’t need to print out) which parents can use to try to give their children a moment of calm. All you need is a pen, pencil or felt tip and something to work on (paper, a post it, the back of an envelop). Anything you have to hand will work beautifully. • Adults might also find these resources useful, so we encourage you to please share these with anyone who you feel would benefit from a short moment of mindfulness and calm. • We will release many more over the coming weeks and will create some video demos in case you need any tips on how to make them most effective. Art is powerful. Let’s harness some of that power to comfort those who need it most. • #mindfulness #calm #nhs #frontline #contemporaryart #modernart #art #artists #artgallery #gallery #artexhibition #hastings #eastsussex #sussex #sussexlife #hastingscontemporary

A post shared by Hastings Contemporary (@_art_on_sea) on

SOURCES: Hastings Contemporary, Bristol Robotics Lab

PHOTOS: Hastings Contemporary, Bristol Robotics Lab

Date de première publication: 31/03/2020

Covid-19 / Tour du Monde des initiatives musées & monuments dans un contexte de confinement 

Covid-19 / La Tate encourage la créativité à la maison avec des conseils d’activités, des quiz, des films et des albums à colorier

Covid-19 / Le Museo Picasso Málaga propose de « regarder, penser et créer avec #Picassoencasa »

Covid-19 / Pour garder le contact avec le public, les institutions muséales allemandes étoffent leurs offres numériques

[Covid-19] Les initiatives numériques des musées et monuments d’Espagne

L’Université d’Oxford accueille la première exposition d’Ai-Da, robot humanoïde et artiste

Avec le soutien de la société japonaise Softbank Robotics, Smithsonian « recrute » 25 robots « Pepper » médiateurs

Robots et patrimoine: panorama des usages en France et dans le Monde

Laisser un commentaire