Le musée de l’Ermitage de Saint Petersbourg lance la première exposition virtuelle d’œuvres NFT en Europe

Partager :
Le novembre 2021, le musée russe de l’Ermitage a ouvert sa première exposition entièrement virtuelle. « The Ethereal Aether » présente des œuvres d’art NFT dans un espace numérique inspiré de l’ancienne Bourse de Saint-Pétersbourg. L’exposition en ligne est disponible gratuitement jusqu’au 10 décembre 2021.

Après avoir collecté 440 000 $ en vendant des NFT sur Binance, (ARTICLE CLIC: Le musée de l’Hermitage récolte 440 000 $ via une vente aux enchères d’oeuvres en NFT) en septembre 2021, le musée de l’Ermitage est l’un des premiers musées d’Europe a présenter des œuvres NFT dans le cadre d’une exposition en ligne.

Lancée le jeudi 11 novembre 2021, l’exposition « The Ethereal Aether » est basée sur le concept du métaverse, permettant aux utilisateurs de créer des avatars numériques et de surfer en ligne.

Cette première exposition virtuelle, organisée par l’un des plus grands musées d’art de Russie et du Monde, ne comprend que des œuvres d’art NFT. Le commissaire Dimitri Ozerkov dit avoir voulu que « l’exposition raconte l’histoire de ce nouvel engouement ».

« Les œuvres de l’exposition ne sont pas à vendre. Nous évitons tous les sujets liés au prix de ces pièces afin de nous concentrer sur la démonstration de ce qu’est réellement l’art numérique, car le coût de l’art est secondaire par rapport à sa valeur », a déclaré à Cointelegraph le directeur de l’art contemporain d’Hermitage, Dimitri Ozerkov.

L’exposition virtuelle permet aux utilisateurs d’explorer les œuvres sur des ordinateurs, des téléphones intelligents, des lunettes de réalité virtuelle et d’autres appareils numériques.

L’exposition bien que virtuelle s’appuie sur la réalité puisque les programmeurs et designers ont recréé l’intérieur de l’ancienne Bourse de Saint-Pétersbourg comme toile de fond de cette exploration numérique.

  • 37 œuvres numériques exposées

La sélection des artistes et des œuvres pour l’exposition The Ethereal Aether a été réalisée par les commissaires Ozerkov et Anastasia Garnova, membre du département d’art contemporain de l’Ermitage.

37 œuvres numériques sont présentées dans l’exposition. Parmi elles, « Schrödinger’s Cat » de CryptoKitties, une création du studio canadien Dapper Labs sur le réseau Ethereum. L’exposition présente également un artiste populaire de Saint-Pétersbourg, connu sous le nom de Darkzuu.

L’exposition met également en vedette des plateformes NFT et des acteurs majeurs de l’industrie comme Snark.art, Masters digital, The Art Exchange, Rarible, Superrare, KnownOrigin, ArtBlocks, Alterhen.art et OpenSea.

L’espace d’exposition est une œuvre conjointe de la startup de réalité augmentée Arhead.io, Masters Digital et du « méta-architecte » Oleg Soroko.

Nadia Taiga, directrice exécutive et conservatrice de la plateforme de production artistique Snark.art, et consultante pour le projet « The Ethereal Aether », a déclaré : « S’il y a un an, nous pouvions simplement prédire que les musées numériseraient leurs collections et créeraient des expositions numériques dans le métaverse, maintenant, en voyant l’exemple de l’Ermitage et de cette exposition, nous savons que c’est déjà la réalité ».

L’exposition est en ligne jusqu’au 10 décembre 2021.

https://celestialhermitage.ru/en/

SOURCE: Hermitage Museum

PHOTOS: Hermitage Museum

Date de première publication: 12/11/2021

Partager :

Leave a Comment