67 % des Français juge urgente la protection du patrimoine de proximité selon une étude Caisse d’Epargne / Fondation du patrimoine

Partager :

Selon les résultats de l’étude Caisse d’Epargne « Les Français et le patrimoine de proximité », réalisée à l’occasion des 20 ans de la Fondation du patrimoine et présentée le 23 février 2016, les Français sont attachés à leur patrimoine de proximité et sont prêts à y consacrer du temps mais également de l’argent. L’étude souligne, par ailleurs, la modernité du patrimoine de proximité dans sa communication et le rôle joué par le financement participatif. L’étude met également en lumière l’émergence des associations et fondations privées, aux côtés des collectivités locales, comme acteurs importants de la préservation du patrimoine.

fondation du patrimoine etude caisse d'épargne

Les enjeux de la protection, l’entretien et la restauration du patrimoine de proximité

Pour 67 % des Français il y a urgence à protéger, entretenir et restaurer le patrimoine de proximité. Un chiffre qui reste stable depuis 20 ans, alors qu’ils sont de plus en plus nombreux (32 % en 2016 contre 26 % en 1996) à penser que la France prend du retard dans ce domaine par rapport aux autres pays européens.

Marque de leur fort attachement au patrimoine de proximité, plus d’un Français sur deux (55 %) se déclare prêt à consacrer du temps à sa protection, son entretien et sa valorisation.

1

Il y a, en effet, pour les Français de nombreux enjeux autour du patrimoine de proximité : il fait « partie intégrante de l’identité culturelle et permet de transmettre la mémoire » (pour 97 % des Français), il est un « enjeu économique pour le tourisme » (94 %), il doit avoir « une utilité sociale et culturelle » (93 %) et il contribue au « rayonnement de la France dans le monde » (92 %).

Ils plébiscitent, en particulier, 5 grands univers : le patrimoine lié à l’eau (ponts, puits, lavoirs, moulins, phares…), les chantiers de formation aux métiers de la restauration (ferronnerie, taille de pierre, menuiserie), le patrimoine mobilier (objets de musées, tableaux, meubles…), les édifices et objets religieux et le patrimoine industriel (plébiscité par les plus jeunes).

3

Sur ces deux dernières thématiques, notons que :

  •  71 % des interviewés se déclarant de confession catholique sont favorables à la réhabilitation des églises non entretenues en bâtiments civils ;
  •  64 % des interviewés regrettent que le patrimoine industriel ne soit pas suffisamment mis en valeur.

Les acteurs du patrimoine de proximité : l’importance croissante des associations et fondations privées

Dans le classement des acteurs les plus importants pour la protection, l’entretien et la valorisation du patrimoine de proximité, les associations et fondations privées deviennent le deuxième acteur (cités par 92 % des Français), aux côtés des collectivités locales (94 %) et devant l’Etat (91 %), suivi par les banques régionales (84 %).

93 % des Français jugent, d’ailleurs, de manière positive le financement de la restauration et la protection du patrimoine de proximité par des fondations soutenues par des fonds privés, confirmant leur rôle d’acteur de premier ordre.

Dans ce contexte, la Fondation du patrimoine bénéficie d’une notoriété assistée en hausse de 30 points en 20 ans (en 2016, 48 % des sondés ont entendu parler de la Fondation du patrimoine, contre 18 % en 1996), 79 % lui font confiance pour bien utiliser les ressources issus des dons et 91 % considèrent qu’elle est utile à la préservation du patrimoine (dont 29 % la jugent indispensable).

33

Les nouvelles technologies au service du patrimoine de proximité: 14% des français ont déjà fait donné via le crowdfunding

Les associations et fondations peuvent compter sur les nouvelles technologies pour récolter des dons. 59 % des Français ont déjà entendu parler des plateformes de dons en ligne et 23 % d’entre eux ont déjà fait un don via le crowdfunding (14% des Français).

Le crowdfunding bénéficie d’une forte confiance, y compris parmi les interrogés qui n’ont jamais fait de don via une plateforme en ligne : ils sont 61 % à déclarer faire confiance à ce mode de financement.

212

Les sondés souhaitent, par ailleurs, être plus et mieux informés sur le patrimoine de proximité par les moyens de communication actuels et grands publics tels qu’internet (46%) et les émissions de télévision à 43% (reportages, découverte, jeux…), confirmant ainsi la modernité et la popularité du patrimoine de proximité. Ils comptent également sur les circuits touristiques et de découverte pour être mieux sensibilisés aux problématiques et aux enjeux du patrimoine.

22

Les Caisses d’Epargne veulent stimuler le don en faveur du patrimoine

Dans le même sondage, 14% des Français attendraient d’une banque qu’elle propose un canal numérique de financement pour soutenir le patrimoine de proximité, soit une fois projeté environ 7 millions de personnes. Une volonté populaire qui vient conforter l’engagement des Caisses d’Epargne en faveur du patrimoine.

Les 17 Caisses d’Epargne revendiquent 24,4 millions de clients, dans tous les types de clientèles : particuliers, professionnels, entreprises, acteurs de l’économie sociale, institutions et collectivités locales.  Ces banques coopératives, ancrées dans leur région, soutiennent depuis longtemps la culture et le patrimoine, notamment par leurs actions de mécénat. La Caisse régionale Nord est par exemple le partenaire durable pour les expositions et les outils numériques (site web et applications) du Palais des Beaux-Arts de Lille. De son côté, la Caisse d’Île de France vient de contribuer au financement de la nouvelle application de la BNF.

La Fédération des Caisses d’épargne s’intéresse également de très près à la pratique du don des français et souhaitent le stimuler encore. En octobre, la Caisse d’épargne a ainsi lancé Espace Dons, une plateforme de financement participatif pour associations qui devrait permettre à l’ensemble des associations et fondations clientes des Caisses d’épargne de pouvoir financer des projets via ce site.

Vidéo de présentation du site web Espace Don:

Comme l’expliquait au moment de ce lancement Cédric Mignon, directeur développement de la Caisse d’épargne : « Les acteurs du monde associatif, en particulier les plus petits, n’ont souvent pas la surface financière pour réussir leur transformation digitale. Cette plateforme leur permettra de rationaliser leur collecte de dons et d’être mieux référencés dans les résultats de recherche ».

Cb5DXWcXIAAGNOW
Présentation de l’étude au siège de la Caisse d’Epargne le mardi 23 février 2016 (c) CLIC France

Le mardi 23 février 2016, lors de la présentation de l’étude, Cédric Mignon a estimé qu’au moins 10 % des 25 millions de clients de la banque devraient pouvoir être « transformés » en donateurs, notamment dans le secteur du patrimoine. Dans cette perspective, les Caisses d’Epargne annonceront très prochainement de nouvelles initiatives numériques pour stimuler le financement populaire des projets patrimoniaux. Le CLIC France vous en dira plus dans les semaines qui viennent.

C’est également dans ce contexte, que la banque a conclu il y a deux ans le partenariat avec la Fondation du patrimoine, qui célèbre ses 20 ans cette année. La première organisation privée en France dédiée à la sauvegarde et à la mise en valeur du patrimoine de nos régions a soutenu plus de 24.000 projets publics et privés depuis sa création. La souscription qui fait appel à la générosité publique est l’outil le plus emblématique de la Fondation du patrimoine, laquelle a réalisé en 2015 une année historique grâce à une collecte supérieure à 13,7 millions d’euros auprès de plus de 40 000 donateurs. (Lire l’article du CLIC France: En 2015, la Fondation du Patrimoine voit exploser le nombre de ses dons en ligne)

Retrouvez l’étude complète

Retrouver l’infographie synthétisant l’étude

SOURCES: Fondation du Patrimoine, Caisses d’Epargen, Opinion Way

Date de première publication: 24/02/2016

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Crowdfunding 2015 dans les lieux de patrimoine français: 46 campagnes réussies pour une collecte globale de 540 893€

Campagnes de crowdfunding en cours dans les lieux français de patrimoine historique, artistique et scientifique (au 10/02/2016)

Tracteur en lego et ruches dans Paris … le financement participatif soutient de nouveaux projets originaux des institutions patrimoniales

La Fondation du Patrimoine et Total financent la restauration numérique de 130 films Lumière qui seront présentés lors de l’exposition du Grand Palais

Fondation du Patrimoine: 3 donateurs récompensés par la ministre de la culture et le don en 1 clic facilité

La Fondation du patrimoine et la Fondation d’entreprise Total renouvellent leur partenariat triennal

Partager :

Leave a Comment