Workshop PBALILLE #3 sur le thème des collections, en partenariat avec le CLIC

Partager :
Temps de lecture : 4 min

Le Palais des Beaux-Arts de Lille consacre son troisième workshop à ce qui constitue l’ADN des musées : LES COLLECTIONS les 25 et 26 janvier 2024, après deux premières éditions consacrées à l’écoresponsabilité des musées (2022) puis à l’inclusion (2023). Cette rencontre bénéficie du soutien officiel du CLIC.

La crise environnementale et sociale bouleverse les récits et les modes de conservation qui ont été construits au fil de l’histoire des musées.

“Repenser nos discours et adapter nos pratiques sont une nécessité si les musées veulent continuer à jouer pleinement leur rôle”.

2 JOURNÉES . 6 TABLES RONDES . 30 INTERVENANTS

Avec ce workshop « Collections : repenser nos récits et nos pratiques », le Palais des Beaux-Arts de Lille souhaite reprendre les échanges initiés lors des deux précédents workshops qui ont permis de questionner la durabilité en abordant l’écoconception des expositions en 2022 et l’inclusion des publics en 2023.

Pour cette troisième édition, les collections seront au cœur des débats. Quelle est leur place dans un paysage muséal en pleine restructuration ? Comment peuvent-elles servir et appuyer le rôle social du musée ? Comment leur valorisation et leur gestion permettent aux musées de faire face aux enjeux sociétaux actuels marqués par la crise climatique et la recherche d’une société plus équitable, inclusive et plurielle ?

Si le musée a longtemps été intrinsèquement lié aux collections, force est de constater que la notion même de musée est aujourd’hui réinterrogée avec le développement d’institutions dépourvues de collections et portant le titre de musée. Le mot même de « collections » a d’ailleurs disparu de la définition de l’ICOM pour intégrer la notion plus large de patrimoine matériel et immatériel. Le musée se transforme et se tourne davantage vers les publics mais faut-il nécessairement opposer leur meilleure prise en compte et la valorisation des collections ? N’est-ce pas plutôt l’opportunité de travailler à la transformation des relations entre les collections et les communautés de citoyens ?

Le musée du XXIe siècle revendique un rôle et un engagement face aux enjeux sociaux, démocratiques et environnementaux contemporains. Cela interroge dès lors sa capacité à construire de nouveaux récits muséaux qui soient à même d’intégrer ces questionnements de manière éthique et de pluraliser les discours pour s’adresser au plus grand nombre et pour inclure les questionnements actuels de nos sociétés. Mais associer les collections aux enjeux contemporains peut-il faire courir le risque de leur instrumentalisation et de la mise en place de nouveaux biais dans leur interprétation ?

En affirmant son rôle dans la société, le musée doit aussi se responsabiliser et démontrer sa capacité à repenser ses modes d’organisation et ses pratiques à l’aune de la crise climatique et des enjeux d’inclusion. L’impact environnemental de la gestion des collections, par le contrôle du climat, le transport des œuvres d’art ou le recours à des matériaux pétrosourcés, ne peut plus être négligé. De même, la conservation et la valorisation des collections doivent-elles relever de la seule responsabilité de professionnels ou peuvent-elles s’ouvrir plus largement à d’autres voix ? A l’heure où de nouvelles normes internationales incitent à changer de paradigme, les institutions muséales se retrouvent souvent dépourvues quant aux modalités de mise en œuvre de ces changements.

Pour faire face à l’avenir et entamer une nécessaire adaptation, l’échange de savoir-faire, le partage d’expériences et la construction de partenariats durables avec des interlocuteurs variés parfois hors du domaine muséal apparaissent comme les ferments d’expérimentations et de propositions innovantes contribuant progressivement à la transition des musées.

A travers six tables rondes, ce workshop sera l’occasion de placer les collections au centre des questionnements qui animent les institutions muséales depuis plusieurs années. En croisant les regards, les approches philosophiques et les cas pratiques, il mettra en évidence les perspectives renouvelées liées aux changements des musées. Directeur.rice.s d’établissements, conservateur.rice.s du patrimoine, restaurateur.rice.s et chercheur.euse.s converseront pour activer une pensée critique autour de la place des collections dans les musées et de la définition même de la conservation.

À QUI S’ADRESSE CE WORKSHOP ?
Ce workshop est ouvert à toutes et tous : professionnel.le.s de la culture, professionnel.le.s des musées toutes fonctions confondues et parties prenantes du monde muséal. De façon plus spécifique : conservateur.rice.s, chargé.e.s de collections, historien.ne.s de l’art, médiateur.rice.s, membres de directions des publics, régisseur.euse.s, étudiant.e.s, chercheur.euse.s, visiteur.euse.s curieux.ses.

Gratuit sur inscription:

Téléchargez le programme complet du Workshop avec la liste des intervenants : 

ÉVÉNEMENT GRATUIT – SUR INSCRIPTION dans la limite des places disponibles. 

> Pour suivre le Workshop au musée, inscrivez-vous ici : WORKSHOP PBA LILLE #3 : COLLECTIONS : REPENSER NOS RÉCITS ET NOS PRATIQUES (weezevent.com)
> Pour suivre le Workshop en ligne, inscrivez-vous ici : WORKSHOP PBA LILLE #3 EN LIGNE (weezevent.com)

Retrouvez le replay des éditions précédentes :

– Workshop #1, “Construire la durabilité de nos musées”
– Workshop #2, “Construire l’inclusion de nos musées”

pba.lille.fr/Agenda/WORKSHOP-COLLECTIONS-REPENSER-NOS-RECITS-ET-NOS-PRATIQUES2

En partenariat avec :

LOGOS 2023

SOURCE: PBA Lille

PHOTOS: PBA Lille

Date de première publication: 05/01/2024

banner clic 2024 V1

Laisser un commentaire