“À la trace. Histoires d’œuvres spoliées pendant la période nazie”, une série podcast du ministère de la Culture

Partager :
Temps de lecture : 2 min

Depuis le 16 mars 2023, la série podcast “À la trace. Histoires d’œuvres spoliées pendant la période nazie” fait découvrir le monde de la recherche sur les œuvres d’art spoliées, la politique de réparation des spoliations et les enquêtes au long cours. Cette série de 6 épisodes de 25 minutes est produite par le ministère de la Culture et diffusée sur toutes les plateformes.

“L’œuvre d’art n’est plus seulement un objet de contemplation ou d’étude, elle est porteuse de l’histoire de ses propriétaires, des familles juives persécutées. L’objet se fait témoin. Et lorsque ces témoins – jusqu’alors silencieux – se mettent à parler, c’est la voix des disparus qu’on entend. Retracer l’itinéraire d’un tableau ou d’une archive, c’est restaurer le souvenir de ceux que l’idéologie nazie voulait anéantir” explique le Ministère de la Culture.Chaque épisode de la série podcast “À la trace. Histoires d’œuvres spoliées pendant la période nazie” raconte l’histoire d’une ou plusieurs œuvres spoliées à Paris, Bordeaux, Vienne ou Munich, dont il a fallu retracer la provenance et identifier les propriétaires, et parfois les ayants droit.Chaque épisode donne la parole aux descendants ou représentants des spoliés, aux chercheurs de provenance, aux musées qui conservaient les œuvres et à un membre de la Mission de recherche et de restitution des biens culturels spoliés entre 1933 et 1945 du ministère de la Culture.

  • A l’initiative du ministère de la Culture

À l’origine de ce projet, la Mission de recherche et de restitution des biens culturels spoliés entre 1933 et 1945 (M2RS) du ministère de la Culture.

Cette mission a été créée en 2019 pour piloter et animer la politique publique de recherche, de réparation et de mémoire des spoliations de biens culturels. Elle se penche notamment sur les cas individuels de spoliations en travaillant avec les institutions culturelles concernées afin de parvenir à une mesure de réparation (restitution ou indemnisation).

À travers six épisodes d’une vingtaine de minutes, l’auditeur remonte le fil de ces œuvres spoliées à Paris, Bordeaux, Vienne ou Munich, dont il a fallu identifier et retrouver les propriétaires et leurs ayants droit.

Chaque épisode permet aussi de découvrir la voix des descendants ou représentants des personnes spoliées, mais aussi de la plupart de ceux qui ont participé à l’enquête : chercheurs de provenance, représentants des musées qui conservaient les œuvres… Retour sur ce projet atypique et passionnant avec David Zivie, chef de la mission de recherche et de restitution des biens culturels spoliés entre 1933 et 1945, et Elsa Vernier-Lopin, chargée de recherche au sein de cette mission.

La série de 6 podcasts de 25 minutes chacun est produite par le ministère de la Culture (Mission de recherche et de restitution des biens culturels spoliés entre 1933 et 1945). Elle a été réalisée par Léa Veinstein et racontée par la comédienne Florence Loiret Caille.

Ce podcast est diffusé sur toutes les plateformes d’écoute en ligne : https://smartlink.ausha.co/a-la-trace

www.culture.gouv.fr/Actualites/A-la-trace-un-podcast-pour-partir-a-la-recherche-des-aeuvres-d-art-spoliees

SOURCE: Ministère de la culture

PHOTO du carrousel: Restitution des archives de Michel Georges-Michel à la SGDL le 22 juin 2020. Ministère de la culture / © Emmanuelle Favier

Date de première publication: 18/03/2023

rnci 24 replay

Laisser un commentaire

Club Innovation et Culture France

Bonjour

A l’occasion de ses 10 ans, le CLIC France vous propose une nouvelle version de son site web.

Celui-ci sera prochainement enrichi de nouveaux contenus et services.

Si vous souhaitez être tenu informé de l’actualité du CLIC France et des futures évolutions de son site web, nous vous invitons à vous inscrire à notre newsletter.

L’équipe du CLIC France