En février et mai 2022, le Metropolitan Museum of Art a lancé deux podcasts sur le bien être et les matériaux

Partager :

Le Metropolitan Museum of Art de New York a décidé de lancer deux podcasts gratuits afin de « démocratiser davantage le monde de l’art et de la créativité ». « Frame of Mind », qui a démarré en février 2022, présente des histoires sur la façon dont l’art soutient le bien-être. Le deuxième podcast, intitulé « Immaterial », a été lancé en mai 2022.

Max Hollein, directeur du Met Museum, a expliqué : « Ces podcasts partagent des histoires et explorent des idées qui révèlent comment l’art recoupe tant d’éléments fondamentaux de notre monde. « Frame of Mind » offre des récits puissants sur la façon dont l’art et la créativité peuvent soutenir notre bien-être individuel – et même collectif, tandis que « Immaterial » invite à réfléchir sur la façon dont les matériaux trouvés dans l’art peuvent nous aider à en apprendre davantage sur nos traditions, nos communautés, nos familles, et même nos passions. Ces histoires extraordinaires montrent les nombreuses façons dont l’art peut nous aider à comprendre à la fois des thèmes universels et des problèmes contemporains tout en nous reliant les uns aux autres ».

« Pour aider tous chacun à se changer les idées pendant ces longues et sombres journées d’hiver – et bien sûr, dans le contexte du COVID-19 », The Met a donc lancé deux nouveaux podcasts qui explorent « la capacité de l’art à nous connecter, à nous fasciner et à nous inspirer ».

« Non seulement les musées peuvent être intimidants, mais l’art est souvent considéré à tort comme non essentiel », a déclaré le musée sur son site Internet. « Nous croyons que l’art au Met – de toutes les parties du globe et couvrant plus de cinq mille ans d’histoire – détient une clé importante du bien-être, à savoir l’expression de l’émotion et des sentiments humains. En invitant les gens et en les connectant à notre collection, nous visons à élargir l’accès à l’art en tant qu’outil pour trouver du sens, du réconfort et de l’inspiration. »

  • Art et bien-être

« Frame of Mind », lancé le 23 février 2022, présente des histoires sur la façon dont l’art soutient le bien-être, en particulier pendant les périodes de lutte et de stress.

Le sujet est d’autant plus pertinent dans l’époque que nous vivons transformée par la pandémie en cours.

La série présente divers récits personnels sur la façon dont l’art se connecte au bien-être individuel et collectif. 

La série hebdomadaire est composée de 12 épisodes d’environ 15 minutes.

La série « met en lumière des histoires intimes et inattendues, y compris les voix de ceux qui ne sont pas traditionnellement considérés comme des experts ». Que se passe-t-il lorsque nous entendons des histoires poignantes, personnelles, bien racontées ? « Espérons que cela nous relie aux orateurs, à leurs expériences vécues et à nous-mêmes. Cela va au-delà de la simple discussion sur l’art, il s’agit d’un dialogue entre différents domaines de notre vie et du potentiel des musées à être des organisateurs d’une humanité partagée« .

Frame of Mind partage « des histoires édifiantes » sur la façon dont l’art favorise le bien-être, en particulier pendant les périodes de lutte et de stress. 

Les auditeurs du podcast peuvent entendre des artistes, des militants, une infirmière, un médecin, un compositeur, un horticulteur et un barbier, entre autres. Un praticien de la méditation guide pour considérer le Met comme « un espace puissant disponible pour nous ancrer dans le moment présent ». Un épidémiologiste décrit comment, au cours d’une année très difficile, l’envoi à sa sœur d’une centaine de cartes postales d’art présentant des œuvres d’art au Met les a aidés à faire face et à forger une relation encore plus profonde. Des intervenants partagent également des opinions franches sur la façon dont le musée peut mieux soutenir le bien-être dans leurs communautés.

« Bien que les musées ne soient pas immédiatement associés à la santé mentale et à la guérison, ce podcast montre clairement que l’art est mûr pour être utilisé de cette façon. « Nous croyons que l’art au Met – de toutes les régions du globe et couvrant plus de cinq mille ans d’histoire – détient une clé importante du bien-être, à savoir l’expression de l’émotion et des sentiments humains. En invitant les gens à entrer et en les connectant à notre collection, nous visons à élargir l’accès à l’art en tant qu’outil pour trouver du sens, du réconfort et de l’inspiration ».

https://www.metmuseum.org/perspectives/series/frame-of-mind/podcast

  • Art et matériaux

Le deuxième podcast, intitulé « Immaterial », a été lancée le 25 mai 2022.

Animé par la célèbre écrivaine et poétesse Camille T. Dungy (« Guide to Relative Strangers: Journeys into Race, Motherhood, and History »), chaque épisode de 40 minutes étudie un matériau trouvé dans l’art – comme le béton, le jade, le papier, le lin ou l’argile – pour explorer les liens entre l’art, l’histoire humaine et les problèmes contemporains.

« Avec des objets de la collection du Met Museum servant de points d’inspiration, la série invite les auditeurs à plonger au cœur d’un matériau particulier alors que ses qualités physiques et métaphysiques sont révélées à travers un récit personnel et des commentaires d’experts ».

Chaque épisode traite d’un matériau spécifique trouvé dans l’art et explore les liens et les significations à travers les époques et les cultures.

La série explore comment les matériaux trouvés dans l’art « ont une profonde résonance culturelle avec les communautés, les familles, les traditions et même nos passions ».

Par exemple, un épisode décrit une conque exposée dans l’une des galeries d’instruments de musique du Met avant d’emmener les auditeurs chez un célèbre musicien de jazz, puis sur les rives de Key West, et enfin dans une ancienne grotte au fond des Andes. Un autre épisode partage des histoires intimes sur la famille, la tradition et le pouvoir à travers l’objectif de ceux qui ont interagi avec un hei-tiki maori en jade pounamu. L’épisode retrace également le parcours du pendentif de l’héritage familial à l’entrée de l’objet dans The Met Collection.

« Lorsque vous commencez à prêter attention aux matériaux de tous les jours, que peuvent-ils révéler du monde qui nous entoure ? Des papiers sur votre bureau au trottoir en béton sous vos pieds, l’animatrice Camille Dungy se rapproche du matériel des artistes pour voir ce qu’ils peuvent nous dire sur l’art, l’histoire et l’humanité ».

https://www.metmuseum.org/perspectives/articles/2022/5/immaterial-trailer

« En tant que l’une des formes de narration les plus anciennes et les plus intimes, l’audio crée des idées vives dans notre esprit et aide à former des souvenirs forts. Ces deux podcasts sont une exploration de la façon dont, même si vous ne pouvez pas être devant un objet, vous pouvez vous connecter avec ce que l’art a à offrir. Il y a des obstacles pour les personnes visitant les musées en personne – certains trouvent l’art inaccessible, qu’il s’agisse de sa présentation, de son érudition, de son interprétation et même de ses bâtiments physiques. Ces podcasts ne sont qu’un effort pour relever certains de ces défis et connecter les gens à l’art, peu importe d’où ils viennent ou où ils se trouvent », a expliqué le musée sur son blog, lors du lancement du premier podcast, en février 2022.

Les deux podcasts ont été créés et produits par The Met en collaboration avec les studios Goat Rodeo (Frame of Mind) et Magnificent Noise (Immaterial). le projet bénéficie du mécénat financier des fondations Dasha Zhukova Niarchos et Bloomberg Philanthropies. Les 2 séries sont disponibles sur les plateformes Apple, Spotify, Google et Sticher.

https://www.metmuseum.org/perspectives/articles/2022/2/introducing-podcasts-from-the-met

https://www.metmuseum.org/perspectives/articles/2022/2/how-to-listen

SOURCES: Met Museum, presse

PHOTOS: Met Museum

Date de première publication: 27/05/2022

Partager :

Leave a Comment