Malgré la crise énergétique, la Fête des Lumières revient à Lyon, avec une valorisation originale de la collection du musée des Beaux-Arts

Découvrir la magie de Lyon, à la nuit tombée, en admirant son patrimoine exceptionnel révélé par la lumière. Malgré la crise énergétique, la Fête des Lumières illumine à nouveau Lyon, « toujours plus accueillante, spectaculaire, engagée, pour que tout le monde puisse se laisser s’émerveiller ». Parmi les 30 spectacles et installations lumineuses, le musée des Beaux-Arts de la ville propose une exploration originale et une réinterprétation décalée de certain s des chefs d’œuvres de sa collection.

Pour l’édition 2022 de la Fête des Lumières de Lyon, des artistes locaux et d’autres venus de l’autre bout du monde promettent un « spectaculaire enivrement sensoriel ».

Côté programmation, le parc de la Tête d’Or accueille quatre œuvres, dont les Lumignons du Cœur à but caritatif. Avec sa riche programmation, ce lieu dédié à la nature pourra faire l’objet d’une soirée entière, surtout en famille !

30 œuvres lumières sont réparties sur l’ensemble du territoire de la ville.

  • Une expérience encore plus inclusive

Pour cette nouvelle édition, la Fête des Lumières se veut davantage attentive à tous les publics.

Pour la seconde fois, le parc Blandan sera le centre de la Fête à hauteur d’enfants avec des créations et des horaires adaptés.

Un accueil spécial est également mis en place pour les personnes à mobilité réduite, avec notamment la proposition d’un parcours adapté.

Cette année marque également le retour à une Fête excentrée vers l’Est pour retrouver des œuvres dans les 3ème, 7ème et 8ème arrondissements.

Récupération, recyclage, sobriété… le développement durable est toujours placé au cœur des préoccupations de l’évènement, d’autant plus dans ce contexte accru de crise énergétique. C’est ainsi que vont cohabiter dans la ville quelques projets participatifs, accompagnés par des artistes renommés, pour que la Fête reste raisonnable « tout en étant sublime à la fois ».

Sur la Place Bellecour, I ♥ LIGHT est ainsi une œuvre qui a été réalisée à partir de 500 vieilles lampes à pied collectées auprès des lyonnais pour évoquer la dimension originelle de la Fête.

Une des expériences de la Fête des Lumières 2021: « Visions » par Luminariste, sur la Colline de Fourvière. ©Emmanuel Foudrot
  • La collection du musée des Beaux-Arts réinterprétée

« Le musée des Beaux-Arts comme vous ne l’avez jamais vu ! Et pour cause : les œuvres quittent les cimaises du musée pour enchanter les façades du palais. Non seulement les portraits s’animent, mais ils chantent ! Et nous invitent à les accompagner » ainsi est présentée l’expérience du Grand Mix au Musée des Beaux-Arts de Lyon.

Un répertoire d’une quinzaine de tubes populaires, de Britney Spears à Nino Ferrer, feront également chanter et danser à l’unisson place des Terreaux. L’architecture même du musée prend vie au rythme de la playlist si variée.

Grand Mix au Musée des Beaux-Arts de Lyon © Brice Robert

Le collectif lyonnais Inook, « les magiciens à l’origine de cette drôle de chorale muséale », citent volontiers Terry Gilliam et Alain Resnais comme inspirations.

Ce moment de rêverie joyeuse est possible grâce à l’utilisation en projection monumentale de la technique du deepfake, ce procédé permet de donner vie de façon très réaliste à des portraits figés, en photo ou en peinture.

Avec ce spectacle expérience, le public est invité à ouvrir grand ses yeux et ses oreilles et à se laisser porter par le sens de la fête de l’une des plus belles collections au monde !

Moetu Batlle et David Passegand, les créateurs du studio Inook, présentent les coulisses du Grand Mix:

Des visites thématiques

Pierre Paul Rubens, « Saint Dominique et Saint François préservant le monde de la colère du Christ », 1620.

A l’occasion de la Fête des Lumières, le musée organise également une série de visites thématiques:

. « La lumière en peinture » le jeudi, vendredi, samedi à 15h et dimanche à 14h30;

. « Fast and curious : Que la lumière soit ! », mercredi à 12h30;

. visites en famille, mercredi à 10h30;

. visites commentées de l’exposition Poussin et l’amour, jeudi à 15h et samedi à 10h30;

. visites commentées de l’exposition À la recherche des hiéroglyphes, jeudi à 16h et samedi à 10h30

. et Rendez-vous avec Jennifer Vatelot, restauratrice du patrimoine oubliés, vendredi à 12h30.

En 2022, la Fête des Lumières offre à nouveau aux enfants la possibilité de profiter pleinement de l’événement avec des propositions sur mesure.

Le lieu entièrement dédié aux familles au parc Blandan est reconduit, des œuvres lumières adaptées ont été sélectionnées au sein de la programmation, le carnet de jeux fait lui aussi son grand retour.

La Fête des Lumières à hauteur d’enfants
Pour la deuxième fois, la Fête des Lumières investit le parc Blandan. Avec Cachés dans la ville, la faune et la flore s’animent joyeusement dans un parc métamorphosé où les enfants pourront jouer avec la lumière et vivre de véritables expériences sensorielles.

L’ensemble des installations de l’œuvre est conçu par le collectif lyonnais Théoriz, réunissant des ingénieurs, des artistes et des développeurs créatifs.

Les 9 installations du parc Blandan sont ouvertes du jeudi 8 au dimanche 11 décembre 2022 de 17h30 à 21h30.

En plus de Cachés dans la ville construit sur mesure au parc Blandan, pas moins de 12 autres œuvres lumières sont particulièrement accessibles aux plus jeunes.

Cette année, les Lumignons du Cœur investissent le Parc de la Tête d’Or et transforment sa roseraie en jardin de lumière. Bouquets de fleurs lumineuses et fresque de lumignons géante ornent la place. L’occasion de soutenir la Fondation de l’Armée du Salut qui intervient principalement dans les domaines de l’action sociale et médico-sociale, de la protection et l’accompagnement de l’enfance et de l’adolescence, du soin, du handicap, de la dépendance et du secours/aide alimentaire.

Au sein du Parc, deux autres œuvres sont à voir : Le Parc du Nombre d’Or et Firefly Field. La première nous fait découvrir le lien entre les mathématiques et la nature. Quant à la seconde, elle nous permet d’observer des centaines de lucioles lumineuses.

Les expérimentations étudiantes places Sathonay, Rambaud et de la Paix offrent à de jeunes étudiants de beaux terrains de jeu pour laisser court à leur créativité. Un drôle de chat géant a investi la Place de Bourse avec l’œuvre Eikosis. Dans le Quartier Grolée, ce sont des créatures insolites qui apparaissent dans la cage de J’ai attrapé un… .

Deux autres œuvres participatives sont au rendez-vous cette année. Sur la Place Voltaire, Gazouillis représente 300 oiseaux de plastiques créés avec la collaboration de petits Lyonnais. Et enfin, dans le Jardin de l’Institut Lumière, Beacon est un projet conçu avec les créations des habitants du quartier de Montplaisir. Sélection des œuvres à hauteur d’enfants

Un livret ludique et pédagogique, spécialement créé pour accompagner la découverte de la Fête des Lumières, propose des jeux d’observation ainsi qu’un paper toy*. Il permet d’aborder la thématique des lumignons et d’explorer certaines œuvres de la Fête.

Tous les enfants des écoles primaires lyonnaises auront reçu leur carnet de jeux d’ici fin novembre.
Des exemplaires seront également disponibles dans les lieux de culture de la Métropole accueillant du jeune public et dans les points information de la Fête des Lumières (chalets).

Ce carnet de jeu a été réalisé par Maison Georges, une maison d’édition lyonnaise indépendante passionnée par l’illustration contemporaine et le graphisme. Elle est spécialisée dans la création de magazines et livres pour enfants.

Télécharger le carnet de jeux Fête des Lumières et son paper toy le Chat Eikosis : Carnet de jeux Fête des Lumières   Paper toy Chat Eikosis

Informations pratiques sur la Fête des Lumières:

Du jeudi 8 au samedi 10 décembre : 20h-minuit.

Dimanche 11 décembre : 18h-22h.

Horaires du Parc Blandan et de l’Institut Lumière : 17h30-21h30

https://www.fetedeslumieres.lyon.fr/fr

SOURCE: Fête des Lumières, presse

PHOTOS: 

Date de première publication: 09/12/2022

La ville de Lyon et ses institutions culturelles sont membres du CLIC

Laisser un commentaire