La Galerie des Offices de Florence poursuit la marque Jean Paul Gaultier pour utilisation sans autorisation de la « Naissance de Vénus » de Botticelli

Partager :

La Galerie des Offices de Florence a intenté une action en justice contre la marque de mode Jean Paul Gaultier pour avoir mis en vente plusieurs vêtements décorés de détails de la Naissance de Vénus de Botticelli, l’une des œuvres les plus célèbres de sa collection. Selon le site artnet.com, les vêtements « inspirés » par l’artiste florentin ont été retirés de la plateforme de la marque. Une affaire similaire avait déjà opposé en 2021 un site Web de divertissement pour adultes et l’institution italienne.

Des détails du tableau la Naissance de Vénus de Botticelli sont reproduits sur une écharpe (vendue 150 euros), une jupe, un haut sans manches et un pantalon. Ces articles de mode font partie de la collection capsule « Le Musée » de la maison de mode française, qui utilise également Les Trois Grâces de Peter Paul Rubens, qui se trouve dans la collection du Musée du Prado, et La Création d’Adam de Michel-Ange issue du plafond de la Chapelle Sixtine  Une collection que la marque présente comme « une ode à la Renaissance ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @jeanpaulgaultier

Dans un communiqué publié le 10 octobre 2022, la Galerie des Offices a déclaré que son cabinet juridique avait adressé en avril 2022 à la société Jean Paul Gaultier une lettre de mise en demeure lui demandant soit de retirer les vêtements de la vente, soit de prendre contact avec le musée dans les plus brefs délais afin de conclure un accord commercial qui « remédierait aux abus commis ».

« La maison de couture a utilisé l’image du chef-d’oeuvre conservé au musée (…) pour réaliser plusieurs vêtements, dont elle a publié des photos sur son site et les réseaux sociaux », explique le musée dans le communiqué. « La lettre adressée en avril à Jean Paul Gaultier a été ignorée », regrette le musée, qui annonce donc avoir entamé « une action judiciaire prévoyant, outre le retrait des vêtements ’illégitimes’, une demande de dommages et intérêts ».

Le 10 octobre 2022, les vêtements en cause n’étaient plus répertoriés sur le site Internet de Jean Paul Gaultier mais sont toujours visibles dans les publications Instagram publiées en avril 2022.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @jeanpaulgaultier

L’entreprise française est récidiviste. La Vénus de Botticelli avait déjà été présentée sur un haut en résille transparente de la collection Printemps Eté 1995 de Jean Paul Gaultier.

  • Une œuvre du domaine public protégée par la loi italienne

Le tableau au cœur de la procédure a été peint dans les années 1480 et est donc incontestablement dans le domaine public. Mais il reste néanmoins protégé par la loi italienne.

Le Codice dei Beni Culturali (Code du patrimoine culturel) italien protège le vaste patrimoine culturel du pays de toute utilisation commerciale. Ce code stipule qu’une autorisation doit être accordée pour l’utilisation d’images de biens culturels publics italiens pour un usage commercial et qu’une redevance doit également être payée.

Des visiteurs devant « La naissance de Venus » aux Offices. Wikimedia Commons. Alison Johnstone Creative Commons Attribution 2.0
  • La Venus sur Pornhub

En 2021, la Galerie des Offices avait déjà défendu son tableau contre une utilisation abusive lorsque la plateforme Pornhub avait présenté la Naissance de Vénus dans un guide en ligne sur l’art érotique dans les musées. La société avait répondu rapidement à la lettre du musée menaçant de poursuites judiciaires en supprimant toute référence à l’œuvre sur son site Web.

SOURCES: Uffizi, artnet.com, presse

PHOTOS: Jean Paul Gaultier, Wikimedia Commons

PHOTO du carrousel: capture d’écran de la page de l’œuvre sur la plateforme Google Arts and Culture

Date de première publication: 11/10/2022

Partager :

Laisser un commentaire

Club Innovation et Culture France

Bonjour

A l’occasion de ses 10 ans, le CLIC France vous propose une nouvelle version de son site web.

Celui-ci sera prochainement enrichi de nouveaux contenus et services.

Si vous souhaitez être tenu informé de l’actualité du CLIC France et des futures évolutions de son site web, nous vous invitons à vous inscrire à notre newsletter.

L’équipe du CLIC France