Google Arts & Culture met à l’honneur les manuscrits, la musique et le patrimoine du Mali

Partager :

Mis en ligne le 3 mars 2022 sur Google Arts & Culture, « Mali Magic » présente 40 000 manuscrits qui ont survécu à l’occupation et à la destruction de la ville de Tombouctou en 2012. Au delà de l’hommage rendu aux populations qui ont sauvé ces trésors, ce contenu en ligne met en valeur la musique, le patrimoine et l’art contemporain du Mali.

L’un des 40 000 anciens manuscrits maliens numérisés par Google Arts & Culture
En janvier 2013, les forces françaises et maliennes ont repris Tombouctou au groupe militant islamiste Ansar Dine, qui avait pris le contrôle de la ville du désert pendant près d’un an, assiégeant les mausolées, établissant la charia et mettant le feu à l’Institut Ahmed Baba, une bibliothèque qui contenait environ 30 000 ouvrages, certains datant du XIIe siècle. À l’époque, les experts craignaient que la profanation de ces archives ne représente « la plus grande perte de l’écrit en Afrique depuis la destruction de la bibliothèque d’Alexandrie ».
Destruction de manuscrits maliens par des grous islamistes extrémistes à l’Institut Ahmed Baba de Tombouctou en 2012 (avec l’aimable autorisation de SAVAMA-DCI)
  • Un patrimoine de l’humanité mis à l’abri des occupants

Une révélation miraculeuse a soulagé le monde quelques jours après la libération de la ville: la plupart des manuscrits avaient été récupérés, grâce à un effort mené par le bibliothécaire Abdel Kader Haidara. Au total, 350 000 manuscrits de 45 bibliothèques de la ville avaient été conservés à l’abri d’Ansar Dine par des volontaires.

Cet acte de résistance culturelle a permis de sauvegarder une tradition et un patrimoine intellectuels uniques sur des sujets aussi divers que l’astronomie, l’éthique, la jurisprudence, la géographie et la philosophie.

  • M comme Mali

« Mali Magic », publié sur la plateforme Google Arts & Culture, met en lumière ces histoires héroïques de résilience et présente les monuments, les manuscrits, la musique et les arts modernes du Mali « dans une collection numérique de sons et d’histoires pas comme les autres ».

Ce contenu en ligne très riche revient notamment sur la destruction par les islamistes de nombreux mausolées, mosquées et monuments, l’incendie de la bibliothèque des manuscrits anciens, la disparition d’instruments et l’annulation de festivals pour faire taire les traditions musicales qui ont défini sa culture.

Mais le peuple malien n’a pas laissé sa culture devenir victime de destruction. De la sauvegarde des manuscrits anciens que les familles ont protégés pendant des années de la destruction totale, aux mouvements artistiques contemporains issues des périodes de troubles, Google et ses partenaires rendent hommage à la résilience du peuple et à la culture du Mali.

Un manuscrit comportant une illustration d’un instrument de musique
  • M comme manuscrits

Bien avant la Renaissance européenne, la ville malienne de Tombouctou – qui abritait à un moment donné une communauté de savants qui constituait le quart de sa population – a donné naissance à une abondance de connaissances dans les domaines de la morale, de la politique, de l’astronomie, de la littérature mais également de sujets plus surprenants comme la magie noire et les conseils sexuels. Ce travail a été capturé dans des milliers de manuscrits précieux. Ces pages ont redéfini notre compréhension de l’histoire africaine.

Le Dr Abdel Kader Haidara, le « bibliothécaire dur à cuire » connu pour avoir fait sortir clandestinement les manuscrits de Tombouctou lorsque leur sécurité était menacée, explique: « On a dit qu’en Afrique il n’y a pas d’histoire écrite et que toute l’histoire de l’Afrique est orale. Nous avons ici plus de 400 000 manuscrits écrits uniquement par les mains des Africains. Le public va pouvoir découvrir cela et comprendre que la réalité est le contraire. C’est une vraie Renaissance ».

Les manuscrits sont aujourd’hui passés des bibliothèques familiales à la scène mondiale. Une collection spectaculaire de 40 000 manuscrits de Tombouctou a été apportée à Google Arts & Culture pour que le monde puisse l’explorer en ligne.

Abdel Kader Haidara a contribué à assurer la survie de 300 000 manuscrits.

Ces documents historiques, dont beaucoup ont survécu non seulement à l’attaque islamiste mais aussi à la conquête française de Tombouctou en 1893, lorsque les textes précieux ont été pillés dans les bibliothèques, ont été numérisés et peuvent être consultés dans le cadre de Mali Magic.

Ce projet est le fruit d’une collaboration entre Google Arts & Culture et un certain nombre d’organisations locales et internationales, dont le groupe à but non lucratif de préservation de Haidara, SAVAMA.

En savoir plus sur les efforts des maliens pour préserver et numériser leurs bibliothèques sur le blog de Google Arts & Culture .

Le projet présente la tradition d’apprentissage (un quart des habitants de Tombouctou au XVIe siècle étaient étudiants, inscrits dans plus de 150 écoles de la ville) et les efforts de préservation qui ont gardé ces documents intacts.

« Certains de ces manuscrits ont été transmis de génération en génération parmi les étudiants de Tombouctou – c’était l’un des plus grands centres universitaires au monde », explique Chance Coughenour, qui a dirigé le projet de numérisation chez Google Arts & Culture. « Ce sont essentiellement des historiens qui essaient d’interpréter différents passages qui ont été écrits 200 ans auparavant. De nombreux documents ont également été copiés à la main à partir de documents antérieurs, le scribe insérant ses propres opinions sur la signification du texte dans les marges. Certaines autres caractéristiques de divers manuscrits comprennent la feuille d’or, les diagrammes botaniques et les décorations ornées. »

Parmi les manuscrits mis en ligne, certains évoquent des sujets particulièrement actuels tels que l’opportunité de fumer, la tolérance envers les chrétiens et les juifs et des passages coraniques d’auto-assistance sur l’amélioration des orgasmes.

  • M comme monuments

Au delà des manuscrits, le paysage culturel unique du Mali est constituée de ses mosquées, mausolées et monuments. Ces structures ne sont pas seulement des itérations de styles architecturaux historiques en terre et des commémorations d’événements passés, ils sont maintenus en vie par les communautés qui les ont entretenus pendant des siècles et les ont restauré après leur récente destruction par ceux qui tentent d’ébranler les fondements de la culture et de l’identité maliennes.

Troubles politiques, fin du tourisme, mondialisation et pollution, plusieurs facteurs menacent les monuments du Mali et sa culture en général. Mali Magic démontre que ce patrimoine bâti mérite d’être protégé et préservé pour les générations à venir.

  • M comme musique

Des chants et danses tribaux accompagnés d’instruments traditionnels uniques, capturés en vidéo par Instruments4Africa, au Festival dans le désert qui a accueilli U2 et Fatoumata Diawara du Mali, le Mali est un lieu rythmé grâce à une passion généralisée pour la musique. On dit même que le rock ‘n roll et le blues américain sont profondément ancrés dans les traditions musicales et mythiques maliennes.

Aujourd’hui, la scène musicale malienne reste forte – des musiciens de tout le Mali se sont unis pour reprendre Houwkuna , la chanson bien-aimée de l’artiste malien emblématique Ali Farka Touré , Fatoumata Diawara, nominée aux Grammy Awards, propulse le Mali sur le devant de la scène musicale mondiale avec son tout nouveau EP, Maliba («Le Grand Mali»), ainsi que des festivals et des concerts en direct sont organisés par Timbuktu Renaissance et Instruments4Africa pour maintenir en vie les sons émouvants et la cohésion sociale.

En collaboration avec Instruments 4 Africa, ils ont également produit une série de films sur les traditions musicales et les instruments de différentes régions du Mali.

  • M comme art moderne

Réalisant l’héritage durable de créativité et de culture dynamique du Mali, la nouvelle génération d’artistes contemporains du pays . Peintres, sculpteurs et créateurs de techniques mixtes reflètent la couleur et le chaos qu’ils voient dans le monde qui les entoure, mêlant la culture expressive du Mali à leurs propres perspectives, ambitions et explorations uniques.

Abordant les difficultés et les destructions que le Mali a subies tout au long de l’histoire récente et coloniale, la scène artistique du pays pourrait représenter un espace dans lequel le passé du Mali peut être traité et, grâce à la culture et à la créativité, un avenir peut être reconstruit.

« Le jour où nous admettrons que nous avons tout perdu au profit des autres ; ce jour-là, nous pouvons vraiment commencer à nous redécouvrir », déclare l’artiste contemporain malien Amadou Sanogo.

Enfin, quelques vidéos et expositions virtuelles présentent le travail d’artistes modernes travaillant au Mali aujourd’hui.

« Il est important de reconnaître qu’il s’agit d’un projet qui capture le passé et le présent », a souligné Coughenour, ajoutant : « Je recommande aux lecteurs d’explorer, de faire une pause, de revenir en arrière et de continuer à explorer. »

  • Des événements en ligne

La bibliothèque publique de Brooklyn, qui est le seul partenaire nord-américain et bibliothèque du projet, organisera une série d’événements tout au long du mois de mars 2022 pour accompagner la sortie en ligne du projet.

Une discussion liminaire entre Haidara, le philosophe Kwame Anthony Appiah et le critique littéraire Henry Louis Gates, Jr. aura lieu à la succursale centrale de la bibliothèque le 17 mars 2022.

Le 31 mai 2022, la bibliothèque organisera également une lecture interactive, guidée par des archivistes, des bibliothécaires , et des écrivains qui discuteront de l’importance des manuscrits numérisés et de la plateforme numérisée.

SOURCE: Google Arts & Culture

PHOTOS: Google Arts & Culture

Date de première publication: 14/03/2022

Partager :

Laisser un commentaire

Club Innovation et Culture France

Bonjour

A l’occasion de ses 10 ans, le CLIC France vous propose une nouvelle version de son site web.

Celui-ci sera prochainement enrichi de nouveaux contenus et services.

Si vous souhaitez être tenu informé de l’actualité du CLIC France et des futures évolutions de son site web, nous vous invitons à vous inscrire à notre newsletter.

L’équipe du CLIC France