La National Gallery de Londres « restitue » une peinture de Véronèse dans son église italienne d’origine grâce à la réalité virtuelle

Partager :

Depuis le 7 mars 2022, la National Gallery de Londres « déplace » un retable du XVIe siècle dans la chapelle pour laquelle il a été créé, il y a plus de 200 ans. Grâce à une nouvelle expérience numérique in-situ, les visiteurs de la galerie équipés de casques de réalité virtuelle, peuvent découvrir la peinture de Véronèse La Consécration de Saint-Nicolas telle qu’elle aurait été vue dans son église italienne d’origine en 1562.

Grâce à cette expérience innovante, les visiteurs peuvent admirer le tableau La Consécration de Saint-Nicolas réinstallé dans sa chapelle d’origine dans l’église de San Benedetto al Po, près de Mantoue. Le voyage virtuel permet aussi d’explorer les belles fresques et l’architecture qui l’entouraient autrefois.

Les visiteurs peuvent choisir parmi l’un des deux guides virtuels qui les accompagnent tout au long de l’expérience : la conservatrice du musée, le Dr Rebecca Gill, qui explore la peinture et les fresques, ou la figure historique de l’abbé Asola, qui a commandé la peinture à Véronèse et révèle la menace qui pesait sur le monastère à l’époque.

  • Une œuvre retirée de son lieu d’origine pendant les guerres napoléoniennes
Paolo Veronese, ‘La Consécration de Saint Nicolas’, 1562 Photo: © The National Gallery, London

Le tableau « La Consécration de Saint Nicolas » de Véronèse a été commandé en 1561 comme retable de San Benedetto al Po, l’église abbatiale de l’un des plus grands et des plus importants monastères bénédictins d’Europe.

L’église avait été radicalement remaniée et agrandie en 1539 par Giulio Romano, premier élève de Raphaël et lui-même grand peintre et architecte.

Le retable est resté à San Benedetto al Po jusqu’aux années 1820, date à laquelle il a été retiré de l’église et vendu sur ordre de Napoléon Bonaparte, lorsque le général français a pris Mantoue en 1797.

Il a été acheté en 1811 par les gouverneurs de la « British Institution for Promoting the Fine Arts in the United Royaume ».

C’est le premier tableau de maîtres anciens à avoir été acquis par l’organisation, qui avait prévu le tableau pour orner une «future galerie nationale».

  • Un programme de recherche et un outil de médiation

« Virtual Veronese », qui a notamment permis de créer un modèle 3D de la chapelle, a commencé comme un projet de recherche et développement visant à déterminer « comment la Galerie peut partager ses recherches avec un public plus large en utilisant des technologies immersives pour explorer de nouvelles façons de raconter ses histoires ».

Photo: Capture 3D, optimisation du maillage de la chapelle Saint-Nicolas dans l’église de San Benedetto al Po, Mantoue, Italie, créée par ScanLAB projects, commandée par la National Gallery

Suite à une démonstration réussie du prototype à la National Gallery à l’été 2019, Focal Point VR a été chargé de développer une expérience immersive pour Oculus Quest 2 en utilisant la capture de performance vidéo volumétrique.

Grâce à l’utilisation de la réalité virtuelle, le spectateur est invité à voir à quoi aurait ressemblé ce tableau dans son cadre d’origine et à découvrir l’histoire de sa création.

Lorsqu’il met le casque, il se retrouve à l’intérieur d’une reconstruction numérique de l’église de San Benedetto al Po. Son guide dans ce monde virtuel peut-être soit le patron de Véronèse et abbé de San Benedetto al Po, Andrea Asola (en utilisant un récit fictif), soit le Dr Rebecca Gill, conservatrice en art et religion à la National Gallery, qui a fait de nombreuses recherches sur la peinture et son cadre d’origine.

Les deux expériences permettent d’explorer comment le tableau aurait été vu dans son cadre d’origine et de découvrir le contexte de sa création et son histoire.

Lawrence Chiles, responsable du numérique à la National Gallery de Londres, a déclaré : « Virtual Veronese » nous a permis de comprendre comment la narration immersive peut ajouter de la profondeur d’expérience, de sens et d’émotion à l’engagement des visiteurs de la galerie avec nos peintures ».

Le Dr Rebecca Gill, conservatrice Ahmanson en art et religion (août 2016 – mars 2020), à la National Gallery de Londres, explique : « Grâce à ce projet, nous sommes en mesure d’introduire l’architecture dans la galerie et de permettre à nos visiteurs d’explorer par eux-mêmes ce qu’elle aurait pu être comme se tenir devant la peinture de Veronese il y a environ 500 ans ».

  • Immersion visuelle et sonore 

L’expérience interactive a été développée à l’aide du moteur de jeu Unity ; avec un mélange de modèles en temps réel et de vidéo volumétrique fonctionnant dans un casque Oculus Quest 2. 

De plus, une application pour tablette a été développée pour permettre au personnel de la National Gallery de contrôler efficacement l’expérience.

La capture 3D, l’optimisation du maillage de la chapelle Saint-Nicolas dans l’église de San Benedetto al Po et l’enregistrement sonore ambisonique du chœur Veneti Cantores ont été réalisés par la société ScanLAB Projects.

​Les performances des comédiens et de la commissaire ont été capturées dans le studio de photogrammétrie de l’UAL The London College of Fashion, et adaptées par Focal Point VR.

L’expérience numérique est accompagnée d’un enregistrement de chant grégorien, interprété par Veneti Cantores.

Le morceau de musique est tiré d’un livre choral qui a été produit à San Benedetto al Po dans les années 1560 et est donc contemporain du retable de Véronèse. La musique que le public entend est donc la même que celle interprétée par les moines il y a près de 500 ans. Un choix qui augmente le caractère immersif de l’expérience.

  • Soutien du gouvernement et de mécènes

« Virtual Veronese » a été commandé dans le cadre du partenariat de la Galerie Nationale avec StoryFutures, initiative financée par le programme Creative Cluster du Arts and Humanities Research Council et le ministère de la recherche britannique pour stimuler l’innovation et la croissance dans l’économie créative du Royaume-Uni.

    

L’expérience immersive a été développée et produite par la société britannique Focal Point VR et le commissariat scientifique du Dr Rebecca Gill, conservatrice en art et religion à la National Gallery de Londres, d’août 2016 à mars 2020.

Le projet bénéficie du mécénat spécifique d’Howard et Roberta Ahmanson. Il s’inscrit dans l’activité numérique de la National Gallery, qui est soutenue par le programme Digital Accelerator de Bloomberg Philanthropies.

  • Une expérience gratuite sur réservation

L’expérience gratuite est proposée dans la salle F du musée. Elle est disponible pour les visiteurs qui ont réservé des billets d’entrée à la Galerie Nationale ainsi que des billets pour d’autres expositions de la galerie. Elle est accessible aux visiteurs de plus de 13 ans et disponible en sessions de 20 minutes qui peuvent être réservées sur le site web de la Galerie.

« Virtual Veronese »
7 mars 2022 – 3 avril 2022
The National Gallery
Gallery F

En novembre 2019 et avril 2021, la National Gallery avait déjà proposé une expérience numérique in-situ autour de deux de ses chefs d’œuvres. (ARTICLE CLIC: La National Gallery de Londres propose un voyage numérique immersif dans l’un des chefs d’œuvre de Léonard de Vinci et « Sensing the Unseen: Entrez dans l’Adoration de Gossaert » : la nouvelle expérience mobile de la National Gallery de Londres)

A propos de StoryFutures

StoryFutures est dirigé par Royal Holloway, Université de Londres et fait partie du programme Creative Industries Clusters du Arts and Humanities Research Council. Financé par le fonds de défi de la stratégie industrielle du gouvernement et basé dans le « Gateway Cluster » à l’ouest de Londres, il se concentre sur la réalisation de projets de R&D révolutionnaires. https://www.storyfutures.com/

https://www.nationalgallery.org.uk/exhibitions/virtual-veronese

https://www.focalpointxr.com/virtual-veronese-xr-special-project/#

SOURCES: National Gallery, Focal Point VR

PHOTOS: National Gallery, Focal Point VR

PHOTO du carousel: des visiteurs de la National Gallery munis de casques d’écoute dans l’expérience «Virtual Veronese»

Date de première publication: 16/03/2022

Partager :

Leave a Comment