Scan 3D, Assassin’s creed et Lifi … le musée Granet d’Aix en Provence mise sur le numérique pour enrichir l’expérience de ses visiteurs

A l’occasion de l’exposition « Pharaon, Osiris et la momie » (du 19 septembre 2020 au 14 février 2021), le Musée Granet d’Aix en Provence enrichit son expérience visiteur en proposant une exploration en 3D et avec le jeu Assassin’s creed (dans le cadre d’un partenariat avec Ubisoft). Par ailleurs, le musée signe le 14 octobre une convention de mécénat avec la Mgen pour déployer une médiation unique avec la technologie Lifi, destinée d’abord aux publics en situation de handicap.

Le musée Granet possède l’une des plus grandes collections d’art égyptien ancien. Vingt-cinq ans exactement après la première exposition qui lui avait été consacré, deux ans avant le bicentenaire de la découverte des hiéroglyphes par Jean-François Champollion, la collection égyptienne du musée Granet est intégralement présentée au public du 19 septembre 2020 au 14 février 2021 dans le cadre de l’exposition «Pharaon, Osiris et la momie», soit plus de 200 pièces uniques, complétées par des œuvres prêtées par le musée du Louvre (partenaire de l’exposition).

« C’est pratiquement toute une génération qui n’a jamais vu ces pièces. L’idée première était donc de mettre en valeur notre collection, mais aussi d’avoir la possibilité à cette occasion de la restaurer intégralement », explique Bruno Ely, conservateur en chef du musée Granet.

Pendant 5 mois, le public pourra admirer des pièces majeures comme des bas reliefs de la grande pyramide de Khéops, plusieurs stèles de premier ordre, un sarcophage et sa momie, l’extraordinaire momie de varan du Nil et, entre autre pièce monumentale, le colosse royal de la lignée des pharaons Ramsès.

Cette exposition est enrichie par de nombreux dispositifs numériques accessibles à tous les publics sur les grandes thématiques égyptiennes.

La momie du varan du Nil, pièce unique au monde du musée Granet

Grâce à un dispositif multimédia, le visiteur peut découvrir la momie de varan du Nil d’une manière innovante. Une dalle tactile grand format propose aux visiteurs les images issues d’un scanner médical (la tomographie) retravaillées par la société IMA SOLUTIONS (qui travaille régulièrement sur les momies du British Museum).

Cette tomographie par rayons X permet d’en tirer des données scientifiques, sans pour autant que la momie subisse de manipulations.

« La technologie permet ainsi de visualiser son mode de préparation qui s’est avéré très déconcertant car la totalité du squelette en a été extraite hormis la tête, l’extrémité des pattes et la queue qui a été repliée sur le thorax est remplacée par un simple bâton de bois pour restituer la silhouette de l’animal » explique le musée. « L’enveloppe constituée par la peau a été rembourrée de tissu de cire et de fibre de papyrus qu’on peut voir dépasser au niveau de la tête de l’animal.

Un écran tactile (conçu par IMA Solutions) permet ainsi au visiteur d’observer sous toutes ses faces la fameuse momie de varan. L’exposition présente aussi des écrans sur lesquels les restaurateurs expliquent leur travail, les principales interventions réalisées sur nos objets.

  • Immersion dans l’Egypte Ancienne avec Ubisoft

En fin de parcours, petits et grands ont accès au dispositif éducatif « Discovery tour Assassin’s creed, Égypte antique » édité par Ubisoft, présenté dans un espace dédié à cette expérience.

Le mode éducatif de la saga Assassin’s Creed permet d’explorer librement le magnifique monde de l’Égypte ptolémaïque et de lancer à la demande l’un des 75 petits cours qui permettent de mieux connaitre l’histoire de l’Égypte ancienne, de façon ludique.

Ces 75 tours sont répartis en 5 catégories (l’Egypte, les Pyramides, Alexandrie, la vie quotidienne et les Romains) et peuvent durer de 5 à 25 minutes. Ils s’accompagnent de documentation sur l’Egypte (œuvres, cartes, etc.).

Sur 2 consoles (22 pouces) connecté à un écran vidéo, installées dans l’espace dédié, le visiteur peut se balader librement entre chaque étape de la visite guidée.

L’exposition propose également une section tactile pour les malvoyants.

Le catalogue de l’exposition, coédité par Khéops et le Musée Granet, Mairie d’Aix-en-Provence, bénéficie du mécénat d’AG2R La Mondiale.

L’exposition sur le site web du musée.

  • Une nouvelle expérience en Lifi pour les publics en situation de handicap

Avec le mécénat de la MGEN, le musée lance une nouvelle expérience de visite utilisant la technologie Lifi. Le Li-Fi (Light Fidelity) est une technologie de communication sans fil basée sur l’utilisation de lampes connectées et intelligentes qui déclenchent un contenu multimédia sur tablette et smartphone, en traversant leurs faisceaux.

Le 14 octobre 2020, le musée Granet et la MGEN ont signé une convention de mécénat, par laquelle la mutuelle devient un mécène important du musée d’Aix-en-Provence en apportant un soutien majeur au
développement du Li-Fi, qui sera utilisée pour faciliter la visite des publics en situation de handicap.

« Le Li-Fi va permettre aussi de compléter l’offre déjà mise en place depuis de nombreuses années dans le domaine de la médiation culturelle et de devenir un musée « pilote » en matière de technologies innovantes au service de tous les publics » explique le musée Granet.

L’engagement du groupe mutualiste dans le domaine de la technologie Li-Fi est une première dans un musée français et va permettre d’offrir une nouvelle façon de visiter les espaces d’exposition permanents ou temporaires.

Dès la fin du mois d’octobre 2020, cette technologie sans fil va apporter des contenus adaptés et complémentaires à un audioguide en permettant de diffuser :
– un contenu audio (y compris en langues étrangères),
– un contenu vidéo (avec sous-titrage et/ou traduction en LSF, langue des signes française),
– un contenu écrit (compatible avec les standards européens FALC > facile à lire et à comprendre),
– un contenu graphique (animations, dessins, pictogrammes, etc…)

Cette technologie nouvelle n’a jamais été encore utilisée de cette manière dans un musée labellisé « musée de France ».

  • Développer l’autonomie de tous les publics

Cette nouvelle offre de médiation interactive va permettre de développer l’autonomie de tous les publics, en abordant aussi bien l’histoire du bâtiment du musée Granet que ses collections permanentes, notamment autour des œuvres de Cézanne et de Giacometti, même si dans un premier temps la MGEN et le musée Granet ont décidé de cibler le public en situation de handicap.

Dans une logique de co-construction, cette nouvelle offre a été conçue en lien avec des associations de personnes déficientes visuelles et auditives.

Grâce au mécénat de la MGEN, ce projet mobilise depuis près d’une année les différents services du musée Granet (conservation, service multimédia et numérique, médiation culturelle, etc.), des associations de la Métropole Aix-Marseille travaillant dans le domaine du champ social et du handicap, ainsi que la start up Glorytech, la société Artemide (société qui a mis en lumière les espaces du Louvre Abu Dhabi), et l’IMFP (Institut musical de formation professionnelle), institut salonnais qui forme ses élèves aux métiers de la vidéo et de l’audio.

  • Enrichir la politique globale sur le handicap

Cette nouvelle offre, permise le Lifi, vient enrichir la politique globale sur le handicap et le numérique menée par la ville d’Aix-en-Provence. Depuis sa réouverture en 2007, le musée Granet mène une
politique soutenue auprès des publics empêchés. Depuis 2017, près de 1200 personnes ont été touchées par les nombreuses propositions du musée.

SOURCE: Musée Granet (site web et CP)

PHOTOS: Musée Granet, Philippe Biolatto, Ville d’Aix-en-Provence

Date de première publication: 14/10/2020

Le Musée Granet et Ubisoft sont membres du Clic France 

À-lire-sur-le-site-du-CLIC1

L’exposition immersive Pompéi du Grand Palais s’enrichit d’une expérience VR in-situ

. Google Arts and Culture propose de découvrir les hiéroglyphes de l’Égypte ancienne

Covid-19 / Faute de visiteurs réels, l’Egypte invite à découvrir ses plus beaux sites historiques en réalité virtuelle

Avec son jeu « Assassin’s Creed : Ancient Egypt », Ubisoft met le cap sur l’éducation et la science

Le Musée des Beaux-Arts de Montréal lance avec Ubisoft une nouvelle application destinée aux groupes scolaires

Laisser un commentaire