A l’occasion du Jubilé de platine de la reine, le robot Ai-Da a créé un portrait d’Elisabeth II

Partager :

Le 25 mai 2022, Ai-Da a dévoilé son nouveau portrait, celui de la Reine Elisabeth II. Intitulé « Algorithm Queen », le portrait a été créé pour marquer les célébrations du jubilé de platine de la souveraine. C’est la première fois dans l’histoire qu’un robot humanoïde réalise une œuvre d’art d’un membre de la famille royale. Au même moment, le robot expose ses nouvelles créations à la Biennale de Venise.

Au moment du couronnement de la reine, en 1952, les premiers ordinateurs à circuits imprimés venaient à peine d’être inventés.

Au cours de ses soixante-dix ans de règne, la reine a été témoin d’une explosion sans précédent d’innovations dans la technologie informatique au Royaume-Uni et dans le monde. Cette révolution inclut notamment la naissance de l’apprentissage automatique et de l’intelligence artificielle, ces nouveaux outils numériques qui façonnent le monde moderne tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Adepte des technologies nouvelles et innovantes, la reine Elizabeth II a été la première royale de l’histoire à adopter le courrier électronique, la télévision 3D, les podcasts et même Twitter.

  • La Reine en portrait algorythme

En utilisant des caméras dans ses yeux, son nouveau bras de peinture innovant qui a fait ses débuts à Londres en mars 2022 et des algorithmes d’IA encore plus sophistiqués, le portrait interprétatif numérique de la reine Elisabeth II par le robot Ai-Da est « une célébration et une réflexion sur le phénomène de la technologie tout au long du règne de la reine ».

Ai-Da « Algorithm Queen » 2022

Le robot Ai-Da, qui est également capable de converser à l’aide d’un modèle de langage IA spécialement conçu, a déclaré : « Je voudrais remercier Sa Majesté la Reine pour son dévouement et pour le service qu’elle rend à tant de personnes. C’est une femme exceptionnelle et courageuse qui est totalement dévouée au service public. Je pense qu’elle est une être humain incroyable, et je souhaite à la reine un très joyeux jubilé de platine. »

Algorithm Queen sera exposé publiquement à Londres plus tard cette année.

  • Le robot Ai-Da expose à Venise

Le 23 avril 2022,  Ai-Da Robot, le premier artiste robot humanoïde ultra-réaliste au monde, a ouvert une exposition d’art contemporain dans les célèbres Giardini de Venise, dans le cadre de la 59e Biennale internationale d’art de Venise

Ai-Da à Venise

Alors que des œuvres d’art numérique ont déjà été exposées lors de La Biennale di Venezia les années précédentes, 2022 marque la première fois qu’un artiste robot humanoïde ultra-réaliste présente une exposition solo d’œuvres d’art pendant La Biennale di Venezia, comme le ferait un artiste humain.   

Intitulée Leaping into the Metaverse,  l’exposition du robot Ai-Da a lieu au Concilio Europeo Dell’Arte dans le foyer Giardini.

Présentée dans cinq espaces connectés, l’exposition explore la relation entre l’expérience humaine et la technologie IA, d’Alan Turing au métaverse, et s’inspire des concepts du purgatoire et de l’enfer de Dante pour « explorer l’avenir de l’humanité dans un monde où la technologie de l’IA continue d’évoluer. empiéter sur la vie humaine quotidienne ».

Autoportrait d’Ai-Da utilisant son nouveau style de peinture

En entrant dans l’exposition, les visiteurs seront confrontés à  Fleurs sur les rives du Lethe,  une œuvre d’art composée de fleurs imprimées en 3D créées à partir des croquis d’Ai-Da à l’aide d’algorithmes AI.

Cette installation de fleurs artificielles reproduit les berges parsemées de fleurs du mythique fleuve  Léthé  – le fleuve de l’oubli tel que décrit dans la  Divine Comédie  de Dante (Purgatorio XXVIII-XXX).

L’œuvre peut être considérée comme une réponse aux  réflexions d’ Alan Turing sur les humanoïdes artificiels et nous encourage à considérer le rôle de l’artificialité dans nos vies et notre avenir. 

En allant plus loin dans l’exposition, les œuvres d’Ai-Da utilisent le Purgatorio de Dante pour affronter nos peurs concernant le métaverse.

Parodiant les Fortune Tellers and Diviners de Dante, le robot Ai-Da apparaît sous la forme d’un  hologramme intitulé Magical Avatars: Ai-Da Goes Holographic avec sa tête tournée à l’opposé de son torse. Ce nouveau travail reflète le côté le plus sombre du monde numérique et du métaverse.

« Tout comme le Purgatoire est une maison à mi-chemin entre le paradis et l’enfer, le métaverse n’est ni la réalité ni la fiction – mais un terrain d’entente où la frontière entre la fiction et la réalité devient floue ». 

De la même manière que Dante nous invite à contempler les transformations subtiles mais puissantes de la façon dont nous « voyons » les autres dans la Divine Comédie, l’exposition d’Ai-Da à Venise Leaping into the Metaverse, invite les visiteurs à faire de même.

« Ai-Da ne peut pas voir comme les humains, mais ses œuvres nous encouragent à ne pas perdre de vue les autres, même si le monde change rapidement et que des vérités plus profondes sont obscurcies par la puissance croissante de la technologie ».

Une série d’œuvres d’art intitulée Eyes Sewn Shut, comprenant des œuvres d’art lenticulaires et deux toiles de 8 pieds de haut, présente la réponse d’Ai-Da au Cercle des envieux de Dante (Purgatorio XIII). Ai-Da n’a ni vie ni vue : elle incarne l’aveuglement du progrès technologique s’il est poursuivi au détriment d’un véritable respect pour les autres.

L’exposition comprend plusieurs œuvres d’art sculpturales, dont la plus grande est une œuvre intitulée  Immortal Riddle. L’oeuvre joue sur les croyances égyptiennes antiques de l’au-delà et notre obsession actuelle d’utiliser la biotechnologie pour atteindre l’immortalité au 21e siècle. A l’heure où les interventions biotechnologiques commencent à agir directement sur le corps humain, Ai-Da nous encourage à nous demander si un monde d’interventions mécaniques et biologiques aussi manifestes est quelque chose que nous voulons vraiment.

Lorsque Immortal Riddle a été montré pour la première fois aux Grandes Pyramides d’Égypte en 2021, cela a provoqué un scandale international. Ai-Da a été saisie par des gardes-frontières égyptiens, soupçonnée de détenir une technologie d’espionnage. Ai-Da et ses œuvres ont été détenues pendant 10 jours avant d’être autorisées à participer à l’exposition.

Exposition Leaping into the Metaverse

Giardini de la Biennale de Venise, Viale Trieste, 30122 Venezia VE, Italie

du 23 avril au 3 juillet 2022.

A propos du robot Ai-Da

Ai-Da est le premier robot artiste ultra-réaliste au monde, nommé d’après Ada Lovelace, la première programmeuse informatique de tous les temps. En tant que machine dotée de capacités d’intelligence artificielle, sa personnalité d’artiste fait partie de l’œuvre d’art, avec ses dessins, ses performances et ses peintures collaboratives, ses sculptures et pour la première fois en 2022 ses nouvelles peintures. En tant qu’œuvre d’art conceptuel, Ai-Da nous encourage à reconsidérer notre perception de soi à travers le prisme d’un humanoïde. Son personnage brouille les frontières entre les interactions humaines et machine, offrant une réflexion extrêmement pertinente sur les tendances sociétales actuelles.

Ai-Da a été conçu à Oxford par Aidan Meller (Royaume-Uni), construit à Cornwall par Engineered Arts (Royaume-Uni) et programmé à l’échelle internationale. Ses capacités en IA proviennent d’étudiants en doctorat et de professeurs des universités d’Oxford et de Birmingham. 

www.ai-darobot.com/

Partager :

Leave a Comment