6 mois avant les JO, le Louvre et Versailles vont aligner leurs tarifs d’entrée à 21 euros

Partager :
Temps de lecture : 3 min

Dans le communiqué annonçant une augmentation de 30%, le musée du Louvre la justifie par l’inflation des coûts de l’énergie et souligne que “plus d’un visiteur français sur deux entre gratuitement”. Début janvier 2024, le château de Versailles augmentera également mais plus discrètement son ticket à 21 euros. Le tarif des 2 musées les plus visités de France sera ainsi aligné, à 6 mois de l’ouverture des JO. 

  • Musée du Louvre: de 17 à 22 euros (+ 30%)

Le musée du Louvre de Paris a annoncé le vendredi 8 décembre 2023 une hausse forte du prix du billet. À partir du 15 janvier 2023, l’entrée passera à 22 euros, “après être restée à 17 euros depuis 2017”. Soit une croissance de 30%. 

Dans un communiqué, le musée a cependant souligné que “plus d’un visiteur français sur deux entre gratuitement”. Sont concernés les moins de 25 ans, chômeurs, bénéficiaires des minima sociaux, handicapés et accompagnants, enseignants, et professionnels de la culture et journalistes. Mais beaucoup de catégories ne bénéficient pas de ce privilège depuis que l’établissement a renoncé en 2014 à une mesure-phare de la démocratisation culturelle : l’accès gratuit à ses collections les premiers dimanches du mois.

Le Louvre est le musée le plus visité du monde, avec et 7,2 millions de visiteurs en 2022, après un record de 10,2 millions en 2018.

Sa billetterie a rapporté 76,5 millions d’euros en 2022, d’après le rapport annuel. Mais ces recettes ne couvraient qu’un quart de ses charges de fonctionnement, le reste étant financé par les crédits du ministère de la Culture et par d’autres ressources, dont le mécénat et les activités commerciales (produits dérivés, boutiques, restauration etc).

Cette mesure d’augmentation affectera principalement les touristes étrangers, qui représentent les deux tiers des 8,7 millions d’entrées que devrait comptabiliser le musée en 2023.

Le Louvre se rapproche ainsi de la tarification des musées de New York, comme le MoMA (26 euros) ou le Metropolitan Museum et le Guggenheim (28 euros). (ARTICLE CLIC: Le MoMA passe à son tour le ticket d’entrée standard à 30$, alors que d’autres musées américains font le pari de la gratuité)

En 1793, le Louvre avait ouvert ses portes sur le principe de la gratuité. Mais depuis un siècle, le billet est devenu payant et n’a cessé d’augmenter. Il coûtait environ l’équivalent de 3 euros en 1983 et a atteint 17 euros en 2017. La plate-forme de location de vacances Holidu estimait il y a quelques mois qu’à ce rythme le prix d’entrée pourrait atteindre 72 euros en 2050 !

Photo: DiscoA340. Wikimedia Commons
  • Versailles: de 19.5 à 21 euros (+7.6%)

En décidant cette augmentation de 5 euros, le musée parisien s’aligne sur le domaine de Versailles, dont le tarif d’entrée passera plus discrètement en janvier 2024, de 19,50 euros à 21 euros, soit une majoration de 7.69%.

mais contrairement au Louvre qui n’avait pas touché à ses tarifs depuis des années, le prix du billet à Versailles avait déjà été relevé de 1,50 euro en août 2022. Le billet passeport qui donne accès à l’ensemble du domaine de Versailles (château, Trianon et tous les jardins) augmente de 2,50 euros et passe de 21,50 à 24 euros (+ 11,6 %).

Avec cette nouvelle hausse, le gain prévu pour 2024 serait de l’ordre de 2 millions d’euros pour les recettes de billetterie qui atteindraient 68 millions pour un budget de fonctionnement de 115 millions. En 2023, le château de Versailles prédit une fréquentation qui devrait avoisiner les 8 millions de visiteurs, un niveau très proche des 8,2 millions de visiteurs de 2019, sans les touristes chinois qui ne sont pas encore revenus.

SOURCES: Musée du Louvre, presse

PHOTOS: Wikimedia Commons

Date de première publication: 

Le musée du Louvre est membre du CLIC

banner clic 2024 V1

Laisser un commentaire