Accord British Museum-Google: plus de 4 500 objets en ligne, des visites virtuelles et un site sur l’histoire mondiale de l’art

Le jeudi 12 novembre 2015, Google et le British Museum ont annoncé leur partenariat. Cette nouvelle coopération, très ambitieuse, pourrait être le plus grand projet mené par l’Institut culturel de Google depuis son lancement en 2011. Cette coopération numérique permet non seulement au public de visiter les salles du musée via les visites virtuelles en street view et de découvrir une partie de l’immense collection du musée par la mise en ligne d’environ 5.000 reproductions d’objets du musée mais également de mieux comprendre l’histoire mondiale de l’art avec un nouveau mini-site coproduit par les 2 partenaires, le Musée du Monde.

british museum museum of theworld 2

British Museum est le dernier musée à rejoindre environ 800 institutions culturelles à travers 60 pays qui sont déjà partie prenante du projet Google Art Project, financé par l’Institut culturel de Google. Plus de 45 000 reproductions d’objets du monde entier sont aujourd’hui présentées sur la plateforme.

british museum google homeComme l’a annoncé Neil MacGregor, directeur du British Museum, dans un article publié sur le blog du musée.« l’annonce du partenariat avec Google est un jour très important dans l’histoire du British Museum. Le monde d’aujourd’hui a changé; la façon dont nous accédons à l’information a été révolutionné par la technologie numérique. Nous vivons dans un monde où le partage des connaissances est devenu plus facile, nous pouvons faire des choses extraordinaires avec la technologie qui nous permet d’atteindre l’idéal des Lumières sur laquelle le musée a été fondé. Il est maintenant possible de rendre notre collection accessible, explorable et agréable non seulement pour ceux qui visitent physiquement, mais à tout le monde avec un ordinateur ou un appareil mobile.

Notre partenariat avec Google nous permet de poursuivre notre propre mission: être un musée du monde et pour le monde, et rendre la connaissance et la culture de l’humanité tout entière ouverte et accessible à tous. Grâce à notre partenariat avec Google, nous espérons donner aux gens de nouvelles façons de découvrir et apprécier le musée, de nouvelles façons d’apprendre, de nouvelles façons de partager et de nouvelles façons d’enseigner. Des milliers d’objets de la collection du Musée seront disponibles sur le site du Google Cultural Institute et à travers un microsite spécial« . En outre, le British Museum peut maintenant annoncer « son ouverture 24 heures sur 24 aux visiteurs du monde entier ».

Selon Chris Michaels, directeur numérique du British Museum, « le musée a déjà une forte présence sur Internet avec déjà plus de 3 millions d’objets du musée disponibles pour un visionnement en ligne. Mais cette mise à disposition n’avait pas la portée de ce nouveau partenariat ».

Déjà 4 859 objets du British Museum sur Google Art Project

A son lancement, la page du British Museum sur Google Art Project propose 4,859 objets qui peuvent être découverts en détail. Ces objets comprennent notamment le rouleau de l’admonition datant du 6ème siècle, un des plus importants objets chinois de British Museum. L’oeuvre est si fragile qu’elle n’est disponible pour exposition que quelques mois chaque année.

Grace à sa numérisation en très haute résolution et à sa diffusion en ligne, « les visiteurs peuvent maintenant la découvrir en détail à l’aide des options zoom et sans jamais prendre le risque de détruire ce document fragile et unique si important dans l’histoire des arts et de la culture ».

british museum google scroll

Chris Michaels a expliqué que « la production des visites virtuelles en Street View a nécessité 15 mois de travail parce les séances photos devaient se faire en dehors des heures de visite normales. Cela a été un processus organisationnel énorme pour le musée car il s’agit du plus grand espace intérieur jamais capturé en Street View ».

british museum google street view production

Sur le blog du musée, Neil MacGregor explique: « nous avons photographié l’ensemble du musée par l’intermédiaire de Google Street View, ce qui signifie que si vous ne pouvez pas venir au Musée en personne, vous pouvez faire une visite guidée virtuelle de chaque galerie permanente, et de tous les bâtiments vus de l’extérieur. Et les expositions virtuelles vous permettent de découvrir des objets celtiques à travers les musées britanniques, ou une exposition thématique détaillant l’histoire de l’Egypte après les pharaons. Rien de tout cela ne vise à nier le pouvoir d’admirer un objet dans sa chair dans une galerie, rien ne remplacera cette expérience, mais il permet un bien plus grand accès du public du monde entier au musée et sa collection inégalée ».

L’accès à une partie de la collection et aux visites virtuelles est en effet complété par une série d’expositions virtuelles et par un nouveau microsite mondial reliant chaque objet à une chronologie interactive.

Un microsite spécial Le Musée du Monde « qui permettra au public d’explorer et de faire des liens entre les cultures du monde » 

Les 6 premières expositions virtuelles portent notamment sur l’Egypte, les poètes et l’exil, Bonaparte et Waterloo ou Les celtes.

british museum egypt_exhibit

british museum google celtes

Spécificité du partenariat, le British Museum propose sur son site un nouveau module coproduit et cobrandé avec Google, Un Musée du Monde. Positionnant le British Museum comme LE musée universel, ce microsite britishmuseum.withgoogle.com débute avec une explosion de bulles multicolores et transporte les visiteurs à travers la galaxie de l’histoire de l’art. Le site associe les objets célèbres de la collection du British Museum à une chronologie interactive, permettant aux visiteurs d’établir et de comprendre les liens entre les cultures à travers le monde. Les objets peuvent être triés par continent et selon 5 thématiques: art et design, vivre et mourir, pouvoir et idéntité, religions et convictions, et commerce et conflits. Pour chaque objet sélectionné sur la frise, un pop up donne accès à un commentaire audioguide et à une géolocalisation de l’origine de l’objet sur une carte Google. Ce microsite est incontestablement l’un des sites coup de cœur du CLIC France.

british museum museum of theworld

Et ce n’est que le début. Comme l’annonce le directeur du musée « nous sommes dans un nouveau monde de la diffusion de l’information et nous sommes transformés par la mondialisation. Il est donc plus important que jamais de comprendre le passé du monde entier. L’ampleur de la collection du British Museum et l’habileté avec laquelle elle est présentée et médiatisée permettent de la rendre disponible pour toute personne partout sur la planète. Nous souhaitons travailler avec des partenaires dans le domaine de la technologie, et ainsi relever le défi du monde numérique. Grâce à la technologie, la collection du musée peut devenir la collection du monde entier ».

SOURCES: Google, British Museum, techtimes.com, culture24.org.uk, theguardian.com

Date de première publication: 12/11/2015

Photos: Google, British Museum

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

DOSSIER / Visites virtuelles des musées et des lieux culturels (27/10/2015)

Google Art Project s’enrichit de plus de 2 000 reproductions d’oeuvres d’art indiennes et offre dorénavant 70 expositions virtuelles

Avec Inspired et 360, le Getty souhaite renforcer et enrichir sa relation avec ses publics

La Schirn Kunsthalle de Francfort lance un nouveau site web particulièrement innovant

Roei Amit (RMN-GP): « Durant sa première semaine, la plateforme images d’art a attiré plus de 42 000 visiteurs »

Le site Images d’art et ses 500 000 images d’oeuvres inauguré par la ministre Fleur Pellerin

27 lieux culturels français sur Google Art Project

Laisser un commentaire