Dimoda, le musée de l’art numérique qui se visite en réel ou sur lunettes immersives

Comment concilier art numérique avec exposition, expérience et pérennisation ?  Une équipe d’artistes propose sa réponse, inédite et innovante, le Dimoda –Digital Museum of Digital Art– sera à la fois disponible dans une exposition d’une galerie d’art de Brooklyn à New York (du 14 Novembre au 19 Décembre 2015) mais également sous la forme d’une application de réalité virtuelle, disponible sur Oculus Rift.

Vue intérieure du Dimoda
Vue intérieure du Dimoda

Après les jeux vidéo et les films d’animation, la technologie de la réalité virtuelle continue de toucher le monde des musées et de l’art. Après de premières tentatives à l’Institut du Monde Arabe ou au Met de NY qui permettaient respectivement de visiter un atelier d’artiste contemporain ou d’explorer le drapeau américain, un nouveau projet développé par une équipe d’artistes propose de visiter un musée d’art numérique chez soi ou sur un lieu d’exposition via un casque de réalité virtuelle. Dimoda combine l’environnement Unity et la technologie Oculus Rift.

Créé par les artistes nouveaux médias Alfredo Salazar-Caro et William James Richard Robertson, la plate-forme d’exposition en RV Digital Museum of Digital Art présente un premier lot d’œuvres d’art numérique créées par Claudia Hart, Tim Berresheim Jacolby Satterwhite, Salvador Loza et Gibrann Morgado. Alors que les artistes ont une totale liberté créative et le contrôle de leur propre espace, Dimoda offre l’expérience et l’univers global du de musée virtuel interactif.

Aquanet 2001, Salvador Loza and Gibrann Morgado
Aquanet 2001, Salvador Loza and Gibrann Morgado

Comme l’explique son créateur Alfredo Salazar-Caro, au site The Creators Project: « Dimoda est né en 2013 avec le but de fournir aux artistes des nouveaux médias, aux artistes numériques un nouvel espace d’exposition et un terrain de jeu virtuel pour l’expérimentation sans limites. Nous voulons rendre la réalité virtuelle accessible à tout artiste qui a une idée en rapport avec cette nouvelle technologie. Nous voulons vraiment profiter de la puissance de la RV et nous espérons que la technologie deviendra encore plus puissante et que nous serons en mesure de pousser les limites encore plus loin ».

(c) Jacolby Satterwhite​
(c) Jacolby Satterwhite​

Cette plateforme d’exposition virtuelle a ouvert ses portes dans la galerie Transfert de Brooklyn (exposition du 14 Novembre au 19 Décembre 2015). En complément, il est également possible de visiter ce musée virtuel de l’art numérique en ligne à partir d’une application compatible Mac et Windows qui offre une expérience immersive aux visiteurs en les plongeant au cœur d’une galerie réelle et interactive. Equipés d’un casque de réalité virtuelle, les visiteurs peuvent ainsi découvrir les œuvres numériques et originales des artistes.

Alfredo Salazar-Caro veut mettre l’accent sur la qualité des expositions. Le créateur du Dimoda souligne q’un « symptôme souvent problématique du net.art et de beaucoup de nouveaux médias est une production trop rapide et du coup une qualité parfois faible ». Pour cette raison ne proposera que 2 expositions par an et moins de cinq artistes à chaque fois, afin d’assurer « de produire des contenus de haute qualité et des expériences magistrales qui pourront tenir la concurrence dans le monde de l’art ».

De futures expositions à Berlin et Miami

Les porteurs du projet Dimoda sont actuellement en pourparlers pour les prochaines expositions de l’été 2016 ainsi que la préparation de l’exposition IRL à Miami Beach pendant Art Basel. L’exposition devrait s’installer ensuite à Berlin dans un endroit inconnu.

Alfredo Salazar-Caro ne cache pas ses ambitions: « Nous allons aussi en permanence continuer à peaufiner l’expérience du musée lui-même tout en corrigeant les bugs et en améliorant l’expérience globale de l’utilisateur. A part les futures expositions à Berlin et à Miami, la prochaine étape consiste à peaufiner l’expérience en y apportant de nouvelles installations et de l’interactivité. Le but consiste à repousser les limites de cette technologie au profit de l’art ».

Le Musée numérique d’art numérique Dimoda se déroule jusqu’au 19 Décembre au Brooklyn Museum et est disponible en cliquant ici. Dimoda est afflié avec The Wrong, la Biennale d’Art Nouveau numérique.

SOURCES: engadget.com, tomsguide.fr, 

Date de première publication: 15/11/2015

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

.

Laisser un commentaire