La fédération Belge Musées et Société en Wallonie (MSW) lance la plateforme « Behind the Museum »

Depuis le 3 décembre 2020, la plateforme d’expériences immersives www.behindthemuseum.be est disponible gratuitement pour « percer, en toute autonomie et à son rythme, les mystères et les coulisses des musées » de Wallonie. Parcours virtuels 3D, interviews, focus sur les métiers du patrimoine et photographies artistiques de collections… cette offre virtuelle initiée par l’association Musées et Société en Wallonie (MSW) est destinée à « faire entrer les musées dans les maisons ». Chaque mois, une nouvelle numérisation 3D de lieu culturel sera disponible sur le site internet.

L’événement culturel de lancement de www.behindthemuseum.be du 3 décembre était animé avec humour et curiosité par un invité surprise, Cédric Wautier, un des animateurs vedettes de la RTBF, dont la notoriété n’est plus à faire !

Avec ses enfants, il a testé l’expérience immersive et il explique l’apport du virtuel sur la visite classique, notamment en période de confinement où « il reste nécessaire de faire entrer la culture dans notre quotidien »

« Soyons fier de la richesse de notre patrimoine. La Wallonie regorge de trésors formidables! Behind The Museum, c’est typiquement une prolongation de visite intéressante ! » Cédric Wautier, l’animateur de la RTBF

  • Début de l’aventure « Behind The Museum » en septembre 2019 !

La mission de valoriser et de sauvegarder la mémoire des hommes et du patrimoine anime deux associations : Musées et Société en Wallonie et Epicento (anciennement Meta-Morphosis). De cette volonté est né un partenariat vertueux basé sur la promotion des musées wallons, de leurs collections patrimoniales et des métiers utiles à leur préservation.

. Musées et Société en Wallonie MSW, fédération des musées wallons. Cette association (asbl), créée en 1998, rassemble les institutions muséales situées sur le territoire de la Wallonie. Fondée à l’initiative de responsables de musées, cette association vise à rassembler les partenaires, tout en respectant les spécificités de chacun. MSW encourage ses 185 membres à développer des projets, promeut le débat d’idées pour un tourisme culturel durable, dans les limites de la spécificité patrimoniale et muséale.

MSW met en place diverses actions afin de remplir ses 4 missions principales : fédérer et mettre en réseau ses membres ; représenter et défendre le secteur muséal wallon au sein des instances décisionnelles ; professionnaliser le secteur et promouvoir les institutions muséales membres et de leurs événements.

logo

. L’asbl Epicentro meta-morphosis.info a pour objectif de préserver la mémoire des lieux et transmettre la fierté des hommes.

Tout commence en juin 2015 quand ils découvrent l’ancien charbonnage du Hasard à Cheratte en Belgique. Très rapidement, ils prennent conscience de l’importance de préserver la mémoire des lieux et de transmettre la fierté des hommes et des femmes qu’ils rencontrent parce que cette fierté rend si heureux qu’elle en devient contagieuse. Les 4 premières années ont emmené l’équipe d’Epicentro dans près de 20 pays pour développer des « cercles vertueux de création de valeur(s)». Leur objectif est de révéler l’utilité et le sens du patrimoine dans un modèle économique novateur et pérenne.

  • Le projet s’articule en 3 axes

La plateforme offre gratuitement à tous les visiteurs 3 types de contenus.

. Les visites virtuelles. La plateforme numérise et modélise en 3D une ou plusieurs zones de musées inédites, notamment des espaces interdits au public (réserves, ateliers de restauration, etc.), des expositions temporaires internationales ainsi que des espaces muséaux amenés à disparaître ou à être modifiés (notamment pour faire évoluer la muséographie du musée).

Outre la valorisation du patrimoine matériel et immatériel auprès du public belge et international, la numérisation permet une sauvegarde numérique de ces lieux.

. Les contenus complémentaires.  En plus de l’encodage de bulles informatives (textes et images) au sein des parcours, la plateforme propose des capsules vidéo inédites afin de donner corps aux visites virtuelles. Les personnes interrogées abordent alors leur métier, leur passion, leur crainte et l’histoire de leur musée ainsi que les difficultés rencontrées par celui-ci. Les visiteurs peuvent ainsi « remarquer que chaque institution possède ses propres forces et faiblesses, chaque numérisation d’espaces se justifiant d’une manière différente ».

Grâce aux contenus supplémentaires, il est possible d’aller au-delà de ce qui est proposé lors de la visite physique du musée. Une diffusion internationale sera prochainement possible lorsque les contenus seront traduits ou sous-titrés en anglais.


. Les photographies artistiques. Pour certains musées, la plateforme réalise des photographies artistiques de pièces de collection méconnues qui ont un attrait esthétique, une story telling ainsi qu’un caractère international particulier. « Le traitement photographique de ces chefs d’œuvre permet de les sublimer tout en soulignant leurs caractéristiques artistiques uniques ». La finalité est de rappeler que les musées wallons disposent, eux-aussi, de collections patrimoniales exceptionnelles.

Tout en permettant la sauvegarde du patrimoine wallon, grâce à la numérisation d’établissements de toutes tailles et aux collections très variées, le projet s’engage à faire la promotion d’expositions passées ou temporairement fermées dû au Covid-19 mais aussi d’espaces condamnés pour travaux ou démolition.

Son objectif est la valorisation d’espaces inaccessibles au public (réserves, bureaux, ateliers de restauration, etc.) ainsi qu’aux personnes à besoins spécifiques. Le projet Behind The Museum veut ainsi s’inscrire comme une vitrine internationale d’institutions muséales aux moyens financiers et humains insuffisants.

Le projet ne remplace pas la visite physique des musées présentés. En réalité, la visite virtuelle est un outil numérique qui, outre la sauvegarde dématérialisée de certains espaces, apporte du contenu pré et post-visite.

  • 12 premiers musées et sites inclus dans la plateforme

Pour son lancement, la plateforme Behind the Museum présente 12 premiers musées et sites patrimoniaux wallons: Musée international du Carnaval et du Masque, Aquarium-Muséum Universitaire de Liège, Brasserie à vapeur de Pipaix, Musée de Folklore et des Imaginaires, Musée de la Fraise, TAMAT, Musée de la Tapisserie et des Arts textiles de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Musée des Beaux-Arts de Tournai, Musée royal de Mariemont (+ réserve précieuse ), Maison du patrimoine médiéval mosan, Abbaye d’Orval, Maison de la Marionnette, Artothèque, Silex’s.

« Privé·e de sorties culturelles en raison de la crise sanitaire ? Grâce à la nouvelle plateforme Behind The Museum, explorez les musées et affutez vos connaissances du patrimoine wallon sans bouger de votre canapé ! »

  • Work in progress

En septembre 2019 a été programmée une première numérisation avec le Musée international du Carnaval et du Masque (Binche), suivie en février 2020 par la digitalisation de l’Aquarium Muséum de l’Université de Liège avant sa mise en travaux.

Dû à l’absence de visiteurs, le rythme des numérisations s’est accéléré en période de confinement : la Brasserie à Vapeur de Pipaix et le Musée de Folklore et des Imaginaires de Tournai seront numérisés en mars, suivis, en avril, du Musée de la Fraise de Wépion, de TAMAT, du Musée des Beaux-Arts de Tournai, du Musée royal de Mariemont ainsi que de la Maison du patrimoine médiéval mosan de Dinant.

Une deuxième vague de numérisation se prépare avec le Musée de la Photographie, le Trésor de la cathédrale de Liège et le Musée du Petit Format.

Vidéo de l’événement de lancement:

SOURCE: MSW (CP)

PHOTOS: MSW

Date de première publication: 04/12/2020

À-lire-sur-le-site-du-CLIC13

Deux applications mobiles, une visite virtuelle et un chatbot pour explorer les Maisons de Victor Hugo

Avec MadPixel, le Mauritshuis (La Haye) devient le premier musée virtuel et gigapixel dans le monde

Atelier webinar Clic France N°2: «Comment virtualiser une exposition existante ?» – compte-rendu et captations

La nouvelle application mobile Explor diffuse et géolocalise des visites virtuelles des musées et monuments du monde

Avec l’aide de mécènes, le Louisiana Art & Science Museum lance une visite virtuelle de l’ensemble de ses espaces

Après un outil in-situ en réalité augmentée, le MuséoParc Alesia propose sa première visite virtuelle

Le Musée d’histoire naturelle de Londres met en ligne une visite virtuelle 3D de ses espaces principaux

Laisser un commentaire