Le mercredi 23 août 2017, la Fondation Barnes a annoncé qu’elle s’associait à Indego, le service de vélo-partage de Philadelphie, pour habiller 20 vélos aux couleurs des tableaux de la collection de la fondation. Bientôt, les amateurs de vélo pourront arpenter les rues de la ville, en étant accompagné par Van Gogh ou un autre artiste de la collection. Une initiative unique dans le monde des transports et de l’art.

philadelphy museum of art bike 1

Les 10 premières vélos, re-décorés des peintures choisies par le public, seront présentés lors d’une soirée spéciale #BiketoBarne, au musée de 17 à 20.00 le 14 septembre 2017. Les visiteurs intéressés pourront se rencontrer dans des magasins de vélo répartis dans la ville – liste disponible sur le site Web de la Barnes- et se rendre ensemble en vélo à la fondation. Indego et Neighborhood Bike Works attendront les cyclistes dans le cadre d’un valet-park, tout comme ils le feraient avec une voiture. Il sera également possible de faire du vélo solo pour se rendre à l’événement et participer à la rencontre.

barnes phily habillage vélo vote

Les participants à la rencontre pourront voter et choisir les peintures des 10 prochains vélos, qui seront lancés en mai 2018. Ils pourront également (re)découvrir la collection Barnes et son exposition temporaire Mohamed Bourouissa: Urban Riders ouvert exceptionnellement plus tard. Le musée proposera également des cours, des cadeaux et des présentations sur les oeuvres d’art présentées sur les vélos.

« Nous sommes ravis de collaborer avec Indego, un programme de vélo engagé, équitable et durable, créé pour que tous les Philadelphiens aient accès à des options de transport abordables et saines » a déclaré Shelley Bernstein, directeur adjoint, en charge des initiatives numériques et de l’expérience visiteur à la Fondation Barnes. « Accueillir toutes les communautés de Philadelphie est un objectif clé au Barnes, et le programme de partage de vélo d’Indego est un exemple extraordinaire d’une initiative dont nous pouvons apprendre beaucoup. Avec des espaces vélo situés dans des zones situées à 30 minutes de trajet vers les Barnes et avec plus de 1,5 million de voyages à ce jour, Indego est une force positive et omniprésente à Philadelphie, et nous sommes impatients d’accueillir des cyclistes à la Fondation Barnes! « L’une des choses que nous voulions faire n’était pas seulement de rhabiller des vélos, mais également de donner l’occasion aux gens de s’engager ici »

 « Le programme Indego vise à ouvrir la ville à de nouvelles expériences et de l’exploration, et nous sommes ravis de nous associer à la Fondation Barnes pour faciliter l’exploration de l’art ici à Philadelphie », a déclaré Michael Carroll, l’adjoint de la Ville de Philadelphie Directeur général pour les systèmes de transport et d’infrastructure. 

Un premier habillage de vélo en 2015

La fondation s’est rapprochée d’Indego et a proposé cette coopération partenariat parce qu’elle était inspirée par la portée du programme bikeshare dans la ville et son partenariat avec Mural Arts en 2015 , dans lequel des œuvres d’artistes locaux avaient habillé les vélos Indego.

«Nous avons pensé que c’était une opportunité formidable», a déclaré Aaron Ritz, responsable des programmes de transport au Bureau des transports et des systèmes d’infrastructure de la ville« Nous voulons qu’Indego soit une ressource qui vous connecte à d’autres ressources ».

Le programme de vélo-partage de la ville, lancé il y a deux ans, offre 117 stations et 1 200 vélos et a déjà généré plus d’un million de voyages dans toute la ville.

Avec le lancement de ce programme, les titulaires du pass d’Indego recevront également une entrée gratuite à la Fondation Barnes et pourront amener un ami et lui offrir 5 $ de rabais sur billet d’entrée.

Une autre manière de faire partager la collection

Les 20 vélos habillés aux couleurs de la collection du musée seront répartis dans toutes les stations Indego de la ville. Les concepteurs ont dû être créatifs pour l’habillage des vélos. Ils ont déconstruit les reproductions des peintures pour les adapter à un cadre de vélo.

Séance d'habillage des vélos

Séance d’habillage des vélos

« Ce n’est pas une représentation complète de la peinture sur le vélo », explique Shelley Bernstein« Lorsque vous la regardez, c’est une peinture dont vous allez être très familier, mais vous l’éprouvez d’une manière nouvelle ».

Le musée et Indego espèrent que le programme encouragera davantage d’habitants de Philadelphie à utiliser Indego et à visiter la fondation Barnes.

L’inscription à la rencontre se fait en ligne Open House: #BiketoBarnes.

Shelley Bernstein explique plus en détail le projet sur le site web medium.com.

SOURCES: Barnes Foundation, philly.com

Date de première publication: 29/08/2017

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

La Knight Foundation verse 1,87 millions de dollars pour financer de nouveaux outils innovants dans 12 musées américains

Le Musée de Philadelphie « accroche » 60 de ses oeuvres majeures dans les rues et les quartiers de la ville

Avec sa plateforme de financement participatif, Ôboem souhaite afficher à Bordeaux de l’art plutôt que des pubs

Dans un des trains du RER E, le Musée des Arts et des Civilisations du Quai Branly invite à un voyage à la découverte des peuples et des continents