DOSSIER / Tour de France des ouvertures ou réouvertures de musées et lieux de patrimoine, en 2019 (11/01/2019)

A Chantilly, Lyon, ou Paris, des lieux artistiques et culturels sont en cours de création, aménagements ou rénovations. Ce dossier du CLIC France propose un panorama des ouvertures ou réouvertures de musées et lieux culturels en France en 2019.

. La Fab, Fondation Agnes B, Paris (début 2019)

Après une rencontre avec Jérôme Coumet, Maire du 13e, agnès b. a choisi d’installer la Fabun lieu pour tous, dans cet arrondissement qui réinvente la ville.

Dans ce bâtiment neuf, composé de logements sociaux, dessiné par l’architecte Augustin Rosenstiehl, de l’agence SOA architectes, agnès b. organisera sur 1 400 m2, des expositions thématiques au travers de sa collection de plus de 5 000 œuvres.

Le bâtiment accueillera également la galerie du jour agnès b. ainsi qu’une librairie. La Fab sera un lieu d’information sur la Fondation Agnes b, ses actions sociales et solidaires, ainsi que sur les avancées de la Fondation Tara Expéditions, qu’agnès b soutient depuis 12 ans.

Le samedi 29 septembre 2018, la place Jean-Michel Basquiat, où se situe la Fab a été inaugurée, en présence de la famille de l’artiste.

La Fab
1 place Jean-Michel Basquiat
75013 Paris

(Source: site web agnes b)

. Rénovation des appartements privés du Duc d’Aumale au Château de Chantilly, Chantilly (23 février 2019)

« Les seuls appartements princiers de la monarchie de Juillet entièrement conservés en France »

Le 23 février 2019, les appartements privés du duc et de la duchesse d’Aumale ouvriront leurs portes après presque 2 ans de travaux. Aménagés entre 1845 et 1847 et décorés par Eugène Lami, ces 8 salles ont bénéficié d’une restauration fondamentale de leur décor et mobilier. Une occasion inédite, pour les visiteurs, de revivre les fastes de la monarchie de Juillet dont le château de Chantilly abrite les seuls appartements princiers entièrement conservés en France.

(c) J.-Houyvet

Situés au cœur de la partie la plus ancienne du château de Chantilly, au sein du Petit Château Renaissance bâti à partir de 1557-1558 par l’architecte Jean Bullant pour le compte du connétable Anne de Montmorency, les appartements privés du duc et de la duchesse d’Aumale, figurent parmi les espaces les plus chargés en histoire et en émotion du château de Chantilly.

Grâce à l’Institut de Francela Fondation pour la Sauvegarde et le Développement du Domaine de Chantilly et la Direction régionale des affaires culturelles des Hauts-de-France, une restauration des structures et des décors a été menée, sous la maîtrise d’œuvre de Pierre-Antoine Gatier, architecte en chef des monuments historiques.

Les travaux ont enfin permis de réfléchir à une meilleure mise en valeur muséographique, avec l’aide notamment de nouveaux systèmes d’éclairage.

Tout le charme et l’attrait des appartements privés de Chantilly est conféré par le mobilier et les œuvresqui s’y trouvent, témoins d’une période féconde des arts décoratifs et de souvenirs personnels du duc d’Aumale et sa famille. C’est uniquement grâce au généreux mécénat des Amis du Musée Condé en premier lieu, des Friends of the Domaine de Chantillyd’entreprises (Yves Delorme et la Compagnie des Montres Longines Francillon SAet de particuliers, qu’un important chantier des collections, avec d’impressionnantes restaurations à la clé, a pu être lancé.

A la réouverture, visite guidée par petits groupes de 12 personnes maximum.

Présentation du projet sur le site web du Domaine de Chantilly

(Source: Domaine de Chantilly)

. Poursuite du réaménagement du musée de Dunkerque 1940 – Opération Dynamo, au Grand Large à Dunkerque  (ouverture en mai 2019)

La Communauté urbaine de Dunkerque (Cud) poursuit projet de rénovation et d’aménagement du musée de Dunkerque 1940 – Opération Dynamo, au Grand Large à Dunkerque. La première partie des travaux s’est déroulée afin que le musée soit opérationnel en 2017, pour la sortie du film Dunkirk, en juillet de la même année. L’accueil avait été aménagé, l’exposition permanente renouvelé et les collections valorisées. Montant de cette première phase : 1 175 000 euros.

La Cud passe maintenant à la deuxième et dernière phase. A partir de janvier 2019, les façades seront rénovées et les portes de l’établissement changées. L’exposition permanente sera complétée, avec un dispositif de médiation multimédia. La fin des travaux est programmée pour mai 2019.

Ce musée de Dunkerque est spécialisé dans l’Opération Dynamo. Un moment crucial de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale, mais aussi de Dunkerque et de ses habitants.

(Source: nordlittoral.fr, 10/01/2019)

. Rénovation du Musée de la Poste, Paris (réouverture prévue au premier semestre 2019)

Le Musée de La Poste fait actuellement l’objet d’une profonde restructuration architecturale. Tout
en gardant l’âme du bâtiment du Musée de La Poste, inauguré en 1973, celui-ci sera révélé par ces travaux. Il sera plus ouvert vers l’extérieur et beaucoup plus visible et s’intègrera davantage dans le boulevard de Vaugirard. Il deviendra un lieu culturel contemporain.

Initialement fondé sur la mise en accessibilité aux personnes en situation de handicap de tous les établissements recevant du public (ERP), le projet porte aussi sur la « réaffirmation d’une ambition culturelle et patrimoniale dans le paysage muséal français ».

Le projet prévoit la revalorisation complète du bâtiment à travers un nouveau concept muséographique et architectural incluant notamment une colonne de verre centrale ainsi que de grandes ouvertures sur les façades nord et sud. L’opération vise des objectifs environnementaux ambitieux et novateurs pour un site muséal, notamment la certification HQE niveau excellent bâtiment durable et le label Accessibilité délivrés par Certivéa.

Le Musée de demain proposera une scénographie totalement repensée et organisée sur trois plateaux, un hall d’accueil lumineux, une boutique en mezzanine plus vaste, des ascenseurs panoramiques, deux ateliers pédagogiques et des espaces privatisables avec un auditorium au dernier étage du bâtiment.

La façade sur le boulevard de Vaugirard sera remise en valeur pour redonner leur sens aux sculptures d’origine, dessinées par l’artiste Robert Juvin. Une ouverture vitrée sera intégrée directement sur la galerie d’exposition temporaire qui révèlera la profondeur des nouveaux espaces intérieurs.

Le projet architectural et muséographique a été confié au cabinet Jung Architectures et la maitrise d’ouvrage à Poste Immo, filiale immobilière du Groupe La Poste.

Décembre 2018 : le cœur du nouveau Musée de La Poste est en place

La structure métallique, à la fois élégante et imposante, est positionnée. Et les escaliers intérieurs qui s’y adossent sont posés, comme le sont aussi les rambardes et les vitres de protection.

Toutes les installations de câbles, de gaines, de canalisation et de climatisation du bâtiment sont posées.

Le 4 décembre 2018 Le « totem », cœur du nouveau Musée de La Poste, ouverture sur tous les espaces d’exposition, est en place © Photos Thierry Debonnaire

Pendant toute la durée des travaux, le Musée poursuit ses activités hors les murs.

Site web présentant le projet

Source: Musée de la poste (dossier de presse et site web)

. Rénovation de la maison de Balzac, Paris (été 2019)

Jusqu’à l’été 2019, la maison de Balzac est fermée pour rénovation, mise aux normes d’accessibilité et création d’un café paysager.

Nichée sur les coteaux de Passy, la Maison de Balzac est la seule des demeures parisiennes du romancier qui subsiste aujourd’hui. C’est dans le cabinet de travail que Balzac a corrigé, de1840 à 1847, l’ensemble de La Comédie humaine.

. Cité de la gastronomie, Lyon (ouverture en été 2019)

Lyon_CiteGastronomie_01

Lyon, qui s’était vu qualifier en 1934 de « capitale mondiale de la gastronomie » par le critique culinaire Curnonsky, est l’une des 4 villes à avoir reçu le label « gastronomie », lancé à la suite de l’inscription par l’Unesco du repas gastronomique français au patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Cité gastronomie lyonEn 2019, la Cité de la gastronomie de Lyon devrait ouvrir ses portes dans l’enceinte de l’Hôtel-Dieu, célèbre pour son dôme signé par Soufflot, profitant de la réhabilitation de cet ancien hôpital monumental qui a vu en son temps œuvrer dans ses murs pas moins que Rabelais. La cité occupera 3 700 m2 des 50 000 m2 des bâtiments classés qui s’étirent le long du Rhône.

Lyon a choisi, dans cet ancien hôpital, de s’intéresser aux relations entre gastronomie et santé.

« On retrouve ainsi la grande tradition humaniste de cette villeconsidère l’ancien maire de Lyon, Gérard CollombOn va y explorer les rapports qu’entretient l’homme avec la nature et avec lui-même. »

La cité comprendra un parcours du goût où le visiteur sera invité à découvrir un même produit à travers ses cinq sens et une exposition permanente retracera l’histoire de l’alimentation des chasseurs-cueilleurs à aujourd’hui. Les deux premières expositions temporaires se pencheront sur l’art de la cuisine au Japon, ainsi que sur un produit, le blé, premier produit cultivé par l’homme. L’espace se veut aussi participatif et proposera ateliers de cuisine et dégustation.

Le futur Grand Hôtel-Dieu accueillera également un hôtel de luxe, des bureaux, des restaurants et des commerces.

Site web

Budget: Le projet est évalué à 19 millions d’euros. Les initiateurs du projet sont encore à la recherche de partenaires privés prêts à investir 11 millions pour compléter les 8 millions apportés par la ville de Lyon, la Métropole, la région Auvergne-Rhône-Alpes et le constructeur Eiffage.

En juillet 2018, Le Grand Lyon a désigné le délégataire de la future Cité internationale de la gastronomie. Il s’agit du groupe espagnol Magma Cultura, dont la délégation va durer huit ans. La Ville a ainsi refusé les offres de GL Events et d’Operel.

Selon le vice-président métropolitain à la commande publique, Gérard Claisse, le groupe espagnol a fait l’unanimité sur tous les critères de sélection, obtenant une note de 18,2. “L’offre de Magma l’a emporté en proposant un projet visant un public divers et plus large, une ouverture sept jours sur sept, les prix d’entrée les plus bas, la fréquentation la plus ambitieuse avec 300 000 visiteurs par an et un dossier avec les conditions juridiques et financières les plus satisfaisantes”, a jugé Gérard Claisse.

L’ouverture du musée est prévue dans le courant de l’été 2019.

(SOURCES: Lyon, grandlyon.com)

SOURCES: musée, presse

Photos: musées

Date de première publication: 02/01/2019

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Un musée numérique et immersif sur l’histoire du 20ème siècle ouvre à 20 minutes du centre historique de Venise

DOSSIER / Ouvertures ou réouvertures de musées et lieux de patrimoine en France, en 2018 

Le musée des beaux-arts et d’archéologie de Besançon rouvre ses portes avec une médiation repensée

Exploracentre, le nouveau musée ludique, interactif et éducatif a ouvert ses portes le 10 novembre 2018 à Genève

Laisser un commentaire