Avec 9 autres collections britanniques, la National Gallery de Londres lance une exposition virtuelle sur le thème des « Fruits de l’esprit »

Les peintures jumelées ouvrent des discussions autour des neuf « attributs positifs » de Saint Paul dans sa lettre aux Galates, vieille de 2000 ans : amour, joie, paix, patience, gentillesse, générosité, fidélité, douceur et maîtrise de soi. La lettre explique comment construire et maintenir une communauté face à un désaccord.

« Bien que cette liste provienne d’une source religieuse, les neuf attributs restent utiles pour les individus et les communautés dans des contextes religieux et laïques » explique l’institution.

  • 10 collections partenaires

Aux côtés de la National Gallery de Londres, les 9 organisations partenaires et « prêteuses » sont des lieux aussi variés que la cathédrale de Canterbury, la galerie d’art et le musée McManus à Dundee et The Box à Plymouth mais également The Bowes Museum, Barnard Castle; The Barber Institute of Fine Arts, Birmingham; Leicester Museum & Art Gallery, Leicester; Ben Uri Gallery & Museum, Londres; The Foundling Museum, Londres et Southampton City Art Gallery, Southampton.

Cette exposition virtuelle est co-organisée par le Dr Ayla Lepine, boursière Howard et Roberta Ahmanson du Musée des beaux-arts du Canada, et la conservatrice de recherche principale, le Dr Susanna Avery-Quash, qui dirige le volet de recherche sur l’art et la religion de la National Gallery.

  • 18 œuvres emblématiques

Les peintures incluses sont tout aussi diverses que leur prêteurs, avec des œuvres emblématiques des collections de la National Gallery (telles que The Arnolfini Portrait de Jan van Eyck, 1434, La Découverte de Moïse, par Orazio Gentileschi, début des années 1630, et Water-Lilies de Claude Monet, après 1916) placées en conversation avec des œuvres d’artistes contemporains (dont « Couple » de Lizzie Jones, 2005, fourni par la Southampton City Art Gallery et « Devon Lane, Westlake » de Ben Hartley, 1968, de The Box à Plymouth) ou une œuvre religieuse du XXème siècle, Le retable de la cathédrale de Canterbury, «Scènes de la vie de saint Martin de Tours», 1928-1933, de Winifred Knights.

Le Dr Ayla Lepine, boursière Ahmanson 2021-2022 en art et religion à la National Gallery et co-commissaire de l’exposition, a déclaré: « C’est une véritable joie de rassembler diverses œuvres d’art de tout le Royaume-Uni dans de nouveaux dialogues avec la collection de la National Gallery. Les 18 peintures de l’exposition numérique couvrent un demi-siècle d’histoire de l’art, du « Portrait d’Arnolfini » vénéré et énigmatique de van Eyck au « Couple » de l’artiste contemporaine Lizzie Jones, une image émouvante de deux personnes qui ont survécu à une guerre civile traumatisante. Je suis fier d’avoir travaillé aux côtés de certaines des collections publiques les plus passionnantes du Royaume-Uni pour explorer de nouveaux liens entre l’art sacré et notre monde d’aujourd’hui, en créant une exposition collaborative, gratuite et dynamique pour le plaisir de tous. J’espère que des projets comme ceux-ci seront soutenus par le programme Ahmanson de la National Gallery dans le domaine de l’art et de la religion ».

La nature virtuelle de cette exposition a permis de rassembler des peintures de grande envergure difficiles à déplacer et à installer dans un seul espace physique.

  • Une vingtaine d’auteurs pour le catalogue numérique 

L’exposition virtuelle est associée à un catalogue numérique gratuit auxquels ont contribué plus d’une vingtaine d’auteurs, dont des commissaires, des artistes mais aussi une infirmière en résidence, et un jeune travaillant pour un organisme de bienfaisance. L’ouvrage inclut également une nouvelle poésie du Dr Aviva Dautch, explorant l’importance des thèmes de l’exposition, de l’amour et de la vie de famille à la maîtrise de soi par rapport aux changements climatiques.

« La création de liens entre les peintures à l’intérieur et à l’extérieur de la National Gallery et la promotion d’interactions entre les communautés et les cultures, à travers différentes perspectives permet à l’exposition numérique « Fruits of the Spirit » d’encourager de nouvelles façons de voir et des façons plus ouvertes de s’engager les uns avec les autres » se réjouit l’institution britannique.

Cette exposition sera accompagnée d’une série d’événements organisés à la National Gallery et dans des lieux partenaires à travers la Grande-Bretagne tout au long de la période d’exposition.

  • Visite virtuelle sans la plateforme Matterport

Cette exposition virtuelle s’inscrit dans la section visite virtuelle du site web de la National Gallery qui comporte déjà 5 expériences, dont une visite guidée avec la conservatrice du musée..

La National Gallery a travaillé avec la société Moyosa Media pour créer l’exposition « Fruits of the Spirit ». Son développement n’utilise pas la plateforme Matterport mais lui emprunte ses principes de navigation. L’exploration des salles est enrichie par des contenus audioguides et une manipulation 3D de chaque tableau.

;

Moyosa avait déjà produit l’exposition virtuelle spécial jubilée de la Reine pour la National Gallery et une visite virtuelle du Rembrandthuis museum.

Le projet bénéficie du mécénat d’Howard et Roberta Ahmanson. L’activité numérique à la National Gallery est soutenue par Bloomberg Philanthropies Digital Accelerator.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par National Gallery (@nationalgallery)

Informations pratiques

Cette expérience d’exposition virtuelle est particulièrement adaptée aux navigateurs Chrome, Firefox ou Safari, y compris les navigateurs mobiles safari et chromium pour iOS et Android. La fonctionnalité AR ne fonctionne que sur les appareils mobiles suivants : pour iOS 12 ou version ultérieure sur Safari et Chrome; pour Android : Android 7.0 ou version ultérieure.

https://fruitsofthespirit.moyosaspaces.com/

A propos de la National Gallery

La National Gallery est l’une des plus grandes galeries d’art au monde. Fondée par le Parlement en 1824, la galerie abrite la collection nationale de peintures de la tradition de l’Europe occidentale de la fin du XIIIe au début du XXe siècle. La collection comprend des œuvres de Bellini, Cézanne, Degas, Léonard, Monet, Raphaël, Rembrandt, Renoir, Rubens, Titien, Turner, Van Dyck, Van Gogh et Velázquez. Les principaux objectifs du Musée sont d’enrichir la collection, d’en prendre soin et d’offrir le meilleur accès possible aux visiteurs. nationalgallery.org.uk

SOURCE: National Gallery (CP)

PHOTOS: National Gallery

Date de première publication: 07/12/2022

Laisser un commentaire