Le musée d’Histoire et d’Art MAHB de Bormes les Mimosas se réinvente avec la réalité augmentée

Partager :

Le 22 octobre 2022, après un an de travaux, le MHAB – Musée d’Histoire et d’Art de Bormes a ouvert ses portes et dévoilé sa nouvelle expérience en réalité augmentée qui plonge le visiteur dans 2400 ans d’histoire de la ville et dans les collections de Bormes les Mimosas. Grâce à une scénographie immersive augmentée par les reconstitutions historiques saisissantes de la tablette HistoPad, le public voyage au travers de l’Histoire de la commune depuis l’Antiquité.

Au programme de cette visite unique en son genre, pas moins de 15 périodes historiques différentes, pour revivre des évènements phares et rencontrer des personnages marquants de Bormes les Mimosas, du Ier siècle avant J.C lors de l’installation des premiers Borméens jusqu’à nos jours, en passant par la reconstitution scientifique du château médiéval de Bormes, la Peste, les combats navals ou le débarquement de Provence en 1944, sans oublier les vacances des Présidents de la République au Fort de Brégançon.

Avec cette innovation, première mondiale, le Musée d’Histoire et d’Art de Bormes situé dans une bâtisse du XVIIe siècle au cœur du vieux village s’offre une métamorphose architecturale et réinvente son parcours permanent.

Bande annonce du nouveau musée diffusée dans les salles de cinéma de la région:

« Grâce à une tablette tactile, véritable sésame pour rendre intelligible l’invisible, le visiteur est convié à vivre une expérience unique ! Une balade immersive au cœur des 2400 ans d’histoire de Bormes les Mimosas. Magie de la technologie, les Seigneurs de Fos, les combats navals, l’émulation artistique du XX e et les présidents de la République au Fort de Brégançon apparaissent sous ses yeux pour un voyage unique dans le passé » Le musée

  • Un partenariat entre la ville Bormes les Mimosas et l’entreprise Histovery

Le projet muséal a été conçu en partenariat entre la commune de Bormes les Mimosas et l’entreprise Histovery, qui a notamment produit les Visites Augmentées avec l’HistoPad du château de Chambord, du Palais des Papes ou de la Conciergerie, accueillant plus de 2 millions de visiteurs par an dans une vingtaine de sites en France et à l’étranger.

Histovery a également conçu et produit « Notre-Dame de Paris, l’Exposition Augmentée », qui fait aujourd’hui le tour du monde après avoir été plébiscitée sur le Pavillon France lors de la dernière Exposition universelle de Dubaï et lors de sa présentation au Collège des Bernardins à Paris (plus de 60 000 visiteurs).

  • Un nouveau concept inédit pour un Musée en France

Le MHAB propose ainsi un nouveau concept inédit pour un Musée en France. Pour la première fois, un musée de France propose une exposition permanente entièrement conçue autour de ses collections et de la réalité augmentée. Le musée redonne ainsi « vie à l’histoire et au patrimoine disparu d’un territoire tout entier de façon accessible à tous ».

Ce dispositif intuitif et interactif permet à chacun d’être maître de sa visite en rendant facile d’accès et ludique les contenus scientifiques.

Une chasse au trésor qui plaît autant aux petits qu’aux grands engage les visiteurs à profiter de toute la visite.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’Histopad, tablette tactile, est remis à chaque visiteur dès l’entrée pour parcourir l’exposition permanente, présentée dans les niveaux supérieurs du musée. Chaque station, véritable fenêtre sur une période ou un événement, est le fruit d’une collaboration entre les équipes du musée, la société Histovery et des spécialistes des différentes périodes abordées. Le parcours de visite en 3 salles.

L’application est disponible dans 7 langues, dont le provençal –première mondiale à nouveau et disponible fin 2022 – et elle intègre des versions pour les visiteurs en situation de handicap.

La visite interactive révèle autant de trésors que recèlent le musée : ses expositions temporaires dédiées aux arts visuels et aux patrimoines, son majestueux plafond en caisson, sa vue panoramique sur les îles d’or depuis sa terrasse ou son jardin intimiste.

Porté par la commune de Bormes les Mimosas et l’entreprise Histovery, le projet de médiation numérique s’appuie sur un mode de financement inédit en France, fondé sur un partenariat entre le Musée de France et la start-up française. Le co-financement unique représente un investissement par Histovery (dans le cadre d’une DSP) de 700 000 € et de 150 000€ pour la commune.

  • Un musée bientôt centenaire…

En 1926, le musée à Bormes les Mimosas naît au cœur de l’hôtel de ville grâce à l’émulation artistique sans précédent que connaît le territoire. De nombreux artistes de tous les horizons trouvent alors dans ce petit bout de Provence une lumière, une inspiration et des paysages propices à la création.

La ville a alors besoin de fonder un lieu où pourraient être immortalisées la beauté, l’identité et l’histoire du territoire tout en offrant un écrin aux œuvres, offertes ou acquises, qui constituent désormais une véritable collection.

En 1986, le rôle du musée s’affirme comme épicentre de la vie culturelle locale avec son installation dans la bâtisse du 103 rue Carnot. Galvanisé par le dynamisme local, l’histoire et la beauté des lieux, le musée se structure autour de sa collection beaux-arts qui obtient l’appellation «Musée de France» en 2002.

Le MHAB détient une collection inédite rendant hommage à l’histoire artistique, culturelle et sociale de la ville de Bormes les Mimosas et de ses environs. Ses 300 œuvres sont les témoins majeurs de la vitalité artistique de la région depuis la fin du XIXe siècle. La collection compte un grand nombre d’artistes de renom tel que Théo Van Rysselberghe, Emmanuel Charles Bénézit, Jean-Charles Cazin, Henri-Edmond Cross, Roberta Gonzalez, Jean Peské, Albert-Ernest Carriere-Delleuse ou encore Henri Rivière.

Les deux fonds majeurs du MHAB ; la collection Beaux-Arts et la collection d’objets ethnographiques et archéologiques, permettent également de traverser les siècles, de l’antiquité jusqu’à l’époque contemporaine. On les retrouve dans l’exposition permanente ou temporaire.

Ces œuvres sont désormais dans un écrin de conservation et des conditions de présentation optimales.

Le maire de Bormes, François Arizzi, présente en avant-première au Président de la République Emmanuel Macron et son épouse Brigitte, l’HistoPad, la tablette tactile, outil de reconstitution en 3D.
  • Un espace totalement réimaginé

Tout en mettant au centre de son propos le charme et les atouts de la bâtisse, le projet de réhabilitation devait permettre :
. l’amélioration des conditions de conservation et de présentation de la collection
. l’accessibilité à l’ensemble du bâtiment durant la visite
. et la création de nouveaux espaces pour répondre aux missions d’éducation et de sensibilisation à l’art et au patrimoine.

L’aménagement d’espaces pour l’installation d’un parcours de visite permanent et la programmation d’expositions temporaires.

Les travaux ont ainsi permis une ouverture des cinq niveaux de manière rationnelle et moderne.

Aujourd’hui, avec une nouvelle logique de circulation verticale, cinq espaces muséographiques distincts ont été créés et deux nouvelles salles d’exposition ont vu le jour. Le parcours de visite se construit dorénavant comme une promenade fluide, reliant les cinq niveaux de la bâtisse, du jardin jusqu’à la terrasse panoramique.

Cette dernière offre une vue imprenable à 360 degrés sur le littoral, les îles, la plaine, le massif des Maures et le village.

Le coût de la rénovation architecturale de l’ensemble du bâtiment s’élève à un peu plus de 930 000€, soutenu à 50 % par l’Etat (DTER et DRAC), la région Sud Provence Alpes-Côte-D’azur, le département du Var et les mécènes du MHAB.

  • Une identité repensée 

Près d’un siècle après sa création, une nouvelle page de l’histoire du musée s’écrit, plus fidèle à sa volonté
originale, d’être un lieu d’art et d’histoire.

Tout en préservant et valorisant sa collection ainsi que le charme du lieu, le musée met en lumière de façon inédite les artistes et les patrimoines oubliés de la commune.

Grâce aux nouvelles technologies et à la réalité augmentée de l’HistoPad, des époques, des monuments et des œuvres méconnus reprennent vie. Le musée réinvente aussi son image en adoptant un nouveau nom plus court, percutant et cohérent avec son projet : le MHAB.

Ce renouveau s’accompagne d’une nouvelle identité visuelle forte. Son nouveau logo rappelle ainsi les couleurs de la ville et met en avant son nom. La disposition des lettres est un clin d’œil au dénivelé du village et aux multiples étages de la bâtisse. Enfin, la spirale inspire à la fois un voyage dans le temps dynamique, la rotondité apportée par les nouveaux escaliers et bien évidemment, le mimosa, emblème de la commune.

  • Week-end d’ouverture

Après un an de travaux et la création de son nouveau parcours en réalité augmentée, le MHAB a ouvert ses portes pour un week-end d’inauguration.

Les personnages de l’HistoPad et l’équipe du MHAB ont accueilli les premiers visiteurs le samedi 22 octobre 2022.

Au programme, plus de 15 épisodes historiques reconstitués, une exposition temporaire consacrée au créateur du Musée Emmanuel Charles BENEZIT et un spectacle de danse aérienne mené par la compagnie “Reverie Danse Verticale” pour fêter le renouveau du musée de Bormes-les-Mimosas.

Le musée était ouvert de 10h à 19h et le spectacle de Danse verticale était programmé à 11h et 16h.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Musée de Bormes (@musee_mhab)

Informations pratiques:

MHAB – Musée d’Histoire et d’Art de Bormes

103 Rue Carnot, 83 230 Bormes les Mimosas
04 94 71 56 60
musee@ville-bormes.fr
www.musee-bormes.com
MHAB – Musée d’Histoire et d’Art de Bormes
MHAB – Musée d’Histoire et d’Art de Bormes
musee_mhab

Horaires. D’avril à novembre : ouverture du mardi au dimanche de 10h à 19h. De novembre à avril : ouverture du mercredi au dimanche de 11h à 18h. Fermeture les 1er janvier, 1er mai et 25
décembre.
Tarifs. Plein tarif: 8,5 €. Tarif sénior : 8 €. Tarif famille : 26 €. Tarif mécène :- 9,5 €. Tarif réduit : 6,5 €. Gratuité pour les – de 7 ans. La location de l’Histopad est incluse dans le ticket d’entrée.

A propos d’Histovery

L’entreprise Histovery réinvente la visite augmentée et révolutionnent la médiation culturelle avec l’HistoPad. Cette tablette permet, grâce à la réalité augmentée, de voyager à travers le temps et d’offrir des
expériences immersives dans les musées, les monuments et les expositions. La start-up produit les contenus validés par des comités scientifiques, réalise le développement informatique, l’installation et la maintenance
évolutive des équipements et fournit les données statistiques.

Créé en 2013, l’HistoPad a été récompensé par de nombreux prix, et est déployé dans près de 20 musées et monuments en Europe, comme le château de Chambord, le Palais des Papes d’Avignon, la Conciergerie à Paris et le château de Moritzburg en Allemagne. L’HistoPad est utilisé par plus de 2 millions de visiteurs chaque année.

Alors que le Palais des papes à Avignon ou encore l’abbaye de Sénanque ont déjà fait le choix de s’équiper de ce dispositif, le MHAB est le troisième site de la région Sud (PACA) à adopter l’HistoPad. histovery.com/

SOURCES: MHAB, Histovery

PHOTOS: MHAB, Histovery

Date de première publication: 24/10/2022

Histovery est membre du CLIC 

Partager :

Laisser un commentaire